« On a quand même des fadas » : Emmanuel Macron réagit aux critiques que reçoit Ève Gilles (Miss France 2024)

Alors que la Miss France 2024 se fait constamment critiquer sur la Toile, Emmanuel Macron l’a défendue dans une interview à C à vous.

© France 5

Afficher Masquer les titres

Ève Gilles, la Miss France 2024, est victime de cyberharcèlement depuis son sacre, le 16 décembre dernier. Interviewé dans C à vous, Emmanuel Macron l’a soutenu et a dénoncé les attaques contre elle. Le chef de l’État a adressé un message fort à ses détracteurs. On vous raconte tout.

Une interview du président à l’Élysée

Ce mercredi 20 décembre, C à vous a pris la salle des fêtes de l’Élysée comme plateau temporaire. En effet, l’émission s’est délocalisée le temps d’un numéro pour accueillir un invité de marque : le président de la république.

Interviewé par Anne-Elisabeth Lemoine, Emmanuel Macron en a profité pour faire quelques déclarations. Parmi les sujets évoqués, la situation au Proche-Orient, la loi immigration, mais aussi les critiques sur la Miss France.

À lire « On a failli avoir un drame en direct » : moment de panique dans C à vous en pleine préparation d’un plat

Le mari de Brigitte Macron a en effet dénoncé les attaques subies par Ève Gilles. Élue Miss France 2024 le 16 décembre dernier, la jeune femme fait l’objet de nombreuses remarques. Elle est victime de cyberharcèlement, notamment, à cause de ses cheveux courts.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Eve Gilles (@evegillesoff)

Des critiques qu’Emmanuel Macron trouve plus que déplorables. Ne comprenant pas les raisons de ces attaques, il a donné son point de vue tout en soutenant Ève Gilles.

« C’est fou de penser que des gens peuvent avoir des discours de haine parce qu’on a les cheveux courts. On a quand même des fadas, pardon mais… C’est à un moment où elle est célébrée. Et elle est magnifique, elle vient en plus d’une très belle région qui m’est chère », a-t-il alors déclaré.

Emmanuel Macron défend la Miss France

Par la suite, Emmanuel Macron n’a pas mâché ses mots. En effet, pour lui, ceux qui attaquent Ève Gilles n’ont aucune vertu, car la jeune femme n’a rien fait pour mériter cela. Le président français a ensuite poursuivi avec un message fort à l’intention de tous.

À une époque où le harcèlement peut briser une vie, l’homme politique appelle à être plus attentif. Il souhaite sensibiliser les gens sur le calvaire des victimes de harcèlements. En effet, le politicien a conscience que vivre une telle expérience n’a rien de facile.

« Il faut se mettre à la place de jeunes filles qui subissent ça et qui sont parfois dans la solitude de leur chambre (…) c’est l’horreur », a déclaré le mari de Brigitte Macron.

Emmanuel Macron pense que, de nos jours, on prend trop plaisir à chasser les

« détails qui vous rendent malheureux ».

Une manie qui peut malheureusement avoir des conséquences graves. Les critiques sur le physique peuvent en effet impacter lourdement sur le moral.

Dans certains cas, cela peut même amener à envisager le pire. Par ailleurs, Emmanuel Macron tient à rappeler qu’il va toujours soutenir les victimes de harcèlement. Prenant très à cœur cette cause, il dit vouloir faire de son mieux pour les défendre contre les détracteurs.

« Ceux qui les insultent ou les harcèlent, ce sont eux le problème et c’est à eux que l’on va continuer de s’attaquer, que l’on va renvoyer des écoles, que l’on veut faire sortir des réseaux sociaux », a-t-il expliqué.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :