Tarifs des VTC et taxis : les prix vont augmenter, ce qu’il faut savoir

Si vous faites parties de clients de Uber, Freenow ou Heetch, mauvaise nouvelle : les tarifs des VTC vont bientôt connaître une nette augmentation.

Tarifs des VTC et taxis : les prix vont augmenter, ce qu’il faut savoir – Source : Istock

Depuis quelques années, des applications comme Uber, Bolt ou Lecab font une sérieuse concurrence aux taxis. Facile à commander, ces services proposent une tarification connue à l’avance. Ainsi, ils ont réussi à s’imposer comme une alternative bon marché pour les trajets en ville. Pour rentrer de soirée ou partir à l’aéroport, ces plateformes ont su séduire de nombreux utilisateurs. Néanmoins, les tarifs des VTC vont bientôt connaître une nette augmentation. En effet, les syndicats de la branche viennent de négocier un accord en ce sens. On vous explique tout.

Tarifs des VTC : un revenu plancher pour les chauffeurs

Tout comme les livreurs à vélo, les chauffeurs de ces véhicules ont le statut d’indépendant. Cela signifie qu’ils travaillent en tant que prestataires pour des plateformes comme Heetch ou Uber. Mais ils ne font pas partie des salariés de ces entreprises. Dans ces conditions, difficile de s’unir pour faire valoir ses revendications. Cependant, il semble que les syndicats aient réussi leur pari.

Aussi, les tarifs des VTC vont bientôt connaître une hausse significative. Première victoire pour les chauffeurs ? Une rémunération fixée à 7,65 euros minimum par trajet. Pour les clients, cela signifie que les petites courses, feront désormais l’objet d’un surcoût. Et ce, afin de rester rentable pour ces conducteurs. En effet, ces derniers mois, ils n’ont pas été épargnés par la crise. Après plusieurs mois de vaches maigres lors de la pandémie de Covid-19, ils ont subi l’augmentation des prix du carburant de plain fouet.

Pour que cette activité demeure intéressante, il fallait donc que les tarifs des VTC s’alignent sur leurs charges. Ainsi, ce montant minimal leur permettra de s’en sortir, tout en gardant une certaine compétitivité par rapport au taxi.

Si vous avez l’habitude d’avoir recours à ces services, sachez que l’accord conclu ce mercredi 18 janvier donnera lieu à une augmentation moyenne de 27 % sur le prix des courses. De plus, en incluant les commissions, le montant minimal d’un trajet passe à 10,20 euros pour les utilisateurs de la plateforme.

Même tendance du côté des taxis

Comme les tarifs de VTC, ceux des conducteurs de taxis vont devoir grimper à leur tour. Il s’agit aussi d’une hausse de 4 %, destinée à compenser l’inflation qui a sévi en 2022. Néanmoins, cette augmentation reste inférieure aux espoirs des professionnels du secteur, d’après le journal Challenges.  » Les chauffeurs visaient 5 %. »

Si vous faites partie de ceux qui ont besoin d’un taxi pour prendre leur avion, il faudra désormais prévoir un budget plus conséquent aussi.  » Le forfait aéroport, inchangé depuis 2011, sera augmenté. » En effet, contrairement aux tarifs des VTC, ceux des taxis demeurent fixés par le Ministère de l’Économie. Ainsi, ils ont déjà connu deux hausses ces derniers temps : 2 % en 2021, puis 3,5 % en 2022.

Quelles que soient vos habitudes en termes de mobilité, il faut vous attendre à dépenser plus. Trains, métros, carburants…  Pour ces moyens de transports, les tarifs ont aussi grimpé en 2023. Cela dit, le gouvernement propose plusieurs aides, comme des bonus à l’achat d’un vélo ou d’une voiture électrique. Pour les primo conducteurs, le covoiturage fait aussi l’objet d’une prime de 100 euros, en vigueur depuis cette année.

Source : Merci pour l’info