Titres-restaurant : votre solde de 2023 sera bientôt périmé, voici comment l’éviter

Les soldes des titres-restaurant de l’année 2023 arrivent bientôt à échéance, notamment pour les utilisateurs de cartes. Voici les solutions.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Les utilisateurs de cartes verront bientôt leurs titres-restaurant de l’année 2023 arriver à échéance. Ils pourraient tout de même continuer à utiliser leur solde s’ils le voulaient. Comment faire ? On vous explique tout dans cet article.

Les chèques ne sont plus valides

Plus de 5 millions de salariés en France utilisent les titres-restaurant de l’année 2023 via une carte ou un chéquier. Il y a aussi ceux qui les utilisent de manière digitale. Cela dit, les soldes de ces titres ont une durée de vie.

Pour ceux qui utilisent un chéquier, leurs tickets-restaurant de l’année 2023 ne sont plus valides depuis le 1er février. Le solde de ceux qui utilisent des cartes arrive bientôt à échéance.

À lire Titres-restaurant : ces produits ne seront plus éligibles à compter du 1er janvier 2024

En effet, ces derniers ne pourront plus utiliser leurs titres-restaurant 2023 à partir du 1er mars 2024 d’après RMC Conso. Cela étant dit, ils pourront toujours utiliser leur solde grâce à un transfert automatique de leurs millésimes sur l’année 2024.

La fin des titres-restaurant version carte

Référencées par la Commission Nationale des Titres-Restaurant (CNTR), 13 marques effectuent le transfert automatique pour les titres en version carte. Notamment Edenred, Pluxee anciennement Sodexo et Up déjeuner, qui détiennent la majorité du marché.

« Passé le 1er mars, le millésime 2023 restant sera d’abord conservé jusqu’à deux semaines, étudié, et reversé automatiquement sur le solde de l’année en cours », explique Edenred à nos confrères de RMC Conso.

Notons que chaque marque a sa spécificité. Ainsi, pour certaines, l’employeur peut effectuer un transfert de solde manuellement. Dans ce cas, il est nécessaire d’effectuer une demande de transfert via l’application. Rien de bien compliqué, en général.

Quid des titres-restaurant version papier ?

Les titres-restaurant 2023 en version papier, qui disparaîtront défensivement en 2026, ne sont plus valides depuis le 31 janvier 2024. Cependant, cela ne signifie pas pour autant que les utilisateurs de ces chèques ont perdu leur solde. Ceux-ci peuvent en effet faire une demande à leur employeur pour transférer leur solde 2023.

« Dans le cas du millésime 2023, les utilisateurs de titres papiers peuvent solliciter leur employeur pour les échanger vers l’exercice 2024 », développe la CNTR.

Et de poursuivre :

« Ce dernier va ensuite faire le nécessaire pour que les employés soient crédités à coût constant, sans frais. Seule la commission peut être facturée aux salariés par l’employeur bien que la pratique ne soit pas souvent constatée. »

Titres-restaurant
Divers modes de reglement – Crédits photos : Getty Images

Faire un don à des associations caritatives

Pour tout utilisateur de titres-restaurant, cartes ou chèques, il importe de retenir la date du 1er avril 2024. À cette date, les millésimes 2023 non échangés ou non transférés deviendront caducs. La somme représenterait 1 % du total des millésimes annuels.

Elle ne sera pas complètement perdue, mais reversée aux CSE des entreprises clientes. Par ailleurs, les titres-restaurant 2023 sont aussi transférables à des associations. Cela est possible, peu importe qu’ils soient en papier, carte ou digital.

À lire Faux chèques vacances, cadeaux et titres restaurants : un réseau opérant sur Telegram démantelé

D’ailleurs, certaines associations et marques sont déjà partenaires, comme Edenred et la Croix-Rouge Française. Cette dernière a en effet récolté plus de 5 millions d’euros grâce à l’opération « Restaurons la Solidarité » depuis 2002.

Vous pouvez contacter l’association caritative de votre choix pour savoir si elle accepte les titres-restaurant. Vous pouvez vous rendre sur l’application et entrer dans l’onglet « Faire un don » si vous utilisez la carte. Les versions papier, vous pouvez les envoyer par la poste ou les remettre en mains propres à l’association.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :