« C’est une maladie de merde » : Christophe Dechavanne se livre sur l’alcoolisme de son père

Invité dans C à vous, Christophe Dechavanne s’est confié à propos de l’addiction de son père. Pour lui, c’est une maladie.

© France 5

Afficher Masquer les titres

En pleine promotion de son livre Sans transition, Christophe Dechavanne multiplie les interviews. Mercredi 24 janvier 2024, l’animateur était sur le plateau de C à Vous avec Anne-Elisabeth Lemoine. Lors de ce passage, il a accepté d’évoquer ses relations complexes avec son père qui était un alcoolique.

Des souvenirs de son père absent

Christophe Dechavanne est très discret sur sa vie privée, mais s’est laissé aller à quelques confidences dans son autobiographie. Dans cette œuvre, il évoque davantage sa vie actuelle et son passé.

Sur le plateau de C à Vous, l’animateur est revenu sur un chapitre de son livre où il parle de son père. Il explique alors qu’il a de rares souvenirs avec ce dernier qui a été souvent absent.

« Même avant de partir, il n’était pas souvent avec moi », décrit Christophe Dechavanne dans C à vous.

Christophe Dechavanne
Christophe Dechavanne assiste à la Fête des Tuileries : Opening Party Hosted By Marcel Campion At Jardin des Tuileries on June 27, 2014 in Paris, France – Crédits photos : Getty Images

Le sexagénaire a ensuite parlé de deux souvenirs qu’il a de son père, disparu à seulement 54 ans. Le premier était lorsqu’ils sont allés voir un match à Colombes. Le second souvenir était lorsqu’ils sont partis à la chasse. Selon Christophe Dechavanne, leur aventure a failli se terminer en drame.

« Le retour avait été chaud parce qu’on avait failli se foutre en l’air et j’ai compris plusieurs années après pourquoi. C’est que l’après-chasse avait été un peu levée de coude… », a-t-il confié.

Fils d’un père « alcoolo-dépendant »

En continuant dans ses confidences, Christophe Dechavanne a évoqué les problèmes d’alcool de son père. Quelques minutes plus tôt, Patrick Cohen a rappelé que ce dernier s’est fait chasser de la maison, car « il buvait trop ».

« Il était alcoolo-dépendant et c’est très triste cette maladie. Ce sont des gens qui ont besoin d’aide. C’est une maladie de m*rde dont on ne se sort pas tout seul comme ça », confie Christophe Dechavanne.

Pour l’ancien compagnon de Sophie Lapointe, l’alcoolisme devrait être pris au sérieux. En tout cas, le problème de son père l’avait hanté jusqu’à son âge adulte. Angoissé, le chroniqueur de Quelle époque ! a toujours eu peur de partir au même âge que son père.

À lire Christophe Dechavanne : après les accusations de son ex-fiancée, ses filles déballent tout

Auprès d’Anne-Elisabeth Lemoine, il a confié avoir toujours fait attention pour passer la barrière. Au fil du temps, il réalise qu’il n’était pas le seul à avoir cette angoisse. D’autres personnes ayant perdu des parents jeunes avaient aussi peur de partir si tôt.

Christophe Dechavanne et ses enfants

Le livre Sans transition comporte quelques pages où Christophe Dechavanne parle de ses enfants. L’animateur de La roue de la fortune y révèle avoir des relations compliquées avec ses premiers enfants.

Il ne serait devenu proche de sa fille aînée Pauline que depuis 3-4 ans. Celui-ci reconnaît cependant avoir négligé « la grande » quand il était occupé avec « la petite ». Il faisait allusion à sa fille Ninon, aujourd’hui âgée de 26 ans.

Le plus grand regret de Christophe Dechavanne est cependant de ne pas être proche de son fils Paul-Henri. Dans le livre, il se rappelle de l’époque où il était très proche de ce dernier. Hélas, le temps semble avoir révolu et l’enfant qu’il surnommait Paulo est en froid avec lui.

« La vie nous a éloignés depuis maintenant une décennie. Plus un mot. Ses sœurs non plus. D’une certaine manière, j’en ai fait mon deuil, de petit Paul. Obligé. Sinon, je crève », peut-on lire dans les quelques lignes relayées par Gala.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :