Chèque bois : la demande sera disponible à compter du 27 décembre

Le chèque bois devrait profiter à 2,6 millions de ménages. Il s’agit d’un chèque allant de 50 à 200 euros versé sous conditions de revenu.

Chèque bois : la demande sera disponible à compter du 27 décembre – Source : iStock

Le chèque bois fait partie des dispositifs mis en place par le gouvernement pour aider les ménages français. Il profitera à 2,6 millions de foyers qui se chauffent au bois. Ceux qui y sont éligibles peuvent en faire la demande à partir du 27 décembre prochain.

Chèque bois : à demander dès le 27 décembre

Ce mercredi matin, sur France Bleu, Agnès Pannier-Runacher, la ministre de la Transition énergétique, a fait une révélation. Elle a annoncé que bientôt les Français qui se chauffent au bois pourront bénéficier d’une aide promise par le gouvernement.

Il s’agit en effet du chèque bois. Si vous êtes éligible à cette aide, vous pouvez en faire la demande à compter du 27 décembre 2022 jusqu’au 30 avril 2023. C’est en effet cinq jours plus tard que ce que l’on nous a annoncé dans un premier temps. C’était à la fin du mois de novembre.

Cela dit, si vous souhaitez faire la demande, vous devez vous rendre sur le site web du ministère de l’Économie. À souligner que le chèque bois est cumulable avec le chèque énergie que 12 millions de foyers commencent à percevoir.

Un chèque bois de 50 à 200 euros : les bénéficiaires

Au total, 3,4 millions de ménages français se chauffent au bois. 2,6 millions d’entre eux vont bénéficier de chèque de 50 à 200 euros, sous conditions de revenus.

« Pourront y accéder les Français qui gagnent jusqu’à 2 260 euros pour une personne seule et jusqu’à 4 750 euros pour un couple avec deux enfants », avait expliqué Gabriel Attal fin novembre.

Gabriel Attal est, rappelons-le, le ministre délégué chargé des Comptes publics. La mise en place de ce coup de pouce est intervenue fin novembre après l’adoption du budget rectifié pour 2022 au parlement. Comme l’avait rappelé le ministère, toute une série de dispositifs est prévue cette année pour le chauffage.

Histoire d’aider les ménages face à la flambée des prix de l’énergie. Le chèque énergie exceptionnel est l’un de ces dispositifs. Il s’agit d’un chèque dont la valeur va de 100 à 200 euros. Depuis novembre, un chèque exceptionnel profite également aux foyers qui se chauffent au fioul.

Chèque bois à verser selon le revenu fiscal

Le chèque bois est à destination des ménages qui utilisent le bois domestique (bûches, pellets) comme source de chauffage. C’est ce qu’explique le site du Service-Public. On ne connaît pas encore les modalités de ce chèque bois.

Cela dit, cette aide exceptionnelle devrait être similaire au chèque énergie fioul mis en place en novembre. Ce chèque s’adresse aux ménages dont le revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation ne dépasse pas 20 000 euros. Sur le site Service-Public, il est dit que pour demander l’aide il vous faut vous rendre sur le site du chèque énergie.

Ainsi, vous devez vous munir de votre numéro fiscal de télédéclarant et transmettre votre facture. Comme dit plus haut, le montant de ce chèque bois est compris entre 50 et 200 euros. Vous le percevez en fonction de votre revenu et du type de bois de chauffage que vous utilisez (bûches ou pellets).

Pour les foyers se chauffant avec des pellets (granulés de bois), c’est :

  • 200 euros pour les foyers les plus modestes
  • 100 euros pour les foyers avec un niveau de revenu un peu plus élevé

Pour les ménages qui se chauffent avec des bûches par contre, c’est :

  • 100 euros pour les plus modestes
  • 50 euros pour ceux ayant des niveaux de revenus un peu plus élevés

Le chèque énergie exceptionnel

Outre le chèque bois, le chèque énergie exceptionnel fait aussi partie des dispositifs d’aides pour faire face à la flambée des prix de l’énergie. Ce chèque est d’un montant de 100 à 200 euros. 40 % des foyers les plus modestes vont en bénéficier à partir de fin décembre.

C’est un décret publié au journal officiel du 11 novembre 2022 qui confirme et précise sa mise en œuvre. 6 millions de ménages les plus modestes bénéficient depuis 2018 d’un chèque énergie une fois par an, au printemps. En 2022, un chèque exceptionnel s’y ajoute.

Ceci étant envoyé automatiquement aux bénéficiaires à partir de la fin du mois de décembre. L’envoi s’étale sur une période de 8 semaines. Cette aide concerne 12 millions de foyers, ce qui équivaut à plus d’un ménage sur trois.

On attribue ce nouveau chèque énergie selon les revenus et la composition des foyers. Son montant s’élève entre 100 et 200 euros. Cette aide vient en complément au chèque énergie annuel adressé à 5,8 millions de ménages en 2022.

On verse le chèque énergie exceptionnel selon les dispositions suivantes :

  • Pour les ménages bénéficiant déjà du chèque énergie classique, c’est 200 euros. Leur revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation doit être inférieur à 10 800 euros.
  • Pour les ménages dont le revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation est entre 10 800 et 17 400 euros, c’est 100 euros.

Le chèque énergie fioul

On a versé le chèque énergie fioul aux ménages se chauffant au fioul à partir du 7 novembre. Comme le chèque bois, il complète l’arsenal de mesures gouvernementales pour aider à la consommation d’énergie pour l’hiver 2023. Voté dans le cadre de la loi de finances rectificatives pour 2022, ce chèque fioul est d’un montant de 100 à 200 euros.

Sur 3 millions de personnes utilisant ce type de chauffage en France, 1,6 million de foyers bénéficient de ce dispositif. Ce chèque fioul s’adresse aux foyers avec un revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation inférieur à 20 000 euros.

Voici à quoi ressemble son montant TTC :

  • Pour les ménages avec un revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation inférieur à 10 800 euros : 200 euros
  • Pour ceux avec un revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation supérieur ou égal à 10 800 euros : 100 euros

Dans les faits, une personne seule rémunérée au SMIC et ayant au moins un enfant perçoit 200 euros. Par contre, si elle est rémunérée au SMIC, mais qu’elle n’a pas d’enfant, elle reçoit un chèque de 100 euros. Une personne seule percevant un salaire d’environ 3000 euros net/mois et ayant 2 enfants touche un chèque de 100 euros.

Source : Captital