« J’ai eu mon petit cancer… » : Patrick Sébastien se livre sur son état de santé à 70 ans

Patrick Sébastien qui a vaincu un cancer, a livré des confidences surprenantes sur son état de santé et sa vision de la mort.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

L’ancien animateur de France 2, Patrick Sébastien, a connu des moments difficiles ces dernières années. Après avoir été diagnostiqué d’un cancer du rein en 2022, il a dû subir une opération compliquée et affronter des séquelles. Il se confie aujourd’hui sur son état de santé et son avenir.

Patrick Sébastien : une vie remplie d’humour et de passion

Patrick Sébastien fête ses 70 ans ce mardi 14 novembre. C’est une journée particulière pour lui. En effet, l’animateur vedette de TF1, France 2 et C8 entre dans une nouvelle décennie, celle des septuagénaires.

Quand on vieillit, il faut surveiller de plus près sa santé. C’est ce qu’a confié Patrick Sébastien à Gala le 28 septembre dernier, à l’occasion de la sortie de son nouveau livre La Nostavie (éd. XO). L’ancien animateur du Plus grand cabaret du monde a affirmé avoir toujours autant d’énergie et de projets en tête.

À lire « Marche après marche » : Jean-Luc Reichmann se confie les prochaines saisons des 12 coups de midi

L’animateur confie :

« Quand je monte sur scène pour chanter mes chansons devant 10 000 personnes, franchement il n’y a pas de quoi se plaindre. (…) C’est ce qui fait que je suis vivant à 70 ans. Je ne prends aucun truc artificiel. Je ne me came pas, je n’ai pas de psy, je ne prends pas de tranquillisant. »

Un cancer qui a bouleversé sa vie

Pour rappel, Patrick Sébastien est un grand fumeur et il sait que cela met sa santé en danger.

« J’ai fait il y a 15 jours une radio des poumons. Avec tout ce que je fume c’était nécessaire. Et tout va bien ! Je n’ai rien », confie-t-il dans son interview.

Il a vaincu un cancer il y a quelques mois, et il se sent chanceux d’être en forme. Le papa de Benjamin et Lily confie :

« C’est un coup de bol, une bonne étoile ! »

Patrick Sébastien avait révélé dans Le Figaro en septembre 2022 qu’il avait eu un cancer du rein :

« J’ai eu mon petit cancer comme tout le monde ! Mais il est guéri, il n’y a plus rien », affirme le chanteur.

Il poursuit en disant :

« C’était une tumeur aux reins, qu’on m’a enlevée. J’en ai parlé une fois guéri parce que je n’aurais pas aimé en parler en étant malade. Ça ne me faisait pas souffrir d’ailleurs, on a découvert ça par hasard. »

Une guérison difficile, mais possible

L’artiste n’a pas eu besoin de :

« chimio, ni radiothérapie, même pas de médicaments »

Pour guérir son cancer, mais il a quand même subi une lourde opération. Le célèbre chanteur des Sardines déclare :

« L’opération n’est pas marrante, effectivement. (…) J’étais à l’hôpital, c’était compliqué de travailler. »

Le chanteur n’a toutefois pas perdu de temps pour reprendre sa passion et son travail après son opération :

« On m’a opéré au mois de février et au mois de mai j’étais de nouveau sur scène, à chanter mes chansons. »

L’artiste termine avec :

« J’ai décidé d’en parler parce que je voulais dire aux gens que ça se guérit ! Avant, quand on disait “cancer”, c’était synonyme de mort. Ça arrive encore, mais pas toujours. La preuve. »

Patrick Sébastien : un homme qui inspire le courage

Patrick Sébastien n’a pas peur de parler de son âge et de sa santé. Il a déjà abordé le sujet du temps qui passe dans Soir Mag le 1er novembre :

« Moi, je m’en fous, ma vie est presque finie. Perso, je me fabrique mon monde. J’ai presque 70 piges. Je veux surtout un meilleur vivre ensemble. Beaucoup de gens tombent malades à cause du stress dû à cette chape de plomb. J’ai eu deux cancers dans ma vie ; je fume deux paquets par jour, je ne veux pas devoir faire attention à tout ! Et puis n’oublions pas : on vous fait peur pour vous faire vendre ! »

Le père de famille a conclu en parlant de son anniversaire :

« Je ne fêterai pas mon anniversaire. Ça me fait chier de fêter un couperet. Dans ma tête, je suis resté un gamin de 14 ans qui dit des conneries. Et puis ce sera ma dernière dizaine, je pense ».

Sources : gala.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :