Didier Bénureau s’inspire du président « Qui méprise les gens »

Didier Benureau s'est livré sur la génèse d'un de ses nouveaux personnages dont celui de l'homme politique. On vous explique ce qu'il en est !

© C8

Didier Bénureau possède plusieurs cordes à son arc. Passionné par le théâtre dès le plus jeune âge, il se rend aux enfants de chœur avec joie. La raison ? Le côté cérémoniel de la messe lui plait. D’ailleurs, le comédien n’hésite pas à la comparer Chez Jordan à une pièce de théâtre. Entre la lecture du texte en public ainsi que les différentes phases millimétrées du culte, pour le comédien cela fait sens. En parallèle au théâtre, Didier Bénureau a fait plusieurs apparitions remarquées. Notamment dans les Visiteurs ou encore plus récemment Scène de ménages.

Toutefois, sa vraie passion reste l’humour. Grâce auquel, il aime se glisser dans la peau de différents personnages caricaturaux. On en dénote plusieurs dont les célèbres Collabo rose ou encore celui de La belle-mère. Ceux qui ont eu de la chance, ont pu le voir au théâtre de Paris jusqu’au 28 avril. En outre, lors de son passage Chez Jordan sur C8 ce 3 mai, l’humoriste est revenu sur la création de l’un de ses personnages. On vous explique.

Didier Bénureau : Son inspiration assumée

Lors de son passage sur le plateau de Chez Jordan, Didier Bénureau s’est confié sans fard sur son dernier spectacle. Ainsi, sur les questions de Jordan De Luxe, l’humoriste s’est livré sur son nouveau spectacle nommé Entier. Pour les fans, c’est la joie, les anciens personnages du comédien sont de retour. De plus, il a expliqué avoir créé pour l’occasion pléthore de nouveaux entrants… Dont un bien particulier. Celui de l’homme politique ! Pour ce dernier, il explique :

« Macron m’a un petit peu inspiré « 

Effectivement, son personnage viendrait d’un homme politique et plus particulièrement :

« Un président qui méprise les gens, surtout les petits. Qui ne veut pas toucher aux riches. »

Cela fait totalement écho aux différentes polémiques autour de l’attitude du président Emmanuel Macron d’après ses détracteurs. Force reste de constater que même chez les bobos comme Didier Bénureau aime se qualifier, cela résonne aussi.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :