Cantine : méfiez-vous de cette arnaque concernant la facture des repas de votre enfant

On pourrait vous appeler pour que vous régliez la facture de cantine de vos enfants. Attention, ce sont de faux services de restauration.

Cantine : méfiez-vous de cette arnaque concernant la facture des repas de votre enfant – Source : iStock

Comme si la hausse du prix des repas à la cantine ne suffisait pas. Alors que les parents subissent une hausse du coût des repas, les arnaqueurs viennent ajouter d’autres problèmes. Dans cette ville, les escrocs appellent les parents d’élèves pour leur demander de régler la facture de cantine par téléphone. Une escroquerie en tendance qu’il faut éviter.

Arnaque aux factures de cantine

La ville de Canteleu, Normandie a lancé une alerte pour informer les administrés. Une arnaque sur une facture de cantine est devenue de plus en plus fréquente. Les arnaqueurs profitent de la rentrée des élèves pour essayer de piéger les parents.

Ils font croire aux parents qu’ils sont des services de restauration collective qui s’occupent de la cantine de leurs enfants. Après quoi ils demandent aux parents de tout régler par téléphone. Ils les obligent à communiquer leurs numéros de carte bancaire et leur code.

La municipalité prévient que la ville ne demandera, en aucun cas, un paiement de ce genre de services par téléphone. Dans cette ville, le service de restauration réalise près de 1 000 repas par jour. Et ce, pour les différentes écoles et pour le restaurant municipal pour les seniors.

La ville de Canteleu a publié l’alerte sur Facebook le 3 janvier dernier. Elle appelle les administrés à rester vigilants et à ne jamais communiquer leurs coordonnées bancaires. Une personne qui vous contacte par téléphone pour vous demander des informations personnelles n’est pas digne de confiance.

Concernant les coordonnées bancaires, ce genre d’informations est strictement confidentiel. Vous ne devez pas les communiquer même si c’est un conseiller bancaire qui vous le demande.

Arnaque aux faux conseillers bancaire

Les malfrats ont pris cette tendance à se faire passer pour une administration ou un agent d’entreprise. Parfois, pour obtenir des informations sur vous, ils se font passer pour un conseiller bancaire afin de gagner votre confiance.

UFC-Que Choisir avait déjà alerté sur de faux agents bancaires qui appellent les particuliers. Ces derniers utilisent des prétextes comme des mouvements frauduleux sur le compte bancaire de sa victime.

Les arnaqueurs détournent l’attention de leur cible pour que cette dernière valide des transactions par SMS. L’écran affiche des codes d’annulation alors qu’en réalité, le particulier vient de confirmer un paiement.

En général, ce genre d’arnaque surgit après une première tentative. La victime aurait déjà pu partager des informations sur son compte bancaire quelque part dans un site frauduleux.

Après la réception d’un mail que les arnaqueurs ont envoyé, la victime est dirigée vers un certain site. Le prétexte que les escrocs ont inventé piège la victime et la force à remplir certains formulaires.

Les arnaqueurs travaillent en équipe pour réussir à piéger une personne une ou plusieurs fois. Il faut donc toujours rester vigilant surtout lorsque vous êtes sur Internet. Les arnaqueurs ne manquent pas d’inspiration pour essayer de faire le plus de victimes.

Un mail mystérieux

En 2022, des millions d’internautes ont été victimes d’une tentative d’arnaque. Ils reçoivent des mails qui annoncent l’arrivée d’un colis, mais pour le récupérer, ils doivent cliquer sur un lien. Ce lien permet aux hackers d’installer un micrologiciel sur la machine de la victime.

Cette arnaque aux faux colis est maintenant sous une nouvelle forme. Le principe est le même, mais les arnaqueurs ne prennent plus la peine de reproduire la présentation des entreprises. Ils envoient juste un mail « Consulter votre dossier » à leur victime.

Les pirates laissent la curiosité des internautes faire tout le travail. En voyant le message énigmatique, la personne ouvrira le mail et trouvera un message leur incitant à consulter la pièce jointe pour accéder à davantage de détails.

Le document joint comprend un malware qui va s’installer sur la machine de l’utilisateur. Les arnaqueurs pourront alors récupérer des données confidentielles et pirater la machine de leurs victimes à distance.

Le mail ne présente pas de logo ni quoi que ce soit indiquant une entreprise. Les internautes peuvent croire que cela vient d’un collègue. Si vous tombez sur ce genre de mail mystérieux, faites attention et n’ouvrez pas le lien ou la pièce jointe.

Les arnaqueurs pourront encore profiter de la situation pour duper à nouveau leur victime. Ils vont contacter la personne à nouveau pour tenter de lui soutirer une certaine somme d’argent. Ils vont promettre de réparer la machine pourtant, ce n’est qu’une nouvelle tentative d’arnaque.

Source : Capital