« Je ne voulais pas le faire » : Énora Malagré se confie sur son travail auprès de Cauet

Anciennement chroniqueuse auprès de Cyril Hanouna, Énora Malagré a fait des révélations concernant sa collaboration avec Cauet.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Née en 1980, à Morlaix, cette chroniqueuse a fait carrière sur les ondes comme sur le petit écran. Ainsi, certains ont pu l’entendre sur Radio Nova ou Europe 1. Et les téléspectateurs ont pu la voir sur France 2, CStar, C8 ou encore France 4. Le grand public se souvient notamment de son franc-parler dans Touche pas à mon poste. Mais avant de rejoindre l’équipe de Cyril Hanouna, Énora Malagré a eu l’occasion de travailler avec Sébastien Cauet, co-animant C’Cauet, sur NRJ, entre 2010 et 2011. Alors que l’animateur traverse une tempête médiatique, car 4 femmes ont déposé plaintes contre lui pour viols et agressions sexuelles, elle a pris la parole. L’occasion pour elle d’en dire plus que cette expérience professionnelle. On fait le point !

Enora Malagré regrette d’avoir accepté cette chronique

Ce 22 décembre, elle a pris la parole dans les colonnes de Libération. Pour évoquer l’époque où elle intervenait sur les ondes en compagnie de Sébastien Cauet, elle n’était alors qu’une débutante. Or, à l’époque, l’animateur lui aurait demandé de réaliser une tâche qui ne l’emballait pas vraiment. Elle fait référence à la chronique Enora teste ton mec. En clair, Enora Malagré devait jouer les tentatrices au téléphone, pour pousser des hommes en couple à la faute. Pourtant, craignant pour sa carrière, elle n’a pas osé refuser cette mission.

« Mais c’était mon patron, j’étais jeune, j’avais peur d’être virée, j’ai fini par accepter à contrecœur. »

Toutefois, la chroniqueuse affirme qu’elle a plutôt mal vécu cette activité. En effet, toutes ces conversations téléphoniques, retransmises à la radio, donnaient une mauvaise image d’elle. À force d’entendre la blonde flirter avec des inconnus lors de ces coups de fils, le public a commencé à la considérer comme une briseuse de ménage. Finalement, elle a fini par apprendre qu’il s’agissait de faux interlocuteurs, jouant la comédie durant sa chronique :

« Une standardiste a fini par me révéler que c’était de faux auditeurs de l’autre côté du fil, tout était faux. »

Cela dit, outre ce mauvais souvenir, Énora Malagré n’a rien remarqué concernant le comportement de Sébastien Cauet. Elle ne l’a jamais vu harceler ou agresser qui que ce soit en sa présence.

L’actualité de la chroniqueuse

Depuis le 20 septembre dernier, elle assure une chronique tous les 15 jours, dans l’émission Le Magazine de la Santé, sur France 5. Côté cœur, Énora Malagré se fait plutôt discrète. Néanmoins, elle a révélé qu’elle pouvait être attirée par les femmes comme par les hommes. Elle a partagé la vie de l’artiste DJ Cut Killer entre 2011 et 2013. Précisons que ce vendredi 22 décembre au soir, la belle a annoncé qu’elle allait s’éloigner des réseaux sociaux. Cette annonce fait suite à l’interview accordé à Libération ce même jour, au sujet de Sébastien Cauet.

À lire « Elle n’a pas de famille » : Cécile de Ménibus lance un appel pour aider un chat errant

Énora Malagré
La story d’Énora Malagré – Crédits Photos : Capture Instagram @enoramalagre

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :