Guy Marchand vient de rendre son dernier souffle, à l’âge de 86 ans

Connu pour ses talents de chanteur, mais aussi d'acteur, Guy Marchand a perdu la vie ce vendredi 15 décembre, à Cavaillon.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Né le 22 mai 1937, dans le quartier de Belleville à Paris. Très jeune, il s’intéresse à la musique. D’ailleurs, durant ses années lycée, Guy Marchand se produit déjà dans les boîtes de nuit de la capitale, jouant de la clarinette. Cela dit, l’artiste connaîtra la notoriété en 1965, avec la chanson La Passionata. Il faut aussi lui reconnaître son grand sens de l’autodérision. Dans les années 1980, le chanteur marquera les esprits avec Destinée, un titre produit pour la comédie Les Sous-doués en vacances. Quant à son parcours d’acteur, disons qu’il a fait ses preuves sur le grand écran dès 1970, avec le film Boulevard du rhum. Malheureusement, ce vendredi 15 décembre, les Français ont appris son décès avec une immense tristesse. On fait le point !

Une fin de vie paisible dans le Vaucluse

Bien qu’âgé de 86 ans au jour de son trépas, l’artiste n’avait pas vraiment pris sa retraite. Ainsi, en 2021, on pouvait encore le voir dans le téléfilm La Dernière Partie sur TF1. Cette année, Guy Marchand partageait encore l’affiche avec Pierre Richard et Philippe Katerine, dans le film La Plus Belle pour aller danser. Aussi, quand ses enfants ont annoncé ce décès, survenu ce 15 décembre, la nouvelle a choqué beaucoup de monde.

Cela dit, il faut noter que l’acteur n’a pas succombé dans des circonstances brutales. Son fils et sa fille ont tenu à en dire plus sur le contexte de son décès. Et il semble que Guy Marchand n’ait pas souffert dans les derniers moments de sa vie.

« Il s’est éteint paisiblement, à l’hôpital de Cavaillon. », ont déclaré ses enfants, Jules et Ludivine.

La carrière légendaire de Guy Marchand

Entre 1991 et 2003, le comédien a su marquer les téléspectateurs en incarnant Nestor Burma, dans la série inspirée des livres de Léo Malet. Pour autant, il faut préciser que l’artiste n’a jamais abandonné la chanson. Ainsi, il a sorti 20 albums au cours de sa vie, dont le dernier (Né à Belleville) date de 2020. Le public se souviendra longtemps de Guy Marchand, pour son humour, mais aussi son style de crooner, légèrement désuet. Ces dernières années, il vivait tranquillement, dans son mas, situé à Mollégès. Son fils Jules venait d’avoir une fille. Aussi, le chanteur avait le quotidien d’un grand-père épanoui, auprès des siens.

À lire Décès de Guy Marchand : Macha Méril lui rend tendre hommage

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :