Huîtres du bassin d’Arcachon (et d’ailleurs) : gare au norovirus !

Alors que le jour de l'an aura lieu dans quelques heures, les français doivent se méfier de ces huîtres, impropres à la consommation.

© Istock / Image d'illustration

Afficher Masquer les titres

Lors des fêtes de fin d’année, la nourriture joue un rôle crucial. En effet, pour beaucoup de gens, il s’agit de la période idéale pour régaler ses amis ou ses proches, avec de délicieux repas. Foie gras, dinde, caviar, saumon… Sur les tables, les produits d’exception ont une place de choix. Et les fruits de mer rencontrent généralement un franc succès durant les vacances de Noël. Cela dit, cette année, les amateurs de saveurs iodées vont devoir redoubler de vigilance. En cause ? Un virus qui touche les huîtres, provenant du bassin d’Arcachon. On vous explique tout !

Comment savoir si vous êtes concernés ?

Pour éviter de courir un danger, les français peuvent compter sur les alertes du site gouvernemental Rappel Conso. Or, ce vendredi 29 décembre, la plateforme a tiré la sonnette d’alarme. En effet, depuis peu, on sait que les ostréiculteurs du bassin d’Arcachon et du banc d’Arguin doivent interrompre la vente de leurs huîtres. Rappelons que ces fruits de mer, à présent retirés de la vente, ont pu être disponibles dans le commerce jusqu’au 27 décembre dernier. Si vous en avez acheté ces derniers jours, il vaut mieux renoncer à les manger, ou à les servir à vos convives.

S’agissant d’huîtres fraîches, vendues en bourriche ou en vrac, il n’y a pas de numéro de lot ou de référence à consulter. Le rappel produit concerne l’ensemble de la production du bassin d’Arcachon et aux alentours. Mais que risquez-vous vraiment en dégustant ces fruits de mer, habituellement servis au jour de l’an ? Votre santé, tout simplement. Et pour cause : les autorités vétérinaires ont découvert la présence du norovirus, dans les coquilles. Or, en cas d’ingestion, il peut vous rendre très malade. Avec des symptômes similaires à ceux d’une gastro-entérite (fièvre, diarrhées, vomissements…). Et les personnes fragiles peuvent même connaître des complications. Si vous pensez avoir consommé des huîtres contaminées, sachez que le temps d’incubation dure 48 heures. N’hésitez pas à contacter un médecin sans tarder.

À lire Leclerc rappelle des oranges contenant un taux de pesticides trop élevés, les départements concernés

D’autres huîtres concernées ?

Pour les ostréiculteurs établis en Gironde, la décision de la préfecture, leur interdisant de vendre leurs produits, est une catastrophe. En effet, ils ne peuvent pas se permettre de mettre en danger les consommateurs. Mais cette situation inédite va engendrer la perte de plusieurs millions d’euros de bénéfices. Et si vous envisagiez de vous fournir en huîtres, en choisissant celles qui viennent de Normandie… Vous faites fausse route ! Et pour cause : la préfecture du Calvados vient aussi de les retirer de la vente

À savoir : le site Rappel conso alerte également sur les palourdes issues du bassin d’Arcachon et du banc d’Arguin. Là encore, le risque vient du norovirus.

Sources : actu.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :