Pack autonomie jeunes majeurs : à qui profite cette nouvelle aide de 1 500 euros ?

Élisabeth Borne annonce la création du pack autonomie jeunes majeurs à partir de 2026. C’est une aide destinée aux mineurs sortant de l’ASE.

© IStock

Afficher Masquer les titres

La Première ministre a dévoilé lundi 20 novembre son nouveau plan de lutte contre les violences aux enfants. Ce plan pour la période 2023-2027 comprend un pack autonomie jeunes majeurs. Tout savoir sur ce coup de pouce financier de 1 500 euros.

Un pack autonomie jeunes majeurs de 1 500 euros

Dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux enfants, Élisabeth Borne a révélé un nouveau plan. Ce nouveau plan pour la période 2023-2027 comprend plusieurs mesures, dont le pack autonomie jeunes majeurs.

Il s’agit d’une aide financière dont le montant aller jusqu’à 1 500 euros. Ce coup de pouce vise notamment à « faciliter l’autonomie » du jeune majeur, selon Matignon qui précise que son versement sera automatique.

« Ce sera un versement unique et automatique de la part de l’État », a souligné la cheffe du gouvernement.

Matignon n’a cependant pas donné de détails sur les modalités de versement de l’aide. Il a toutefois laissé entendre que ce pack autonomie jeunes majeurs verra le jour le 1er janvier 2026.

À lire Chèque carburant : ce qui change pour le versement de l’aide en 2024

Pack autonomie jeunes majeurs
Les mains d’une femme remettant des billets de banque en euros sur un fond rose – Crédits photos : iStock

Ce pack est-il en passe de remplacer le pécule ?

La Première ministre a aussi précisé que ce coup de pouce profitera à tous les jeunes sortant de l’ASE. Rappelons que ces jeunes sortant de l’Aide sociale à l’enfance pouvaient déjà percevoir une autre aide financière : le pécule.

Il s’agissait d’un cumul d’allocations de rentrée scolaire. Les sommes de ce cumul étaient placées à la Caisse des dépôts, comme la loi du 14 mars 2016 le prévoyait. Ce n’est qu’une fois à sa majorité que l’enfant pouvait débloquer les sommes épargnées.

Le pack autonomie jeunes majeurs remplacera-t-il pour autant le pécule ? Eh bien, pour le moment, on ne sait pas. Cela dit, comme nous l’avons révélé plus haut, il profitera à tous les sortants de l’ASE. Ce qui n’est pas le cas du pécule.

« Tous les enfants sortant de l’ASE n’avaient pas ce pécule. Seuls les enfants pouvant toucher l’allocation de rentrée scolaire y ont droit. Par exemple, les pupilles de la Nation en sont exclus », explique Matignon.

Des doutes sur ce pack autonomie jeunes majeurs

Contrairement au futur pack autonomie jeunes majeurs, il fallait engager des démarches pour bénéficier du pécule. Cela étant, une bonne partie des ayants droit à l’aide ne la réclamaient pas. De ce fait, Matignon prévoit de lancer prochainement une mission pour que ces derniers puissent récupérer leur pécule.

Sachez que le montant de cette aide s’élève à 800 euros. Soit 700 euros de moins que son probable remplaçant. Malgré cela, les associations du secteur de l’aide à l’enfance ont des doutes concernant le pack autonomie jeunes majeurs.

« C’est encore flou, on ne sait pas si ces 1 500 euros vont être universels et profiter à tous les jeunes, ou s’il y a une conditionnalité », entend-on venant du collectif Cause Majeur.

Pack autonomie jeunes majeurs
Photo d’une mère et d’un fils heureux qui économisent de l’argent dans une tirelire – Crédits photos : iStock

Une absence de politique réelle pour les jeunes

Certains craignent qu’il n’y ait des perdants. Notamment si ce forfait de 1 500 euros remplace le dispositif actuel. Avec ce dernier, un enfant placé entre ses 6 et ses 18 ans pouvait percevoir jusqu’à 4 588 euros. Sans parler des taux d’intérêt.

À lire Ma Prime Adapt’ : les conditions en détail pour bénéficier de cette aide à l’habitat

En outre, la cérémonie de majorité que le gouvernement veut organiser pour les jeunes suscite aussi de l’indignation. Ainsi, outre le pack autonomie jeunes majeurs, le gouvernement organisera dans chaque département une cérémonie pour les jeunes de plus de 18 ans.

Ce qui, apparemment, ne fait que démontrer l’absence totale de politique pour ces jeunes majeurs.

Sources : actu.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :