Séisme au Japon : le pays du soleil levant sous le choc

Alors que l'année 2024 commence à peine, un séisme vient d'avoir lieu au Japon, causant des dégâts dans plusieurs villes et sites touristiques.

© Google maps

Afficher Masquer les titres

Au lendemain du réveillon, les Japonais ont constaté qu’un tremblement de terre de magnitude de 7,6 avait frappé leur pays. Quelques mois après le séisme qui a frappé les Marocains, les médias du monde entier s’interrogent sur les conséquences de cette catastrophe. À ce jour, certains redoutent un tsunami. D’autres encore, font les bilans des dégâts sur les monuments et infrastructures. Faut-il redouter un drame supplémentaire après le séisme ? Comment réagissent les Nippons et les autorités ? On fait le point tout de suite !

Séisme au Japon : ce qu’on sait

Au pays du soleil levant, des tremblements ont souvent eu lieu par le passé. À tel point sur les constructions locales tiennent généralement compte de ce risque. Avec des dispositifs antisismiques. Malgré ça, ce 1er janvier 2024, d’importants dégâts ont été occasionnés. Habitations effondrées, temples abîmés, vagues de tsunami… Et de nombreux ont du évacuer certaines régions pour éviter de subir les effets du séisme de plein fouet. Quelques heures après, l’heure est au bilan. Beaucoup de Japonais et de tourisme ont pu filmer l’événement en direct, pour le partager sur les réseaux sociaux. Du côté des autorités, on assure qu’il n’y à rien a craindre pour les centrales nucléaires. Une précision nécessaire, quelques années après la catastrophe qui a endommagé le site de Fukushima.

Installé à Tokyo depuis plusieurs années, le youtubeur Mitsu a fait savoir que le séisme n’avait pas touché la métropole. D’autres témoignages indiquent que de gros incendies ont eu lieu dans la ville de Wajima. Rappelons qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, le bilan des dégâts matériels et humains n’a pas encore été dévoilé. Espérons que nos amis japonais puissent reprendre espoir cette période difficile.

À lire IVG : le droit à l’avortement entre dans la Constitution : « Un vote historique »

Vers un élan de solidarité ?

En septembre dernier, le tremblement de terre qui a frappé le Maroc, beaucoup de pays avaient proposé leur aide. Notamment pour accompagner les victimes et habitants sinistrés. Plusieurs célébrités avaient également organisé des collectes suite au séisme. Jusqu’ici, on recense encore peu d’initiatives similaires pour épauler le Japon. Il faudra sans doute patienter encore un peu, pour un savoir plus que les personnes disparues ou blessées dans le cadre de ce drame. Affaire à suivre…

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :