Michel Cymes : ce jour où il a appris par hasard qu’il était atteint d’un cancer du rein

Michel Cymes a vaincu le cancer ! L’ancien médecin ORL à l'hôpital Georges-Pompidou à Paris en a d’ailleurs parlé sur Clique. Les détails.

© Canal +

Afficher Masquer les titres

Le 12 décembre 2023, Clique recevait Michel Cymes. Son passage dans l’émission de Canal+ était pour ce dernier l’occasion de faire de la sensibilisation sur le cancer. Le médecin star du PAF est bien placé pour en parler, car il a déjà vaincu cette maladie. On vous raconte tout.

Michel Cymes insiste sur le dépistage

Ce mardi 12 décembre, Mouloud Achour recevait Michel Cymes dans l’émission Clique, diffusée sur Canal+. Le médecin de 66 ans venait faire la promotion de son nouvel ouvrage intitulé Une année 2024 en pleine forme.

En plus de parler de son livre, il a aussi tenu à donner des nouvelles de son état de santé. Effectivement, il y a plus 15 ans, le célèbre médecin et animateur télé a découvert qu’il avait le cancer. Une maladie qu’il a finie par vaincre, comme il l’a annoncé dans un livre sorti en 2022.

À lire Michel Cymes bientôt ministre aux côtés de Gabriel Attal ? Il fait une mise au point

Dans cet ouvrage intitulé Rien n’est impossible, Michel Cymes précise qu’il s’en est sorti grâce à une raison précise.

« Quand j’ai vu les chiffres catastrophiques du dépistage en France… Il y a moins de 40 % des gens qui vont faire des dépistages du côlon, de la prostate, de l’utérus », a-t-il déploré.

Michel Cymes a ajouté qu’il doit son salut au dépistage en ajoutant :

« J’ai voulu leur dire que si aujourd’hui, j’étais encore là pour écrire ce livre et leur parler, c’est parce que la médecine m’avait sauvé la vie et qu’on m’avait dépisté à temps. »

Une lutte silencieuse contre la maladie

Actuellement, l’ancien camarade de plateau de Marina Carrère d’Encausse n’hésite pas à parler ouvertement de son cancer. Et ce, même si cela n’a pas toujours été le cas. En effet, lorsqu’il luttait contre cette maladie, Michel Cymes parlait peu de son état de santé.

Mouloud Achour a alors profité de l’occasion pour demander les raisons de cette discrétion. Le sexagénaire a alors expliqué qu’il ne souhaitait pas que ses patients soient au courant. Le plus important était aussi qu’il ne voulait pas être « le porte-parole » des malades de cancers.

Le médecin le plus célèbre du PAF a évoqué une troisième raison. Vous êtes sûrement au courant qu’il est père de 3 garçons. Les deux premiers, nés d’une première union, ont vu le jour en 1997 et 1999. Quant au dernier, il est venu au monde en 2011.

À lire Michel Cymes : ce cadeau hilarant offert à Nagui pour son anniversaire

Aucun d’entre eux n’était dans la confidence. Michel Cymes n’en a même pas parlé à son père.

« Je voulais attendre le bon moment pour leur dire, en leur disant : ‘Voilà, je suis sauvé, aujourd’hui c’est fini, c’est derrière moi’, mais je ne voulais pas qu’ils l’apprennent par la presse », confie-t-il.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Docteur Michel Cymes (@drmichelcymes)

Un dépistage qui était le fruit du hasard

Comme nous l’avons dit, le cancer de Michel Cymes remonte à l’année 2008. Il est d’ailleurs revenu sur les détails de cette histoire au micro de RTL au mois de mars dernier. Le médecin a confié que son dépistage a eu lieu :

« Par hasard, après un accident de ski. »

Les choses auraient pu devenir plus graves s’il n’avait pas eu cette « chance ». Il tient de ce fait à rappeler que cette chance ou ce hasard peuvent être provoqués. En effet, il suffit de faire régulièrement des tests afin de vérifier son état de santé.

Sources : gala.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :