60 millions de consommateurs : quelles sont les marques épinglées par le « Cactus d’or 2023 » ?

60 Millions de consommateurs vient de partager les Cactus qui dénoncent les mauvaises pratiques des enseignes. Voici les détails.

© IStock

Afficher Masquer les titres

L’édition 2023 du palmarès annuel des Cactus est sortie. Pour rappel, il s’agit d’un trophée décerné par 60 Millions de consommateurs pour les enseignes qui ont le plus abusé leurs clients. En effet, certaines marques avaient fait l’objet d’une enquête et de réclamation du magazine. On fait le point dans cet article.

Le Cactus d’or revient au groupe Carrefour

Pour le Cactus d’or, 60 Millions de consommateurs a jugé que le trophée revient au groupe Carrefour. En effet, le premier prix lui revient à cause de sa pratique du Shrinkflation au cours de l’année.

Tout d’abord, il faut comprendre que cette pratique est un abus pour les consommateurs frappés par l’inflation. Elle consiste notamment à diminuer la quantité d’un produit vendu sans en baisser le prix.

À lire SNCF : les nouvelles règles à respecter sous peine d’amende concernant vos bagages

Carrefour avait pourtant pris l’initiative de dénoncer les grandes marques qui avaient eu recours à cette pratique. En effet, à la rentrée, l’enseigne avait déposé 26 signaux orange sur les produits dont la quantité est réduite.

Parmi les grandes marques, on trouvait les affichettes sur le Lipton Ice Tea, les chips Lay’s ou le colin d’Alaska Findus. Si Carrefour pensait rendre service, 60 Millions de consommateurs n’en était pas convaincu.

60 Millions de consommateurs
L’entrée principale d’un centre commercial Carrefour – Crédits photos : iStock

Pour cause, le magazine a remarqué que l’enseigne dénonçait une méthode qu’elle pratiquait, à peine quelques mois auparavant. Au mois de mai, Carrefour avait lancé une initiative pour garder ses légumes frais premier prix à 1 euro.

Toujours est-il que pour réaliser cela, le groupe a réduit la contenance des sachets plutôt que d’augmenter le prix unitaire. Par conséquent, on ne retrouvait plus que 2 salades dans le sachet de 3 salades sucrines.

« Carrefour avait discrètement réduit la contenance de certaines bouteilles et packs de jus de fruit frais de 1 litre à 90 centilitres pour amortir la hausse sur la matière première, orange et pamplemousse », précise 60 Millions de consommateurs.

60 Millions de consommateurs dénonce Ikea et Shein

Le magazine 60 Millions de consommateurs a décerné le trophée Cactus du Greenwashing au géant suédois Ikea. Si le groupe figure au palmarès, c’est à cause du non-respect de certains de ses engagements en matière d’économie circulaire.

À lire Listériose : des poulets entiers vendus dans plusieurs grandes surfaces retirés des rayons

Depuis, près de 2 ans, Ikea promet de reprendre les anciens meubles lorsqu’un client achète un article neuf. Ce n’est pourtant pas la réalité des choses lors des livraisons. Les clients d’Ikea se plaignent du refus des livreurs, notamment quand l’ancien meuble est encombrant.

En outre, 60 Millions de consommateurs a aussi dénoncé la marque chinoise Shein, lauréate du Cactus du réchauffement. Ainsi, le magazine critique l’enseigne pour son rythme de production, favorisant la surconsommation de vêtements neufs.

Selon l’ONG Les Amis de la Terre, Shein a mis en ligne 7 200 nouveaux modèles de vêtements chaque jour en mai. La fabrication de ces vêtements représente toutefois entre « 15 000 et 20 000 tonnes de CO2 » émises quotidiennement.

« En 2022, 3,3 milliards de vêtements ont été mis sur le marché en France, selon le rapport 2022 de l’éco-organisme Refashion. Soit 500 millions de plus que l’année précédente et un milliard de plus qu’il y a dix ans », souligne 60 Millions de consommateurs.

60 Millions de consommateurs
Gare ferroviaire SNCF de Paris, France – Crédits photos : iStock

La SNCF, habituée de recevoir des Cactus

Certains groupes et organismes publics se retrouvant dans le palmarès des Cactus sont des cibles des critiques sur les réseaux sociaux. C’est par exemple le cas de la SNCF qui continue de faire l’objet de plusieurs plaintes sur la Toile.

« Alors que tout doit inciter les Français à prendre le train plutôt que d’autres moyens de transport polluants, la SNCF persiste à se montrer dissuasive avec ses tarifs, désagréable dans ses pratiques et innovante dans les ennuis qu’elle peut causer à ses usagers », déplore le magazine de défense des consommateurs.

Selon 60 Millions de consommateurs, en 2023, la SNCF a reçu des critiques pour ces raisons :

  • L’envolée du frais de changement de billets
  • La réduction des délais pour effectuer le changement
  • La hausse du prix de la carte Avantage

Sources : bfmtv.com

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :