« J’ai repris mon traitement » : Amandine Pellissard contrainte d’abandonner son sevrage après des convulsions

Ne supportant plus les symptômes douloureux liés à son sevrage, Amandine Pellissard a décidé de reprendre son traitement à la méthadone.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Il y a quelques semaines, Amandine Pellissard a annoncé à ses abonnés sur Instagram qu’elle ne va plus prendre de la méthadone. Depuis lors, la mère de neuf enfants fait face à de douloureux symptômes qui la privent de sommeil et d’appétit. Se sentant très mal, la trentenaire a finalement repris son traitement.

Amandine Pellissard au plus mal depuis son sevrage

Amandine Pellissard, qui a toujours été transparente sur sa vie, n’a jamais caché à qui que ce soit qu’elle a consommé de la drogue pendant sa jeunesse. Bien qu’elle ait fini par arrêter d’en prendre, sa consommation n’a toutefois pas été sans conséquence.

Ainsi, depuis quinze ans, l’ancienne participante de Familles Nombreuses a été contrainte de suivre un traitement de substitution aux opioïdes, à savoir de la méthadone, à vie. Mais un jour, la mère de famille a pris la décision d’arrêter son traitement en entamant un « sevrage à la dure ».

À lire Amandine Pellissard tacle Familles nombreuses : « Que cette émission (mascarade) s’arrête ! »

Cependant, cela n’a pas été sans séquelle non plus. Durant les jours qui ont suivi l’arrêt de son traitement, Amandine Pellissard était au plus mal. Le 12 décembre, la mère de la petite Maéna a même mis en garde ses plus de 380.000 followers à ne pas faire comme elle.

« C’est très douloureux, physiquement, c’est très éprouvant. La nuit, je ne peux pas dormir, ça fait deux jours que je n’ai pas mangé (…) J’ai un mental solide et je prends sur moi, mais je ne conseille à personne de faire ça. Je galère, j’en chie ma race », a-t-elle déclaré.

Elle a repris son retraitement

Dans la soirée du 17 décembre, dans sa story Instagram, Amandine Pellissard s’est encore une fois confiée sur son sevrage. Avec son compagnon à ses côtés, elle a alors annoncé à ses abonnés qu’elle va « mille fois mieux ». Et ce, parce qu’elle a repris son traitement à la méthadone.

« Hier soir, j’ai fait un genre de convulsions. Heureusement qu’Alex me tenait. Mon médecin m’a dit que je n’aurais jamais dû arrêter comme ça. On peut avoir le mental d’acier qu’on veut, c’est dans le corps que ça se passe, pas dans la tête », a-t-elle expliqué.

Durant ce sevrage, selon leur dire, Amandine Pelissard ne mangeait plus, ne dormait plus et n’arrivait pas non plus à se déplacer. Heureusement pour elle, cette période douloureuse n’a quand même pas été en vain, car selon son médecin, elle ne prendra plus sa posologie d’avant.

« J’ai pris deux fois moins et c’est parfait. Donc, on va dans un processus de diminution, mais pas brutalement comme ça, parce que c’est trop dangereux en fait », a-t-elle déclaré à la fin.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :