« Moi, j’ai refait mon pif » : Josiane Balasko se livre sur la chirurgie esthétique

Savez-vous que Josiane Balasko a déjà eu recours à la chirurgie. Récemment, lors de sa venue sur RFM, la comédienne s’est confiée là-dessus.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

À 73 ans, Josiane Balasko n’est pas prête d’abandonner la scène. La preuve ? Actuellement, la star des Bronzés enchaîne les présentations dans le cadre de sa nouvelle pièce de théâtre. Pour en faire la promotion, la maman de Marilou Berry était récemment de passage sur les ondes de RFM. L’occasion pour la comédienne de révéler son rapport à la chirurgie. Elle qui, par le passé, a déjà subi une intervention pour gommer un sérieux complexe.

Josiane Balasko, une Barbie girl

Comme tous les week-ends, ce dimanche 26 novembre 2023, Bernard Montiel était présent sur RFM pour présenter son émission 1h avec… Comme invitée, le chroniqueur de Touche pas à mon poste a notamment reçu la ravissante, drôle et pétillante Josiane Balasko.

Notons que cette dernière est déjà une habituée du programme et partage une certaine complicité avec l’animateur. Par conséquent, face à celui-ci, elle n’hésite pas à se confier.

À lire « J’en ai marre de moi » : Marilou Berry déteste sa nouvelle coiffure

Josiane Balasko
Josiane Balasko participe au Photocall « Captives » lors du 49ème Festival du Film Américain de Deauville le 09 septembre 2023 à Deauville, France – Crédits photos : Getty Images

Ce fut notamment le cas lors de sa venue dans le programme en décembre 2021. En effet, à ce moment-là, la comédienne lui a révélé sa grande passion pour la brocante, et plus précisément des « petits chiens en biscuit ».

Aussi, celle qui nous a tous fait rire dans Les Bronzés a également levé le voile sur grande passion pour les poupées Barbies. Toutefois, comme en témoignent ses propos, elle ne collectionnait que celles à l’effigie de vedettes hollywoodiennes.

Josiane Balasko évoque son « nez assez long »

Lors de son dernier passage dans le programme de Bernard Montiel, comme à son habitude, Josiane Balasko a joué la carte de la franchise. Comme nous l’avons dit plus haut, l’ex membre de la troupe du Splendid s’y est rendue pour faire la promotion de sa pièce de théâtre.

Intitulée Un chalet à Gstaad, il est bon de préciser que c’est la comédienne elle-même qui l’a écrite et mise en scène au théâtre des Nouveautés. Dedans, elle y interprète un personnage qui se moque de la chirurgie esthétique. Ce qui est un peu contradictoire vu que par le passé, elle y a déjà eu recours.

À lire « On lâchera rien, on les aura ! » : Marilou Berry publie ses vœux pour 2024

Une information que Bernard Montiel n’a bien évidemment pas manqué de lui rappeler. N’ayant aucunement honte d’être passée sous le billard, la star de la comédie culte, Le Père noël est une ordure a déclaré :

« Moi, j’ai refait mon pif. Je ne sais pas pourquoi. J’avais un nez un peu long, je ne sais pas ce qu’il se serait passé si j’avais gardé mon nez. »

« J’ai deux profils parfaits »

Pour Josiane Balasko, son nez long était vraiment un grand complexe. De ce fait, elle n’a pas hésité à le rectifier en ayant eu recours à la chirurgie esthétique.

« Enfin, je ne l’ai plus, et maintenant j’ai deux profils parfaits », a-t-elle ajouté dans un éclat de rire.

Josiane Balasko
Josiane Balasko porte des boucles d’oreilles de Noël vertes avec des perles, un pull en laine vert à col en V, la première de « Mes Tres Chers Enfants » à UGC Cine Cite Bercy le 13 décembre 2021 à Paris, France – Crédits photos : Getty Images

Depuis cette intervention chirurgicale, Josiane Balasko s’aime davantage. Il faut noter que c’était la première et la dernière fois qu’elle a sollicitée cette pratique. En effet, à part son nez, l’actrice n’a rien refait d’autre depuis. Toujours face à Bernard Montiel, elle a déclaré :

« Si tu veux, c’est le truc qui fait que je ne m’occupe plus du tout de mon physique alors qu’avant je ne voyais que mon pif. »

Tout comme Josiane Balasko, d’autres stars françaises ont déjà eu recours à la chirurgie esthétique et l’assument pleinement. C’est notamment le cas des animatrices Faustine Bollaert, Cristina Cordula et Sophie Davant.

Sources : gala.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :