« Nous vivons dans le même immeuble » : Cyril Féraud voisin d’un célèbre animateur !

Sur le plateau de ça commence aujourd'hui, Cyril Féraud n'a pas manqué de livrer quelques anecdotes quant à sa relation avec Laurent Luyat

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Ce vendredi 22 décembre, la célèbre émission animée par Faustine Bollaert a eu l’occasion d’accueillir plusieurs animateurs de France télévision. Ainsi, parmi les invités se trouvait Cyril Féraud. D’ailleurs, ce dernier délivre toujours de nombreuses anecdotes à son sujet. Néanmoins, pour ceux qui n’auraient pas en tête son parcours, voici un bref résumé. L’animateur français nait en 1985. Aussi, ce dernier commence sa carrière à la radio, notamment dans l’émission Le Grand Direct sur Europe 1. Néanmoins, son objectif a toujours été de se faire une place au soleil à la télévision. Son parcours professionnel s’illustre par une énergie contagieuse et un enthousiasme communicatif. Ainsi, En 2009, il devient le présentateur emblématique de l’émission Slam sur France 3, où son dynamisme contribue au succès du programme. Parallèlement, il participe diverses émissions à l’instar de 100% logique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cyril Féraud (@cyrilferaud_off)

Son charisme lui permet de devenir une figure appréciée du paysage audiovisuel français. Au-delà de son rôle d’animateur, Cyril Féraud s’investit également dans des œuvres caritatives, via l’association GRANDIR, reflétant ainsi un engagement social et humanitaire. Sa carrière, marquée par une polyvalence évidente, continue d’évoluer, témoignant de son impact durable dans le domaine de l’animation télévisuelle. De fait, son intervention, dans Ça commence aujourd’hui, concernait sa vie privée. Plus particulièrement, sa relation avec son voisinage qui plus et se trouve de plus être un collègue.

Cyril Féraud : Sa relation très privilégiée avec Laurent Luyat

L’émission à succès de Faustine Bollaert s’articulait cette fois-ci sur un sujet plus léger qu’à l’accoutumée. De fait, plusieurs animateurs du groupe France Télévisions se trouvaient sur son plateau. Dans le but de révéler les coulisses ou anecdotes de leur vie professionnelle, voire personnelle. Et dans cette veine, nous n’avons pas été déçus. Dans cette mesure, Cyril Feraud a comme à son habitude joué le jeu avec brio. Ainsi, il témoigne :

 « Avec Laurent Luyat, on se connaît très bien puisque c’est un peu mon frère en fait, c’est mon frère de coeur depuis plus de dix ans »

Par la suite, celui-ci a expliqué plus particulièrement les raisons qui font que cette amitié revêt une importance toute particulière à ses yeux. En effet, en plus d’être collègues, ils seraient voisins.

« Nous vivons dans le même immeuble, alors pas ensemble, pas au même étage mais c’est comme un frère »

Cette relation semble bien plus familiale étant donné que leur lieu de vie demeure extrêmement rapprochés. De fait, leurs quotidiens demeurent quasi partagés. De manière très naturelle, Cyril Féraud a ajouté :

« Il réceptionne mes colis quand je suis en tournage, c’est vraiment mon frère de coeur, il fait partie de la famille »

Pour clore ce moment touchant, Laurent Luyat s’en est allé lui aussi à sa petite déclaration :

« Et puis, on se confie tout. Moi il me donne des conseils, il vérifie tout, comment je suis habillé, etc », 

Sa balance entre travail et vie personnelle.

Si l’animateur parait très épanoui dans ce qu’il fait, c’est qu’il exerce ce métier par passion. En effet, celui-ci a toujours voulu travailler en tant qu’animateur. Ainsi, durant sa jeunesse, il avait envoyé des propositions de jeu à Fort Boyard. De même, durant son stage à Koh-Lanta, il avait confié à Moundir qu’il deviendrait animateur.

À lire Un si grand soleil (spoilers) : petit résumé des épisodes de la semaine du 26 février 2024

Cependant, malgré cette passion dévorante, Cyril Féraud reste accroché à certaine limite dans le but de se préserver. Ainsi, il a confié sur le plateau de Faustine Bollaert son secret pour équilibrer vie personnelle et professionnelle :

« Comme j’arrive à caler les tournages des mois à l’avance, c’est-à-dire que là je peux vous dire dans six mois ce que je tourne tel jour, ça me permet de caler mes moments de repos en amont. Les fameuses vacances. Et alors, en revanche, il peut péter la révolution, je ne bougerai pas mes vacances »

Avec cette attitude ferme, mais pragmatique, l’animateur Slam s’octroie de vrais moments de déconnexion salvateurs avec son rythme effréné.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :