Prime de 3000 euros : attention à cette rumeur qui circule en masse sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux nous apprennent que les jeunes de 15 à 25 ans vont toucher une prime de 3000 euros. Il s’agit d’une fausse information.

© IStock

Afficher Masquer les titres

Alors que l’inflation frappe fort, une rumeur suggère que l’État songe à verser une prime de 3000 euros à la jeunesse. Si cela est une bonne nouvelle pour les jeunes entrepreneurs, la réalité risque de décevoir. En effet, cette aide n’est plus d’actualité. On vous explique tout dans cet article.

Une prime de 3000 euros sous conditions

Un petit coup de pouce dans un contexte d’inflation générale serait le bienvenu. Sur TikTok, plusieurs internautes ont donné de l’espoir aux jeunes. Et pour cause, de nombreuses vidéos parlent d’une prime de 3000 euros pour les Français de 15 à 25 ans.

« Une prime de 3000 euros sera versée en 2024 pour les jeunes de 15-25 ans. Le versement de cette prime est jusqu’au 7 janvier. (…) Cette prime permettra aux plus jeunes n’ayant pas les moyens de financer leurs études, financer leurs projets, et pour les plus fous de partir en voyage », informe une vidéo TikTok repérée par TF1 Info.

@ia.insolite

Une prime de 3000€ sera versée cette année pour les 15-25 ans ! Dans cette vidéo vous allez voir si vous êtes éligible et comment faire la demande de la prime de 3000€ ! #prime #france #caf #allocation #macron

♬ son original – La kiffance

Cette rumeur est pourtant infondée, bien qu’elle ne semble pas sortir de nulle part. En effet, elle provient probablement de la proposition de l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie). En novembre 2022, l’association avait expliqué dans un communiqué qu’une aide de 3000 euros devait :

« Soutenir la création d’entreprise des jeunes de 18 à 30 ans en insertion, les plus en difficulté. »

Pour rappel, afin de bénéficier de cette prime de 3000 euros, il fallait alors remplir les conditions suivantes :

À lire Marie Garet refuse d’être comparée à Loana : « Je n’ai pas d’enfant à la DDASS »

  • Être bénéficiaire d’un minimum social (ASS, AAH, RSA)
  • Être demandeur d’emploi de longue durée (de plus de 12 mois)
  • Être parent isolé
  • Être habitant d’un quartier politique de la ville
  • Se faire accompagner par une mission locale
  • Avoir un niveau de formation inférieur ou équivalent à un CAP/BEP

Une prime datant de 2021, désormais obsolète

Les conditions imposées aux jeunes étaient bien précises et restrictives à part le simple critère sur l’âge. De plus, cette fameuse prime de 3000 euros n’existe en 2024. En réalité, l’annonce date d’il y a plus d’un an et l’association a déjà versé l’ensemble des aides.

« La prime a bien existé, mais en 2021. Elle a très bien fonctionné quand elle a été distribuée », confirme l’Adie à TF1 info.

L’association aurait reçu des mails et des appels téléphoniques ces derniers temps à cause de l’infox sur les réseaux sociaux. L’Adie s’est donc sentie obligée de préciser que l’offre n’était plus en vigueur au 4 janvier 2024.

Par ailleurs, actuellement, c’est une tout autre aide d’un montant de 1000 euros que l’Adie se charge de distribuer. Il s’agit d’une prime que l’État propose sous condition d’un prêt d’un même montant.

Cette aide concerne les jeunes de moins de 30 ans qui vont créer une entreprise et s’immatriculer dans les 12 prochains mois. Même les jeunes ayant créé une entreprise dans les 3 derniers mois peuvent bénéficier de cette prime.

Prime de 3000 euros
Les mains d’une femme remettant des billets de banque en euros sur un fond rose – Crédits photos : iStock

Une nouvelle aide de 1000 euros pour les jeunes

Le versement de l’aide de 1000 euros a d’autres critères plus restrictifs comme la prime de 3000 euros. Les jeunes entrant dans l’âge limite doivent par exemple résider en quartier prioritaire de la ville. Il faut aussi être bénéficiaire du Revenu de solidarité active (RSA) ou être parent isolé.

À lire Lénie Vacher (Star Academy) se fait rare sur les réseaux : « Je découvre un peu tout ça »

Pour demander le microcrédit de l’Adie et la prime, il faut prendre rendez-vous avec l’association. Cela peut notamment se faire via un formulaire ou par téléphone dans les agences de l’association. Le contact permettra au demandeur de parler de son projet d’entreprise.

En ce qui concerne la prime de 3000 euros, la rumeur continue de circuler sur les réseaux sociaux. En effet, malgré les démentis de l’Adie, plusieurs vidéos TikTok partageant cette infox continuent de générer des vues et des partages.

Sources : tf1info.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :