« Je veux que tu refasses ta vie » : Gilles (L’amour est dans le pré) évoque les derniers mots de sa femme avant de mourir

La 19e saison de L’amour est dans le pré débute le 8 janvier. Gilles, un candidat, émeut avec les dernières paroles de sa défunte femme.

© M6

Afficher Masquer les titres

Le retour de L’amour est dans le Pré pour sa 19e édition, s’annonce riche en émotions et en récits passionnants. Préparez vos mouchoirs, cette nouvelle saison promet une pléthore d’histoires dramatiques et romantiques. À partir du lundi 8 janvier 2024, M6 présentera les portraits des quinze agriculteurs pour trouver l’amour. Parmi eux, Gilles, agriculteur de cette saison, a marqué les téléspectateurs avec son portrait émouvant sur Instagram. Ses confidences sur les dernières paroles poignantes de sa défunte femme a touché les cœurs. Découvrez cela dans l’article suivant.

Les dernières volontés de la femme de Gilles

L’amour est dans le pré consiste à faciliter la recherche d’amour pour les agriculteurs. L’émission a acquis une renommée rapide grâce à son concept pragmatique.

En dépit de leurs tragédies personnelles, les participants cultivent un optimisme qui transparaît dans des anecdotes maladroites. De plus, des plaisanteries un brin coquines et des répliques devenues emblématiques contribuent à cette atmosphère.

À lire « Ça me choque » : Lucile (L’amour est dans le pré) répond aux critiques en toute franchise

Parmi eux, Gilles, un ancien éleveur des Pays de la Loire, a touché le cœur des internautes. Ce père joyeux de trois filles aspire à une histoire d’amour épanouissante. Veuf depuis un an et 7 mois, il cherche une compagne pour l’accompagner jusqu’à la fin de ses jours.

Dans sa vidéo portrait sur le compte Instagram de L’amour est dans le pré, le retraité évoque sa défunte femme Françoise. Il partage qu’ils ont vécu ensemble « quinze, seize ans ». Celui-ci révèle ensuite que Françoise a succombé au cancer du foie.

Karine Le Marchand l’interroge alors sur l’autorisation de sa femme « de là-haut » pour trouver une nouvelle compagne. Selon lui, son épouse décédée lui aurait dit :

« Je veux que tu refasses ta vie. »

Elle savait qu’il n’était pas fait pour la solitude.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par M6 (@m6officiel)

L’amour est dans le pré saison 18 jugée décevante

La saison 18 de L’amour est dans le pré a réservé son lot d’abandons et de coups de cœur surprenant. Toutefois, le résultat final a déçu les producteurs du programme.

À lire Christine (L’amour est dans le pré) hospitalisée : elle révèle souffrir de « gros problèmes de santé »

En effet, seul le couple de Justine et Patrice a survécu après le tournage parmi les quatorze agriculteurs en quête d’amour. De passage dans l’émission C à vous sur France 5, ce 24 novembre, Karine Le Marchand a exprimé sa déception.

« Une catastrophe ! Vous n’avez pas remarqué : autour de moi, c’est l’année des séparations. J’essaie de trouver une explication. On n’a jamais eu ça dans l’histoire de L’amour est dans le pré ! », a-t-elle déploré.

Mohamed Bouhafsi a pointé du doigt le casting de L’amour est dans le pré et les agriculteurs de cette saison. En effet, l’animatrice a dû recadrer certains d’entre eux, en raison de leur attitude peu galante envers leurs prétendantes. Mais elle a souligné que le problème ne réside pas tellement dans le manque de galanterie. Selon elle :

« il y a des goujats qui trouvent chaussure à leur pied ! »

De plus, Karine Le Marchand affirme que derrière les caméras, les candidats étaient tout à fait charmants. En revanche, elle n’avait pas anticipé qu’ils adopteraient un tel comportement durant la phase de séduction.

L’amour est dans le pré saison 19 : les portraits

La 19e édition de L’amour est dans le pré présente une diversité d’agriculteurs en quête d’amour.

Certains sont des éleveurs de bétail comme :

  • Gilles, 69 ans, ex-éleveur, veuf depuis 19 mois, recherche une compagne.
  • Guy, 66 ans, éleveur de vaches allaitantes, veuf depuis 2012, souhaite retrouver l’amour.
  • Pascal, 58 ans, éleveur d’ovins et de vaches allaitantes, cherche une compagne joyeuse.
  • Mickaël, 55 ans, éleveur de vaches laitières, veut rencontrer une femme indépendante et pétillante.
  • Stéphane, 45 ans, éleveur d’ovins et de vaches allaitantes, cherche le grand amour.
  • Valentin, 26 ans, éleveur de vaches laitières, veut reprendre sa vie d’homme en main après une pause sentimentale.

D’autres sont des polyvalents avec divers animaux tels que :

  • Christophe, 57 ans, vigneron et éleveur d’ovins, aspire à vivre une relation durable et sincère après son coming-out et sa séparation.
  • Renaud, 52 ans, éleveur de volailles, vaches allaitantes et moutons, souhaite une femme douce.
  • Manuela, 50 ans, éleveuse de poules d’ornement, souhaite un homme gentil et aimant.
  • Karell, 41 ans, éleveuse de vaches allaitantes et de volailles bio, a quitté son emploi de bureau, veut trouver l’amour.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par M6 (@m6officiel)

À lire Laurent (ADP14) : la solidarité continue pour l’agriculteur, « Je vous remercie »

Quelques-uns sont viticulteurs :

  • Cyril, 39 ans, viticulteur, recherche une compagne calme et bienveillante.
  • Ludovic, 28 ans, viticulteur, espère fonder une famille avec une femme ouverte sur le monde.

Les candidats de L’amour est dans le pré restants sont en reconversion et font divers métiers :

  • Brice, 38 ans, a opéré une transition audacieuse de professeur de tennis au Club Med à saunier.
  • Damien, 36 ans, céréalier et maraîcher, souhaite profiter de la vie avant de s’engager sérieusement.
  • Bruno, 33 ans, polyculteur et éleveur, a mis sa vie sentimentale en pause après la perte de sa mère en 2021.

Sources : telestar.fr, gala.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :