« C’est très très très rare » : Jarry face à des candidats surprenants dans Tout le monde veut prendre sa place

Tout le monde veut prendre sa place a accueilli des candidats de haut niveau ce lundi 5 février. Jérémy a dû faire un choix difficile.

© France 2

Afficher Masquer les titres

Lundi 5 février dans Tout le monde veut prendre sa place, Jarry et le champion du jeu ont été confrontés à une situation inédite. À l’issue de la Compet, trois candidats ont réussi à faire un sans-faute. Ce qui a obligé l’animateur a prolongé la manche pour ainsi les départager. Voici tous les détails.

« Ouhlalalala ! C’est très très très rare mais Paul, Bertrand, Christelle, c’est un sans faute »

Un choix difficile pour le champion

Un scénario inédit a eu lieu dans Tout le monde veut prendre sa place ce lundi 5 février. À l’issue de la Compet, trois candidats ont réalisé un sans-faute et obtenu un score de 23 points. Cela a mis Jérémy, le champion du jeu, dans une situation délicate.

Les trois candidats qui ont réussi un sans-faute avaient été interrogés sur le thème David Guetta. Et comme ils n’ont pas pu se départager, l’animateur a dû prolonger un peu le jeu.

« Je suis désolé Jérémy. On va devoir recommencer dix secondes par personne pour pouvoir motiver les raisons de pourquoi notre champion doit vous choisir pour accéder à la troisième manche du ‘défi », a déclaré Jarry.

Les trois candidats de Tout le monde veut prendre sa place ont donc essayé chacun à leur tour de convaincre Jérémy. Paul a commencé en expliquant qu’il était le candidat à choisir si le champion voulait relever un « vrai défi ».

À lire Jarry, papa comblé : il raconte ce moment inoubliable avec ses enfants

Ensuite, Bertrand a enchaîné en donnant également ses arguments. Malheureusement, le candidat a mis trop de temps et n’a pas pu tout déballer. Les 10 secondes réglementaires ont pris fin avant qu’il ne puisse finir.

Puis vint le tour de Christelle, qui n’a pas voulu compliquer les choses. Pour convaincre Jérémy, elle a tout simplement mis en avant l’argument de la maman qui veut rendre ses enfants fiers.

Ainsi, le champion de Tout le monde veut prendre sa place a dû faire un choix difficile. Alors que les candidats méritaient tous les trois de devenir le challenger, c’est finalement Paul que Jérémy a choisi.

Tout le monde veut prendre sa place : ce qui s’est passé ensuite

Paul a su trouver les mots pour convaincre le champion de Tout le monde veut prendre sa place de le choisir. Cela lui a ensuite permis de devenir le challenger.

À lire Un si grand soleil (spoilers) : petit résumé des épisodes de la semaine du 26 février 2024

Cependant, malgré sa grande connaissance et ses efforts, le candidat n’a pas réussi à détrôner Jérémy. En effet, le locataire du fauteuil rouge de Jarry est parvenu à défendre son titre. Il compte désormais 5 victoires et détient une cagnotte de 4 900 euros.

Après que Jérémy a choisi Paul pour devenir le challenger du jour, Jarry a tenu à encourager les candidats éliminés. Conscient des efforts qu’ils ont fournis, l’animateur les a félicités pour leur parcours.

« Bertrand, Christelle, Hélène, merci beaucoup, vous avez été des super candidats avec des super scores. Prenez soin de vous », a-t-il déclaré.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par JARRY (@jarrytypique)

Notons que depuis son arrivée aux commandes de Tout le monde veut prendre sa place, Jarry n’a pas à rougir des scores. Malgré l’ampleur du défi, le présentateur réussit à maintenir une bonne audience. Par exemple, du lundi 29 janvier au vendredi 2 février, son émission a pu attirer 1,78 million de téléspectateurs en moyenne, selon Médiamétrie.

Sources : ozap.com

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :