« Je te le dis honnêtement » : l’avis de Michael Goldman concernant la prestation de Candice (Star Academy)

Michael Goldman est déçu de la prestation de Candice lors du dernier prime. Le directeur recadre son élève pour avoir oublié son texte.

© TF1

Afficher Masquer les titres

Candice suscite des débats houleux parmi les fans de la Star Academy. Grâce à sa communauté, la jeune femme est sauvée plusieurs fois lors de ces dernières semaines. En revanche, nombreux sont ceux qui la considèrent moins légitime que d’autres concurrentes. Toutefois, vendredi dernier, Candice divise encore avec une prestation chaotique sur Donne-moi le temps de Jenifer. Malade d’une angine avec fièvre avant le prime, elle peine à chanter et oublie son texte. Le débrief du dimanche 17 s’annonce donc bien tendu pour elle.

Une performance ratée

Déjà nominée à deux reprises, Candice se trouve à nouveau en péril. Une fois de plus, la jeune femme doit défendre son parcours avec une chanson. Il s’agit cette fois de Donne-le moi de Jenifer.

Michaël Goldman, confiant, considère ce défi comme réalisable. Cependant, à peine 48 heures avant l’émission, l’académicienne tombe malade. Souffrant de maux de gorge, elle est inquiète quant à la récupération de sa voix pour le prime. Fiévreuse, Candice suit les conseils de sa sœur, en reposant sa voix et en consommant du thé.

À lire Le Nounou : Booder bientôt de retour sur TF1 pour de nouveaux épisodes ?

Le moment critique arrive le 15 décembre lorsque Candice monte sur scène. Placée au milieu du public, elle surprend ses professeurs en prêtant son micro à trois jeunes femmes. Puis la candidate reprend le lead malgré une voix altérée. À la fin de sa performance applaudie, Nikos Aliagas révèle qu’elle lutte contre une angine, et note toutefois son courage.

Un débrief sévère pour Candice

Comme chaque dimanche, le 17 décembre, Cécile Chaduteau, professeure d’expression scénique, a convoqué les académiciens pour le débriefing. Ce moment revêtait une importance particulière, car elle était accompagnée de Michael Goldman.

En effet, le directeur de la Star Academy, est venu en personne pour adresser ses remarques aux élèves. Il souligne l’élévation du niveau de la compétition à ce stade, et explique que certaines erreurs ne sont plus tolérées.

Il adresse surtout ses commentaires à Candice en référence à sa performance problématique lors du dernier prime.

« Je te le dis honnêtement, je suis frustré. »

Celui-ci comprend qu’elle était malade, stressée et seule face au public. En revanche, il a regretté que malgré ces facteurs, Candice ait eu du mal à retenir le texte.

À lire Pourquoi Danse avec les stars ne sera pas diffusée ce vendredi 1er mars ?

Néanmoins, pour ne pas décourager la jeune candidate, il a adouci ses critiques en utilisant des mots motivants. Il a mentionné que jusqu’à la fin du premier refrain, la performance était exactement ce qu’il recherchait. Il a trouvé cela très beau et a complimenté la délicatesse de la voix de Candice sur cette partie spécifique, qualifiant cela de « magique ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Star Academy (@staracademytf1)

Candice regrette sa prestation

Suite à sa prestation décevante, Candice se dit aussi « frustrée » de son interprétation ratée. Elle souligne son désir sincère de bien chanter, mais réalise qu’elle n’a pas réussi.

« Ça me fait vraiment l’effet d’un couteau dans la voix. Chaque phrase est dure à dire. Heureusement qu’il y avait le public parce que je le regardais et il me portait, » dit-elle.

La candidate admet aussi avoir oublié les paroles de la chanson de Jenifer.

« Le public ne chante pas les mêmes paroles et donc, du coup, il y a des moments où j’étais là : ‘ah oui, c’est ça qu’il faut dire’ », a-t-elle avoué.

Cela dit, Cécile Chaduteau approuve et renforce les critiques de Michael Goldman. Elle rappelle que malades ou non, les stars ne peuvent se permettre de décevoir leurs fans lors de leurs performances.

« Quand on a des gens qui ont payé des billets, il faut qu’on arrive à envoyer du son, il faut qu’on arrive à se rappeler des paroles » a-t-elle expliqué.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :