Olivia Ruiz révèle ce changement crucial qui a fait décoller les audiences de la Star Academy

Olivia Ruiz va faire son retour en 2024. Pour cela, elle multiplie les interviews et en a profité pour revenir sur son expérience au château.

© Europe 1

Afficher Masquer les titres

Chanteuse française, Olivia Ruiz a émergé dans les années 2000 avec l’album J’aime pas l’amour. Elle a ensuite conquis le public avec des disques tels que La Femme Chocolat en 2005 qui se vendra à 1,2 million d’exemplaires. Ou encore, Miss météore en 2009 démontrant son talent dans la musique. D’ailleurs, elle a pu remporter plusieurs prix grâce à son talent musical. Dans cette mesure, en 2007, elle remporte une Victoire de la musique en tant qu’Artiste féminine et Spectacle de l’année.

Parallèlement, elle s’est aventurée avec succès dans d’autres domaines, notamment le monde de la comédie, consolidant sa présence artistique. Ainsi, en 2019, elle décroche le rôle principal d’un téléfilm sur France 2 : États d’urgence de Vincent Lannoo. Femme de lettre, Olivia Ruiz surprend en 2020 en publiant son premier roman, La commode aux tiroirs de couleurs. Comme à son habitude, le projet de la chanteuse s’est commercialisé avec succès à plus de 500 000 exemplaires.

Néanmoins, rien de tous de cela n’aurait été possible sans sa participation à la Star Academy en 2001. Effectivement, avec ses 12 millions de téléspectateurs pour la finale, à laquelle Olivia Ruiz a participé, cela lui a permis de bénéficier d’un superbe tremplin. En effet, la concurrente direct de Jennifer a su, elle aussi, se bâtir une carrière plus que prolifique suite à cette participation. Aussi, plus de 20 ans après cette mythique participation, Olivia Ruiz est revenue sur certains détails au micro d’Europe 1 ce 11 décembre 2023.

À lire Demain nous appartient : une famille emblématique va faire ses adieux à la série

Olivia Ruiz : Ses anecdotes croustillantes quant à la Star Academy.

C’est sur la radio Europe 1 que nous avons eu la chance de découvrir de nouvelles facettes de la mythique première saison de la Star Academy. En effet, avec ses candidats emblématiques comme Jenifer ou encore Jean-Pascal, le programme a marqué toute une génération. Cependant, Olivia Ruiz affirme que malgré ce succès, le programme de télécrochet a failli s’arrêter en cours de route. Elle explique :

« Au départ, on nous avait présenté l’émission comme étant Fame. [NLDR : référence au film de 1980 dans une école de musique, de danse et de théâtre] TF1 se défendait de faire de téléréalité, elle ne voulait pas faire de la télé poubelle, ce n’était pas “Loft Story” . Nous devions être un centre d’apprentissage. Mais au bout de quelques semaines, l’émission ne fonctionnait pas »

Selon TF1, les primes qui faisaient en 4 et 5 millions de téléspectateurs ne représentaient pas un succès suffisamment conséquent pour continuer l’émission. Par la suite, pour remédier à ce problème et voyant tout de même l’impact de Loft Story, la production a décidé de changer son fusil d’épaule. Dans cet esprit, Olivia Ruiz a confié :

« Nous avons bien vu les travaux se faire dans le château et, tout d’un coup, les audiences ont décollé grâce à ça. Ce qui en dit long quand même »

En outre, les fameux travaux concernaient, l’installation de caméras dans les chambres et salles de bains. Sans aucun doute, le voyeurisme fait vendre et permet au public de mieux s’identifier aux participants. Malgré tout, la chanteuse originaire de Carcassonne reste reconnaissante :

 « Mais définitivement, “Star Academy” m’a aidée pour ma carrière »

Son retour en 2024.

Olivia Ruiz prépare son grand retour sur la scène musicale pour mars 2024. En effet, elle a annoncé le titre de son futur album en octobre qui se nommera, La Réplique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Olivia Ruiz (@oliviaruizofficiel)

D’ailleurs, c’est auprès de nos confrères de chez RTL que l’ex-académicienne est revenue sur sa sensibilité qui la guide dans sa procédure d’écriture. De fait, elle a expliqué :

« Quelqu’un va entrer dans le métro et je vais me sentir pleine d’énergie et avec une envie de créer. Et c’est vrai que les gens doivent se dire ‘cette femme est folle’ ! »

Cela s’expliquerait par l’hypersensibilité de la chanteuse, qui la rendrait plus perméable aux ambiances que le commun des mortels. Ainsi, elle a confié sur sa personne :

« Je crois que cette vibration en moi est due à quelque chose qui est constitutif de mon être, qui est l’hypersensibilité »

Néanmoins, c’est grâce à cela que cette dernière s’avère capable de rassembler les foules, derrière des textes touchants. De surcroît, c’est cette caractéristique qui la motive à partager avec son public.

« Je fais le job que je voulais faire. Je fais du divertissement pour que les gens se sentent moins seuls et mieux. Et j’ai l’impression aussi que quand on est dans cette démarche, on est obligé d’être connecté à sa propre sensibilité. »

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :