« J’ai eu chaud » : Amandine Pellissard fait part du verdict de son procès

Amandine Pellissard devait se présenter en justice jeudi 11 janvier dans le cadre son procès. Le juge a rendu son verdict. On vous dit tout.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Jeudi 11 janvier, Amandine Pellissard devait répondre des méfaits qu’elle a commis en 2017. Après son procès qui s’est tenu à Besançon le même jour, la mère de famille a fait un partage sur Instagram. Elle a révélé le verdict du tribunal. Voici les détails.

Le passé sombre de la mère de famille

Avant de se faire connaître dans Familles nombreuses, Amandine Pellissard a cumulé les méfaits. En 2017, elle a fait l’objet d’une condamnation pour vol de produits. Un délit qui l’a amenée à devoir se présenter devant le tribunal.

Ce 11 janvier, la mère de famille nombreuse attendait avec beaucoup d’inquiétudes son procès. Après plusieurs années de mise à l’épreuve, elle allait finalement découvrir le sort que la justice allait lui réserver.

À lire Amandine Pellissard tacle Familles nombreuses : « Que cette émission (mascarade) s’arrête ! »

Notons qu’Amandine Pellissard ne se montrait pas très optimiste quant à la décision du tribunal. Elle avait peur que ses actes antérieurs ne pèsent sur le verdict. La compagne d’Alexandre avait en effet cumulé plusieurs méfaits entre 2014 et 2015.

« Je suis en récidive. J’avais été arrêtée deux fois en 2014 et 2015 pour des faits d’escroquerie (…) Après, j’ai pris trois ans de mise à l’épreuve, et j’avais un an ferme et du sursis c’était en 2016 ou 2017 », a-t-elle déclaré dans une story Instagram.

Amandine Pellissard a également raconté avoir fait des chèques en bois pour subvenir aux besoins de sa famille.

Les craintes d’Amandine Pellissard

Amandine Pellissard craignait que les décisions du tribunal ne lui soient défavorables. En décembre dernier, elle avait par ailleurs confié que son avocat n’était pas très optimiste quant au dénouement de l’affaire.

Mais heureusement, tout a fini par s’arranger. À l’issue de son procès, la maman de Léo a partagé une nouvelle rassurante la concernant. Ainsi, elle a expliqué à ses abonnés Instagram :

« L’avocat a réussi à prouver que moi j’ai eu connaissance du début de ma mise à l’épreuve après les faits de récidive (…) donc il a été avéré que ces un an ferme assortis de mise à l’épreuve de trois ans, c’est comme s’ils n’avaient jamais existé. »

Amandine Pellissard a raconté avoir « eu chaud au c*l » quand son avocat l’a appelée à la fin du procès. Elle avait très peur de finir en prison alors que sa situation commençait à se stabiliser.

À lire Familles nombreuses, la vie en XXL : quelles sont les tribus les plus suivies sur Instagram ?

Amandine Pellissard révèle le verdict

Selon la mère de famille, c’est surtout parce qu’elle a pensé à dédommager les parties civiles qu’elle a pu s’en sortir. En montrant sa bonne foi, elle a pu susciter leur compassion pour qu’ils témoignent en sa faveur le jour de son procès.

« Y’en a une qui est devenue une copine qui était présente, elle a été entendue dès le début de l’audience, elle a dit que je l’avais dédommagée dès que j’ai pu et que je l’avais dédommagée plus que ce que je devais », a-t-elle expliqué.

Cette initiative a permis à Amandine Pellissard de se sauver. Effectivement, grâce à son geste, elle a considérablement allégé sa peine.

« L’avocat général a demandé quatre mois de bracelet électronique à la maison. J’ai pris quatre mois de sursis, je m’en sors avec 4 mois de prison avec sursis », a-t-elle déclaré avec soulagement.

Sources : programme-tv.net

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :