Retrait d’argent : trois facteurs à prendre en compte concernant la limite autorisée

Vous avez besoin de faire un retrait d’argent et vous vous demandez combien vous pouvez retirer au distributeur automatique de billets ?

© Crédits photos : IStock

Afficher Masquer les titres

Les distributeurs automatiques de billets (DAB) sont devenus incontournables dans notre vie quotidienne pour retirer de l’argent liquide. Mais saviez-vous que ces machines ont des limites de retrait  d’argent ? Il existe trois facteurs qui restreignent le montant que vous êtes autorisé à retirer d’un guichet automatique, chacun ayant une limite spécifique.

Retrait d’argent : le premier facteur qui vous limite

Si vous avez peur que votre demande de retrait d’argent ne soit pas acceptée, cela est justifié. Trois éléments limitent le montant d’argent que vous pouvez retirer à un distributeur automatique de billets (DAB). Le premier d’entre eux est votre autorisation de découvert.

Retrait d’argent
Homme d’affaires au guichet retirer de l’argent, des billets de cinquante euros – Crédits photos : iStock

Même si vous êtes client de n’importe quelle banque, vous ne pouvez pas retirer de l’argent de votre compte si cela vous met à découvert.

À lire Livret d’épargne : est-il possible d’en ouvrir un sans compte bancaire ?

Alors que les banques en ligne et les banques traditionnelles peuvent accorder une autorisation de découvert à leurs clients, leur permettant de passer en territoire négatif, les établissements de paiement tels que Nickel ont des politiques plus strictes et interdisent les découverts.

En cherchant à retirer 500 euros en espèces alors que votre compte courant n’a plus que 400 euros, le distributeur automatique de billets n’acceptera votre demande que si vous avez une autorisation de découvert de 100 euros. Sinon, la machine ne pourra vous délivrer que les 400 euros disponibles sur votre compte.

Si votre situation financière le permet et que votre banque est d’accord, vous pouvez ajuster votre plafond de découvert. Cette option vous permettra de personnaliser le montant maximal autorisé en cas de dépenses supérieures à la solde de votre compte. Cependant, cela ne changera pas les limites de retrait d’argent en espèces imposées par le DAB.

Deuxième facteur

Il y a un autre défi à relever après le premier, celui de la limite de votre carte bancaire. Le montant maximum que vous pouvez retirer dépend d’une période de 7 jours. Pour connaître votre limite quotidienne, soustrayez la somme de vos retraits des 6 derniers jours à votre plafond de retrait d’argent.

À lire Des agents du fisc sous pseudonymes pourraient bientôt vous suivre sur les réseaux sociaux

En règle générale, la plupart des cartes Classic (Visa ou Mastercard) autorisent des retraits d’environ 500 euros sur une période de 7 jours. Les cartes Premium, telles que la Gold Mastercard ou Visa Premier, offrent des plafonds allant jusqu’à 2 000 euros. Tandis que les cartes bancaires haut de gamme permettent des limites encore plus élevées.

En outre, certaines banques peuvent établir une limite mensuelle supplémentaire en plus de la limite hebdomadaire. De plus, si vous effectuez un retrait d’argent à partir d’un distributeur automatique qui n’appartient pas à votre banque. Celle-ci peut imposer une limite de retrait spécifique.

Retrait d’argent
Carte de crédit bancaire insertion main – Crédits : iStock

Il est possible que votre carte vous empêche de retirer la totalité de la somme que votre compte bancaire vous permet de retirer. Même si cela peut atteindre 1 000 euros. Cependant, il est possible d’ajuster le plafond de retrait d’argent pour mieux correspondre à vos habitudes de consommation. Soit directement depuis l’application bancaire, soit en le demandant à votre conseiller bancaire.

Le dernier facteur

Enfin, pour récupérer votre argent, vous devrez surmonter une dernière épreuve : la disponibilité des fonds dans le distributeur automatique de billets. Si vous effectuez votre retrait d’argent pendant une période de forte affluence ou juste avant le réapprovisionnement du distributeur automatique. Il est possible que vous ne puissiez pas retirer la somme demandée, ou que vous ne soyez que partiellement satisfait.

À lire Plan d’économies : 6 choses qui vont changer pour le budget des Français

Retrait d’argent : comment éviter les arnaques au distributeur ?

Voici quelques recommandations pour assurer votre sécurité lors de vos transactions :

  • Protégez votre code confidentiel en le tapant à l’abri des regards, en cachant votre main.
  • Ne partagez jamais votre code confidentiel avec qui que ce soit.
  • Privilégiez les distributeurs automatiques situés à l’intérieur de la banque, car les fraudeurs évitent généralement d’installer des dispositifs malveillants à l’intérieur
  • Assurez-vous de ne pas être distrait par une tierce personne pendant que vous effectuez un retrait d’argent.

Si possible, effectuez vos retraits de préférence en semaine. Car vous pourrez plus facilement trouver de l’aide dans l’agence en cas de besoin, et soyez vigilant. En cas d’absorption de votre carte sans raison apparente (pas de code erroné saisi), bloquez-la immédiatement.

Il existe également une arnaque appelée « collet marseillais » ou « card trapping ». Cette arnaque implique de récupérer la carte de paiement de la victime ainsi que son code confidentiel. Les escrocs bloquent la carte de leur victime en insérant un objet dans la fente du distributeur automatique.

Retrait d’argent
Personne entrant le code PIN à l’aide d’un guichet automatique pour retirer de l’argent – Crédits photos : iStock

Pour récupérer la carte et le code, les escrocs peuvent proposer leur aide à la victime. Puis lui demander de ressaisir son code. La carte reste bloquée dans la fente, et les escrocs font croire que sa carte a été avalée. Ils attendent ensuite le départ de la victime pour récupérer sa carte et son code.

À lire MaPrimeRénov’ réduit d’un milliard d’euros : quels impacts pour les Français ?

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :