Jane Birkin : son petit-fils Roman, très proche d’elle, a vécu un véritable choc

Très proche de sa grand-mère, la défunte Jane Birkin, Roman de Karmadec fait partie des premières personnes à l'avoir découverte sans vie.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Autour de Jane Birkin, gravitait un clan, établi autour de ses trois filles : Kate Berry, Charlotte Gainsbourg et Lou Doillon. L’aînée a eu un enfant, un certain Roman de Karmadec. Dans son enfance, ce dernier a passé beaucoup de temps auprès de sa mamie originaire d’Angleterre. Aussi, il a vu son corps inanimé dans son appartement parisien, il a eu un horrible choc. Depuis ce décès, survenu le 16 juillet dernier, il a tenté de reprendre ses esprits, entouré de sa famille. On vous explique tout !

La relation entre Roman de Karmadec et Jane Birkin

Avant de connaître Serge Gainsbourg à la fin des années, la jolie comédienne britannique avait déjà une fille, issue de son premier mariage : Kate Berry. Par la suite, avec le célèbre compositeur, elle a donné naissance à son deuxième enfant, Charlotte Gainsbourg. Plus tard, alors qu’elle avait retrouvé dans les bras Jacques Doillon, elle a accueilli sa fille cadette, Lou Doillon. Malheureusement pour Jane Birkin, son premier enfant ne lui aura pas survécu. En effet, Kate Berry a trouvé la mort en 2013, à la suite d’une brutale chute du haut de son immeuble. Un coup dur pour l’interprète d’Ex-fan des sixties. D’autant que la photographe a laissé derrière elle un fils, à savoir Roman de Kermadec.

Ce denier avait perdu son père très jeune, Pascal de Karmadec ayant perdu la vie à la suite de plusieurs problèmes avec les produits stupéfiants. De son côté, sa mère a également connu d’importantes addictions au cours de sa vie. Mais pour préserver le petit garçon, elle n’a pas hésité à le confier à Jane Birkin. Résultat : Roman de Karmadec avait fini par tisser une très belle relation avec sa grand-mère. Malheureusement, il a aussi dû faire face à sa mort, de ses propres yeux. Il a donc réagi comme il l’a pu, songeant d’abord à emmener le chien de sa grand-mère en promenade.

À lire Jane Birkin : ses écrits confirment les propos de Judith Godrèche

Jane Birkin
Roman de Kermadec, le petit-fils de Jane Birkin, en 2018 – Crédits Photos : Getty Images

En effet, les deux filles de la chanteuse, Charlotte Gainsbourg et Lou Doillon, se trouvaient en vacances au moment du drame. Depuis, toute la famille a pu se réunir, en compagnie d’autres célébrités, lors des obsèques de la star. La cérémonie a eu lieu en l’église Saint-Roch. Mais le public pouvait suivre l’évènement en direct, via une retransmission en direct sur un écran géant.

Un nouveau projet sur sa mère

Les jours passent depuis la disparition de Jane Birkin, mais le clan demeure très soudé. Dans sa dernière publication Instagram, Roman De Kermadec a voulu montrer à sa communauté que la vie suivait son cours. Alors qu’il se trouvait en compagnie de son cousin, le fils cadet de Lou Doillon, il a posté quelques images du bambin. Le tout, accompagné d’une légende plutôt positive.

. « Lazlo 1 an ! Nous redonne le sourire… », a précisé le fils de Kate Berry.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Roman de Kermadec (@romandekermadec)

De plus, il faut savoir que le petit fils de Jane Birkin aurait commencé à se pencher, sur un projet cinématographique, dédié à sa maman, décédée en 2013. D’ailleurs, sa grand-mère connaissait cette initiative, et avait visiblement encouragé Roman de Kermadec. Avant de succomber, elle avait accepté de tourner une entrevue, à inclure dans ce film. A priori, ce projet devrait reprendre la même démarche que le documentaire Jane par Charlotte, réalisé par la fille de Serge Gainsbourg. D’ailleurs, Charlotte Gainsbourg va sans doute intervenir dans la production de ce nouveau film, pour apporter son aide à Roman de Kermadec.

Sources : gala.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :