Canicule info service : à quoi sert vraiment le numéro vert ?

En réponse à la canicule qui s’intensifie, un numéro vert a été activé. À quoi sert-il, et quand l’appeler ? Les réponses dans cet article.

© IStock

Afficher Masquer les titres

Alors que la canicule risque de s’intensifier dans les prochains jours, le gouvernement a décidé de prendre des précautions. Pour gérer au mieux l’épisode de forte chaleur, il a procédé à l’activation du numéro vert « Canicule info service ». Découvrez tous les détails.

Canicule : quelle est l’utilité du numéro vert ?

La chaleur se fait de plus en plus ressentir à travers l’Hexagone. Face à la forte température, le ministère de la Santé active le numéro vert « Canicule info service ». Ce service, accessible au 0800 06 66 66, met en contact avec un conseiller ou une conseillère.

Cette personne aura pour rôle d’informer son interlocuteur sur les bonnes pratiques en cette saison particulièrement rude. Pour voir ce qu’il en est réellement, les journalistes du Parisien ont appelé le numéro. Ainsi, ils ont pu joindre, après quelques minutes d’attente, une conseillère.

À lire Canicule : les vêtements à privilégier pour mieux supporter la chaleur

Celle-ci leur a donné toute une liste de recommandations simples. Elle leur a expliqué les réflexes à avoir pour gérer au mieux la canicule. Parmi les recommandations de la conseillère : rester dans un endroit frais, et garder son domicile frais en fermant les volets.

Aussi, elle leur a conseillé de porter des vêtements légers et amples en coton, et de se rafraîchir le visage régulièrement. La femme a également appelé à faire très attention lors des heures les plus chaudes. Elle invite à éviter les sorties pendant ces heures et à ne pas s’exposer au soleil.

Canicule
Une employée du service clientèle souriant, aidant et travaillant avec un micro-casque et un ordinateur de bureau – Crédits photos : iStock

Enfin, elle conclut en expliquant qu’il faut manger en quantité suffisante. Si possible, privilégiez les nourritures fraîches et revigorantes. Au terme de l’appel, les journalistes du Parisien ont pu obtenir plusieurs conseils pour faire face à la canicule.

De manière générale, le numéro « Canicule info service » les a plutôt bien convaincus. Notons que les conseils susmentionnés s’appliquent aux enfants comme aux personnes âgées. La conseillère a souligné l’importance de prendre régulièrement des nouvelles de ses proches.

À lire Eau et sécheresse : l’inquiétude et la mobilisation de l’UFC-Que Choisir

Les mesures prises par le gouvernement

En juin, alors qu’une grosse canicule était annoncée, le gouvernement a décidé de prendre les devants. Pour éviter les éventuels débordements, un plan de gestion des vagues de chaleur a été mis en place. Composé de 15 mesures, ce plan s’ajoute à celui du ministère de la Santé.

Il a pour objectif d’informer et de sensibiliser tout un chacun sur l’importance de prendre soin de soi en cette période caniculaire. Par ce plan, le gouvernement a voulu anticiper les risques pesant sur les forêts et les réserves d’eau potable.

Il avait pour principal objectif, la protection des aînés, des enfants, des agriculteurs, et des ouvriers contre la canicule. Parmi les mesures inscrites dans le plan : la diffusion de messages de prévention dans les transports publics.

Cela dans l’optique d’interpeller le plus de monde et faire comprendre les risques liés à la canicule. Puis, pour offrir de la fraîcheur en ville, le gouvernement a aussi ajouté à sa liste de tâches, un recensement des sites disponibles.

« Ces bonnes pratiques ne sont pas toujours connues du grand public, notamment dans les régions peu habituées aux fortes chaleurs, ce qui entraîne des achats en urgence de climatiseurs mobiles énergivores et peu efficaces », a expliqué le ministère.

Une cellule pour faire face à la forte chaleur

En plus des mesures, le gouvernement a mis en place tout un procédé pour gérer au mieux cette période de forte chaleur. Par l’intermédiaire de la Première ministre Élisabeth Borne, il a annoncé l’activation d’une cellule interministérielle de crise. Cette cellule s’est tenue le 17 août.

À lire Canicule 2023 : les départements avec le risque de sécheresse le plus élevé

Canicule
La Première ministre française Élisabeth Borne quitte le Palais de l’Élysée, le 21 juillet 2023 à Paris, en France – Crédits photos : Getty Images

L’objectif ? Réfléchir aux mesures à développer pour limiter les incidents liés à la canicule. À titre informatif, la cellule interministérielle a été présidée par le directeur de cabinet de la Première ministre, Jean-Denis Combrexelle.

Ont pris part aux discussions, ses homologues des principaux ministères concernés, les services des départements concernés, et les préfets. Par ailleurs, l’Hexagone pourrait connaître son épisode de chaleur le plus torride dans les prochains jours.

Comme Météo-France l’a indiqué, la canicule risque de frapper fort, surtout dans la plupart des régions du sud du pays. Selon les prévisions, une hausse de plus de 10 degrés au-dessus du mercure normal pour la période est à craindre.

Ainsi, le thermomètre pourrait afficher des températures aux alentours de 40 degrés pendant toute une semaine.

« À l’échelle de la France, ce nouvel épisode s’annonce comme le plus chaud de l’été 2023 », informe Météo-France sur sa plateforme Vigilance.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :