Kim Kardashian et Taylor Swift victimes du Block Out

Le mouvement Block Out fait perdre des milliers d'abonnés aux stars sur les réseaux sociaux, dont Taylor Swift et Kim Kardashian. On vous explique tout.

© Getty Images

Le mouvement Block Out vient d’un bad buzz monumental d’une influenceuse en marge du fameux Met Gala. Effectivement, la Tiktokeuse Haley Baylee grimée en Marie-Antoinette a utilisé l’une de ses répliques phares, à savoir :

« Let them eat cake » [NDLR : Qu’ils mangent de la brioche]

Cette réplique symbolise la déconnexion des plus aisées, avec les problèmes de la population. Pour le point historique, la reine aurait prononcé ces mots alors qu’on lui aurait signalé que le peuple français de l’ancien régime n’avait plus de pain pour se nourrir. Pour en revenir au présent, cette phrase sonne comme un affront face à la misère dans le monde. Le Met Gala représentant une espèce de débauche de luxe, alors que d’autres peinent à simplement dormir en toute quiétude. Compte tenu de la situation géopolitique mondiale et des débats que cela génère, les internautes sont montés au créneau. Le phénomène Block Out somme donc les personnalités de prendre parti contre les injustices. Et celles qui, pour ménager leur image, ne souhaitent pas se mouiller, sont tout bonnement bloquées. Au vu de leur communauté titanesque, Kim Kardashian et Taylor Swift ont été prises à partie par leurs fans.

Le Block Out ou la fin de la neutralité médiatique ?

De nombreuses stars ne souhaitent pas se positionner lorsqu’il s’agit de tensions géopolitiques. En effet, ces sujets sous haute tension déchaînent les passions. Irrémédiablement, elles verraient une partie de leur communauté prendre la poudre d’escampette. Cela dit, qui ne dit mot consent et les internautes respectent visiblement plus une prise de parole affirmée.

Kim Kardashian et Taylor Swift l’ont appris à leurs dépens. D’après le média TMZ, les deux stars auraient perdu plus des centaines de milliers de followers. L’objectif affiché ? Tenter de réduire la notoriété des personnalités qui n’utilisent pas leur voix pour défendre les plus faibles. Toutefois, il vaut parfois mieux se taire que d’afficher un avis non renseigné. Précisons que d’autres stars mondiales comme The Rock ou Beyoncé ont aussi perdu des abonnés à cause du Block Out. Silence sur les inégalités sociales ou sur les massacres au Moyen-Orient… Les reproches adressés à ces vedettes sont divers. Mais ils regroupent de nombreux internautes en colère.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :