Ève Gilles (Miss France 2024) : ce critère physique qu’elle ne remplissait pas et qu’elle est parvenue à corriger

Ève Gilles a révélé qu’elle aurait pu ne pas participer à l’élection Miss France 2024. Et ce, à cause d’un détail concernant son physique.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

La Miss France 2024 enchaîne les interviews. Mercredi 20 décembre, Ève Gilles a eu un entretien avec nos confrères d’Ici Paris. Au cours de cette interview, la jeune femme a révélé qu’elle a failli ne pas être qualifiée pour le concours. Découvrez la raison.

À quelques millimètres en dessous

Son sacrement de Miss France est un rêve devenu réalité pour Ève Gilles. Depuis samedi 16 décembre dernier, elle est la nouvelle ambassadrice de beauté de la France. Une consécration qu’elle a pourtant failli rater à cause d’un détail près.

En effet, Ève Gilles a failli ne pas faire partie des 30 candidates au concours de Miss France 2024. C’est auprès de nos confrères d’Ici Paris que la jeune femme de 20 ans a évoqué ce sujet.

À lire « Il faut arrêter de forcer » : Ève Gilles (Miss France 2024) réagit aux critiques sur son poids

L’étudiante dans le domaine des mathématiques a révélé qu’elle a failli ne pas remplir les critères pour participer. Le problème venait surtout de sa taille qui était en dessous des exigences du concours.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Eve Gilles (@evegillesoff)

Quand elle a été mesurée pour la première fois, Ève Gilles était en dessous des 1,70 m réglementaires. Cela datait du mois de février quand elle participait à l’élection Miss Nord-Pas-de-Calais.

« J’étais quelques millimètres en dessous des 1,70 m réglementaires », a-t-elle expliqué aux journalistes d’Ici Paris.

Sa solution pour respecter les règles

Lorsqu’elle a appris le dilemme, Ève Gilles n’a pas hésité à agir le plus rapidement. La Nordiste a confié être allée consulter un ostéopathe. Le spécialiste aurait « décoincé » son dos pour la faire gagner 1,5 cm.

La méthode est peu conventionnelle, mais elle semble marcher. La preuve, Ève Gilles a pu se présenter au concours en remplissant le règlement concernant la taille. Cette intervention a même beaucoup joué pour que son sacrement de Miss France 2024 ait lieu.

Pour conserver le petit centimètre qu’elle a pris, la Miss France a pris de bonnes habitudes. Elle révèle boire beaucoup d’eau et faire des étirements, des tractions et de la natation pour garder sa posture.

À lire Ève Gilles (Miss France 2024) rend une visite surprise aux élèves de la Star Academy !

La fameuse coupe d’Ève Gilles

Ce petit détail serait certainement passé inaperçu si Ève Gilles n’en avait pas parlé. En revanche, sa coupe de cheveux avait, malgré elle, fait l’objet d’une polémique. Et pour cause, les fans du concours n’ont jamais vu le couronnement de Miss France d’une femme aux cheveux courts.

Ève Gilles est en effet la première à arborer une coupe à la garçonne à l’élection de la Miss France. Cela a provoqué des débats sur les réseaux sociaux. Même les médias n’ont pas manqué de faire la remarque.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Eve Gilles (@evegillesoff)

Pour autant, Ève Gilles ne se laisse pas atteindre. Ce n’est certainement pas l’avis des gens à propos de sa coupe qui va la décourager durant son année de règne.

« Je ne suis pas qu’une coupe de cheveux ! », a-t-elle déploré sur le plateau du Quotidien.

Elle a ensuite ajouté :

« Les critiques me touchent, même si j’ai des gens qui m’accompagnent. Mon corps est comme il est. On ne peut pas plaire à tout le monde, il faut s’accepter et faire abstraction ».

Sources : nextplz.fr, voici.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :