Nikos Aliagas : « la magie de ce programme » il dévoile pourquoi il adore présenter The Voice

Alors que The Voice revient sur TF1, Nikos Aliagas avoue pourquoi il ne se lasse pas de présenter l’émission. On vous dit tout.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Dès le 25 février 2023, TF1 diffusera la nouvelle saison de The Voice. Cette année, l’émission musicale en est à sa 12e édition. Elle promet surtout du nouveau dans les règles. Les teasers des jurés de l’émission affirment tous que cette saison sera exceptionnelle. Les fans du programme de la première chaîne sont impatients de voir le premier prime de cette 12e saison. Le présentateur de l’émission est aussi impatient qu’eux. Dans une story Instagram, Nikos Aliagas explique l’importance que The Voice a à ses yeux.

Nouvelle saison, nouvelle règle

Plus que quelques jours avant le retour de The Voice. Il faut se préparer, l’édition 2023 promet des changements. Amel Bent et Vianney seront toujours parmi les coachs cette année. En revanche, Florent Pagny et Marc Lavoine ne reviendront pas pour cette saison.

Zazie reviendra pour occuper l’un des fauteuils des jurés. La plus grande nouveauté de cette saison est l’arrivée de Bigflo et Oli. Les deux artistes vont partager un double fauteuil dans The Voice 2023.

À lire Black M (Danse avec les stars 2024) : ce que le rappeur a imposé à la production de l’émission de TF1

Cette année, l’émission n’aura pas de cinquième juré. C’est Mika qui reviendra en tant que super-coach lors des Super Cross Battle. Une nouvelle règle va aussi s’appliquer sur cette 12e saison de l’émission.

Chaque juge va avoir un bouton sur leur fauteuil. Il s’agit du Super Block qui permet aux juges de se bloquer lors des auditions à l’aveugle. Un coach pourrait donc bloquer un autre pour empêcher ce dernier de prendre le talent dans son équipe.

Quant à l’animation, les téléspectateurs retrouveront toujours Nikos Aliagas. Le présentateur phare de TF1 est d’ailleurs content d’être toujours à l’affiche pour animer cette émission.

Une émission spéciale pour Nikos Aliagas

Le 21 février 2023, Nikos Aliagas a ajouté une story sur son compte Instagram en parlant de The Voice. Une émission qui a une importance particulière pour le compagnon de Tina Grigoriou.

À lire « Vous savez, c’est tellement fragile » : Evelyne Dhéliat blessée au poignet, la miss météo donne de ses nouvelles

Pour lui, il ne s’agit pas seulement d’une « émission de divertissement de musique ». Selon Nikos Aliagas, The Voice est un rendez-vous qui « peut changer une vie ».

« Même après toutes ces saisons, la magie de ce programme ce sont tous ces destins croisés le temps d’une chanson… », a-t-il écrit sur la story.

Nikos Aliagas
Source : Capture Instagram

Le journaliste de 53 ans a aussi partagé un teaser de la nouvelle saison de The Voice. Il promet alors à ses abonnés que des voix saisissantes sont à découvrir dans cette édition 2023. Amel Bent de son côté a assuré que cette nouvelle est à ne pas manquer.

En plus des nouveaux coachs et des nouvelles règles, elle a aussi parlé des nouveaux artistes. Des promotions qui vont faire augmenter l’impatience des téléspectateurs !

« Un rendez-vous de vie »

Le même jour, Nikos Aliagas a parlé de l’émission sur Twitter.

« J’ai adoré l’ambiance de cette nouvelle saison. Il en ressort quelque chose de viscéralement humain. Fragile et intense. Ce n’est pas seulement une émission où l’on chante #thevoice c’est une fenêtre sur le champ (chant) des possibles. Un rendez-vous de vie », a-t-il tweeté.

En parlant de The voice, Nikos Aliagas a déjà révélé quelques confidences sur cette saison. Le 16 février dernier, il était invité dans Quotidien avec Yann Barthès et sa bande.

Nikos Aliagas a confié qu’il aimait beaucoup les deux nouveaux coachs Bigflo et Oli. Les deux artistes seraient drôles et apporteraient beaucoup de fraîcheur dans l’émission. L’animateur précise que c’était plus compliqué puisqu’ils étaient deux et qu’il fallait délibérer.

« Quand ils ne sont pas d’accord, ils se battent. Ils foutent un peu le bordel, et c’est bien » a-t-il confié.

Nikos Aliagas a aussi évoqué la spontanéité nécessaire dans l’animation de cette émission. Il a alors précisé qu’il n’y avait « rien d’écrit ».

« Ce sont les familles qui sont là qui te donnent l’envers du décor, à toi de t’adapter… La seule certitude, c’est l’heure à laquelle on commence », a-t-il dit.

En parlant des deux émissions qu’il anime sur TF1, Nikos Aliagas a expliqué leurs différences. Selon lui, la Star Academy serait pour « passer une aventure dans le château ». Tandis que The Voice, de l’autre côté, est pour chanter. L’émission serait pour ceux qui veulent devenir chanteurs comme métier.

À lire « On a l’impression que vous parliez à votre dentiste » : Mika ne mâche pas ses mots face à deux candidats de The Voice

Sources : voici.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :