Attention, si vous avez récemment acheté cette brioche dans les magasins U, elle pourrait contenir du plastique

L’enseigne U lance un rappel massif concernant des sachets de brioche tranchée. Le produit serait susceptible de contenir du plastique.

© IStock / Image d’illustration

Afficher Masquer les titres

Lundi 27 novembre 2023, Rappel Conso a alerté sur des sachets de brioches. Selon le site gouvernemental, des lots de brioche tranchée contiendraient des morceaux de plastique. Il est alors préférable de ne pas les consommer. Les détails dans cet article.

Des brioches tranchées de la marque U

La présence de corps étrangers dans la nourriture peut être dangereuse. En effet, cela pourrait entraîner des blessures internes, notamment dans la bouche. La taille et le type de corps peuvent aussi présenter un risque d’étouffement.

C’est d’autant plus vrai pour le cas d’un consommateur d’un jeune âge. Pour éviter tout risque, les enseignes rappellent les produits susceptibles de contenir des corps étrangers. Voilà pourquoi l’enseigne U a alerté sur des lots de brioche tranchée.

À lire Leclerc rappelle des oranges contenant un taux de pesticides trop élevés, les départements concernés

En effet, un rappel national concernant des sachets de brioches de la marque distributeur U circule actuellement. Il s’agit des sachets de 700 grammes commercialisés dans plusieurs magasins U. Rappel Conso nous informe que les lots concernés ont la référence 03523305.

Ils porteraient tous le code GTIN 3256224801726.

Brioche
Brioche tranchée U sachet 700g – Crédits photos : Rappel Conso

D’autres informations sur ces brioches

Dans les détails, les sachets de brioches indiquent une date de durabilité minimale (DDM) fixée au 29 novembre 2023. Pour information, il s’agit ainsi de la mention

« à consommer de préférence avant », suivie d’une date.

Vérifier les sachets un à un pourrait toutefois vous faire perdre du temps. Pour vous faciliter la tâche, sachez que les brioches étaient en vente dans une vingtaine de départements seulement. Parmi ces derniers :

  • La Charente
  • La Charente-Maritime
  • Le Cher
  • Les Côtes-d’Armor
  • La Creuse
  • Le Finistère
  • L’Ille-et-Vilaine
  • L’Indre
  • L’Indre-et-Loire
  • Le Loir-et-Cher
  • La Loire-Atlantique
  • Le Loiret
  • Le Maine-et-Loire
  • La Mayenne
  • Le Morbihan
  • La Sarthe
  • Les Deux-Sèvres
  • La Vendée
  • La Vienne
  • La Haute-Vienne

Bien sûr, comme on peut le lire sur le site gouvernemental listant les rappels de produits, la consommation de ces produits présente des risques.

« En raison du risque de blessures / effets indésirables suite à l’ingestion de ce produit, par précaution, il est recommandé aux personnes qui détiendraient des produits appartenant au(x) lot(s) décrit(s) ci-dessus de ne pas les consommer », indique d’ailleurs Rappel Conso.

Une possibilité de remboursement

Si jamais vous avez acheté l’un des sachets de brioches rappelés, ne le consommez surtout pas. Mais au cas où vous ne voudriez pas le jeter, rapportez-le au point de vente. Cela dit, vous devez apporter un produit intact afin d’obtenir un remboursement.

À lire Aldi : ne consommez pas ces cookies qui peuvent contenir du métal

Pour ceux qui auraient des questions sur le produit, contactez le 09 69 36 69 36. Cependant, la procédure de rappel prend fin le 11 décembre prochain. Il faut alors agir vite. En outre, sachez que ce produit de l’enseigne U n’est pas la seule brioche à faire l’objet d’un rappel.

Brioche
Gâche tranchée de la marque Saveurs de nos Régions – Crédits photos : Rappel Conso

Des brioches de la marque Saveurs de nos régions avaient aussi été rappelées il y a quelques semaines. En effet, la société Brioches Fonteneau avait procédé au retrait des Gâche tranchée 500 g disponibles chez Lidl. C’était dû à un risque de développement de moisissure.

En effet, le produit avait subi des modifications organoleptiques le rendant impropre à la consommation. D’ailleurs, la procédure de rappel sur cette brioche avait pris fin le 18 novembre dernier. Il n’est donc plus possible de demander un remboursement.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :