Rappel massif : attention si vous avez récemment acheté du vin blanc ou rosé

Un rappel massif porte sur une dizaine de bouteilles de vin vendues dans toute la France à cause d’une erreur de vinification. Les détails.

© IStock / Image d’illustration

Afficher Masquer les titres

Depuis ce mardi 9 janvier, une dizaine de bouteilles de vin vendues partout en France fait l’objet d’un rappel massif. La raison ? Une erreur survenue apparemment lors du processus de vinification. En clair, ces bouteilles de vin blanc et de rosé contiennent trop d’additifs et d’arômes. On fait le point dans cet article.

Rappel massif de vins blancs

Les amateurs de vin doivent faire très attention. Rappel Conso a lancé, ce mardi 9 janvier, un rappel massif portant sur des vins blancs et des vins rosés. Pourquoi ? Il y aurait eu une erreur lors du processus de vinification.

Ainsi, quatre références de vin blanc sont à éviter. À savoir, trois bouteilles de 75 cl de vin blanc de France de la marque Muscat moelleux. Voici les références à retenir pour reconnaître ces bouteilles :

À lire Leclerc rappelle des oranges contenant un taux de pesticides trop élevés, les départements concernés

  • La première bouteille porte le code-barres 3760125940151 et le lot L020822B. Elle se trouvait dans tous les Carrefour de France depuis le 29 août 2022. On pouvait aussi la retrouver au Leclerc Templeuve et au Big Import en Nouvelle-Calédonie.
  • La seconde et la troisième portent le code-barres 3760125947983, mais les lots diffèrent. L’une affiche le lot L041022B et l’autre le lot L020822A. Ces deux bouteilles étaient dans plusieurs rayons de toute la France depuis le 22 août 2022.
  • La quatrième référence, objet de ce rappel massif, est de la même marque, mais il s’agit d’un cubi de 3 litres. Son code-barres correspond au 3760125943671, quant à son lot, il s’agit du L020522C. Certaines enseignes en région l’ont vendu depuis le 24 juin 2022.
Rappel massif
Gros plan sur des bouteilles de vin sur une étagère dans un domaine viticole – Crédits photos : iStock

Attention aussi à ces vins rosés

Le rappel massif vise également cinq références de vin rosé de Cap Wine. Parmi celles-ci, un vin du Pays du Var de la marque Rosé Fruité. En bouteille de 75 cl, ce vin était sur le marché depuis le 22 avril 2022.

Plusieurs enseignes l’ont vendu, dont Carrefour, Intermarché Bazas, Leclerc La-Colle-sur-Loup, Saint-Paul-Lès-Dax, Orthez, entre autres. Ces bouteilles portent le code-barres 3760125940120, certaines avec le lot L220422C et d’autres avec le lot L290422B.

Il y a d’autres bouteilles du même format portant le code-barres 3760125940281 et le lot L220422B vendues dans différentes enseignes. Enfin, ce rappel massif porte aussi sur deux cubis de vin de France de la marque Rosé Fruité. Il s’agit du :

  • Cubi de 3 litres vendu dans les supermarchés de toute la France, dont Carrefour, depuis le 6 mai 2022. Notamment les deux lots L110423Z et L020522Z qui portent le code-barres 3760125940823. D’autres enseignes le distribuaient aussi.
  • Cubi de 5 litres vendu depuis le 2 mai 2023 avec le code-barres 3484 600209631 et le numéro de lot L050423X.

Un échange jusqu’au 9 mars

Ce rappel produit de bouteilles de vin intervient en raison d’une erreur lors du processus de fabrication. En plus clair, les additifs et les arômes contenus dans ces bouteilles de vin dépassent les seuils de sécurité.

À lire Aldi : ne consommez pas ces cookies qui peuvent contenir du métal

Rappel massif
Une femme avec des bouteilles de vin blanc et de vin rosé dans un magasin – Crédits photos : iStock

Pour ceux ayant déjà consommé l’un des produits concernés, il faut surveiller des symptômes comme de la fièvre ou des vomissements. En cas de doute, consultez votre médecin. Les autorités recommandent par ailleurs de ne plus consommer ces bouteilles.

Par conséquent, si vous en détenez chez vous, rapportez-le au magasin pour procéder à un échange. Pour cela, vous avez jusqu’au 9 mars 2024, date de fin de la procédure de rappel massif. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter le 04 94 80 96 01.

Sources : actu.fr, planet.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :