Jean-Paul Rouve (Les Tuche) : ce prénom inhabituel qu’il a donné à son fils unique

Jean-Paul Rouve a célébré son 57e anniversaire ce vendredi 26 janvier. Pour l’occasion, zoom sur le prénom original de son fils unique.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Acteur, réalisateur, Jean-Paul Rouve est également père. D’ailleurs, malgré le fait qu’il soit très discret sur sa vie de famille, celui qui vient d’avoir 57 ans n’a pas de gêne à évoquer son fils. Dans cet article, découvrez le prénom original de ce dernier et pourquoi son papa l’a choisi.

Jean-Paul Rouve, acteur et réalisateur

Jean-Paul Rouve se passionne pour la comédie depuis son jeune âge. Né à Dunkerque en 1967, il a commencé sa carrière dans l’humour avec la célèbre troupe des Robins des Bois. Celle-ci a fait rire la France entière dans les années 1990.

Mais l’acteur ne s’est pas contenté de ce registre. Jean-Paul Rouve a notamment su se diversifier en interprétant des personnages variés et attachants au cinéma. Il a ainsi été récompensé par le César du meilleur espoir masculin en 2003.

À lire « Ça me choque » : Lucile (L’amour est dans le pré) répond aux critiques en toute franchise

Une récompense qu’il a eue pour son rôle dans Monsieur Batignole, de Gérard Jugnot. Il s’agit d’un drame historique sur la Seconde Guerre mondiale. Il a aussi été nommé pour le César du meilleur acteur dans un second rôle en 2005.

Cette fois, c’était pour sa performance dans Podium, de Yann Moix, où il incarnait un sosie hilarant de Michel Polnareff. Jean-Paul Rouve a ensuite enchaîné les succès, comme Nos jours heureux, d’Éric Toledano et Olivier Nakache ou La Môme, d’Olivier Dahan.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Jprouve (@jeanpaulrouve)

Cependant, c’est sans doute dans la peau de Jeff Tuche, le patriarche d’une famille loufoque et sympathique, qu’il a conquis le cœur du public français. Cette série de comédies, réalisée par Olivier Baroux, a connu un énorme succès au box-office.

Parallèlement, Jean-Paul Rouve a aussi réalisé des films plus personnels et plus dramatiques. On peut par exemple citer Quand je serai petit, Les Souvenirs ou Lola et ses frères, respectivement sortis en 2012, 2014 et 2018.

À lire « Si on me proposait de venir… » : Lara Fabian sera-t-elle présente dans la prochaine saison de la Star Academy ?

D’ailleurs, plus récemment, l’acteur jouait dans le film Le consentement (2023) de Vanessa Filho. Toujours est-il qu’en dehors du cinéma, le quinquagénaire est aussi un père de famille. En effet, Jean-Paul Rouve a un fils unique.

Père d’un fils avec un prénom original

Cette année, l’acteur et réalisateur a eu 57 ans. C’est probablement en famille qu’il a célébré son anniversaire. Rappelons en effet que Jean-Paul Rouve a un fils unique, Clotaire, né en 2007. Un prénom original qui a du sens pour son père.

C’était en 2021, sur le plateau de C à vous (France 5) que celui qui incarne l’écrivain Gabriel Matzneff dans Le consentement a levé le voile sur l’origine de celui-ci. À l’époque, Jean-Paul Rouve faisait la promotion du film Le trésor du Petit Nicolas.

En réalité, c’est une histoire qui remonte à son enfance. L’acteur a découvert le personnage de Clotaire en lisant Le Petit Nicolas de René Goscinny.

« J’étais dans une librairie à Dunkerque. Il y avait un rayon jeunesse et je me souviens du premier livre que ma marraine m’a offert », s’est-il souvenu.

Anne-Élisabeth Lemoine, l’animatrice de l’émission, a profité de cette anecdote pour faire un rapprochement avec le prénom original du fils de son invité.

« Et vous avez appelé votre fils Clotaire ! », a-t-elle lancé.

À lire « Une vraie complicité s’était créée » : Jean-Luc Reichmann se confie sur le décès de Jean-Pierre Pernaut

Cela, avant de demander :

« Clotaire à cause du cancre (dans Le Petit Nicolas, NDLR) ? »

Une question qui n’a pas manqué de surprendre Jean-Paul Rouve. En tout cas, le père de famille a accepté d’en dire davantage en poursuivant son anecdote. L’acteur a avoué éprouver de l’admiration pour cet auteur décédé en 1977.

« C’est vrai que ça fait partie de mon inconscient, mon univers, Goscinny. Énormément. J’ai beaucoup d’admiration pour lui », a-t-il conclu, le sourire aux lèvres.

Par ailleurs, nous savons, notamment via ses publications sur les réseaux sociaux, que Clotaire Rouve est un as du dessin. Le fils de Jean-Paul Rouve prend surtout pour inspiration les manga, soit des BD japonaises.

Sources : gala.fr, allocine.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :