Valérie Damidot frustrée : l’animatrice évoque son manque de présence à la télé

Valérie Damidot estime ne pas être assez mise en valeur sur la chaîne TF1. Elle a exprimé sa déception au cours d’une émission sur Europe 1.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Valérie Damidot déplore à propos de TF1 :

« Je suis devenue la dame qu’on sort une fois par an de son placard »

La célèbre animatrice a notamment fait part de sa frustration dans l’émission Il n’y a pas qu’une vie dans la vie sur Europe 1. Elle n’arrive pas à comprendre pourquoi elle est de moins en moins présente sur TF1 depuis quelques années.

Valérie Damidot, une présence fantôme sur TF1 ?

Valérie Damidot a indéniablement marqué l’histoire du paysage audiovisuel français. Elle a connu le succès grâce à son émission phare D&CO diffusée sur M6 pendant près de dix ans.

Dans cette émission, elle aidait des familles à réaménager leur intérieur en leur proposant des solutions originales et créatives. Cependant, depuis quelques années, Valérie Damidot s’est faite plus discrète sur le petit écran.

À lire « Marche après marche » : Jean-Luc Reichmann se confie les prochaines saisons des 12 coups de midi

Après son départ de M6, l’animatrice a travaillé brièvement pour NRJ12 avant de rejoindre TF1. Bien qu’elle ait présenté plusieurs émissions sur la première chaîne, elle semble ne pas être satisfaite de son utilisation récente.

« Je suis devenue la dame qu’on sort une fois par an de son placard. Au début, on a fait le pilote d’une émission qui est passée une semaine et qui s’appelaient Les Français ont du génie. Après, j’ai fait Danse avec les stars, Mon plus beau Noël, La vie secrète des chats et maintenant, je fais une fois par an Les plus belles vacances », a-t-elle déclaré samedi 1er avril 2023, durant l’émission « Il n’y a pas qu’une vie dans la vie » sur Europe 1.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par val damidot (@valoulagitane)

« Au bout d’un moment, vu l’enthousiasme général, j’ai lâché l’affaire »

Dans le programme présenté par Isabelle Morizet pour promouvoir son spectacle, Valérie Damidot s’expose, actuellement joué au théâtre du Marais à Paris, l’animatrice a également évoqué les raisons qui l’ont poussée à quitter M6.

Selon ses dires, elle aurait proposé à plusieurs reprises des projets. Malheureusement, ils ont tous été refusés. Cette situation a ainsi poussé la présentatrice à lâcher l’affaire. Sans parler du fait que la chaîne souhaitait diffuser les émissions D&CO en hebdomadaire.

Apparemment, M6 voulait découper les primes en plusieurs épisodes sur sept semaines. Un projet qui ne correspondait pas à la vision de l’animatrice. Elle a donc discuté avec la chaîne, mais ne s’est pas sentie écoutée ou comprise.

À lire Culte : voici la bande-annonce de la série Prime Video sur les coulisses de Loft story

Ce qui l’a amenée à commencer à réfléchir à d’autres opportunités pour développer ses idées créatives. Puis, un jour, Valérie Damidot a tout simplement décidé de partir.

« M6 voulait qu’on fasse des primes donc on tournait les primes et ils les découpaient en hebdo. C’est-à-dire que l’émission de deux heures, où les gens avaient le reveal à la fin, était diffusée sur sept semaines, donc c’était complètement dingue », a-t-elle expliqué.

Et d’ajouter :

« Moi, je trouvais ça fou. J’en ai parlé avec M6. Je pense qu’en télé, souvent, les animateurs doivent venir en disant qu’ils vont s’en aller parce qu’ils espèrent qu’on les retienne ou pour faire du chantage. Des fois, ça marche et des fois, ça ne marche pas. Moi, je pense qu’ils ne m’ont pas crue sauf que je ne sais pas trop bluffer et je suis partie. »

Aujourd’hui sur TF1, l’animatrice ne semble pas totalement satisfaite de l’utilisation qui est faite d’elle sur la première chaîne. Elle rêvait de présenter sur TF1 en prime time, mais est déçue de ne pas pouvoir le faire.

Valérie Damidot, résignée par le manque d’intérêt de TF1

Depuis qu’elle est sur TF1, Valérie Damidot a encore proposé des choses à plusieurs reprises, mais en vain.

« Je crois que je suis trop vieille… Ils n’ont pas envie de voir ma gueule », a déclaré la célèbre animatrice.

« Je suis une fille de terrain, une fille de rencontres avec les gens, donc j’adorerais refaire une émission de déco, retourner aider les gens, me marrer… mais non », a-t-elle conclu avec beaucoup d’humour.

Il faut savoir que ce n’est pas la première fois que Valérie Damidot est confrontée à des problèmes dans son métier. Dans une interview accordée à Gala en avril 2022, l’animatrice avait fait part de son expérience de grossophobie dans le milieu professionnel de la télévision. Valérie Damidot avait révélé avoir subi des questions inappropriées de la part des journalistes.

« On m’en a bien mis dans la gueule. Quand j’ai démarré en télé, j’ai eu, de la part des journalistes, des questions exceptionnelles qu’on ne poserait plus aujourd’hui », avait-elle dit.

Cette pression a également été ressentie par d’autres femmes de la télévision, telles que Laurence Boccolini et Marianne James. Elles étaient arrivées à la conclusion que :

« tu n’as pas le droit d’être grosse à la télé ».

Sources : femmeactuelle.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :