Attention à ce riz basmati qui pourrait contenir des larves vivantes, le produit concerné

Un lot de sachet de riz basmati contiendrait des larves. Les consommateurs qui en ont chez eux doivent le rapporter en magasin. Les détails.

© iStock / Image d’illustration

Afficher Masquer les titres

Le riz basmati est idéal pour accompagner la viande ou la volaille, notamment pour les grandes occasions. Mais si vous en avez récemment acheté, assurez-vous qu’il ne s’agit pas de la référence concernée par ce rappel de produit. Voici comment reconnaître le produit en question.

Un rappel concernant un produit chez Carrefour

Vendredi 1er décembre 2023, Rappel Conso a émis un rappel par rapport à un sachet de riz basmati. Le site gouvernemental nous informe ainsi qu’il s’agit d’un produit de la marque Carrefour. Dans les détails, la référence concernée porte le nom Riz basmati sachet 1kg.

Elle possède le numéro de lot 322822 et le code GTIN 3560070837984. En outre, le riz basmati était en vente le 28 août et le 30 novembre 2023. Il est à noter que le rappel de produit n’est pas national, car seuls quelques magasins Carrefour ont distribué le riz en question.

À lire Leclerc rappelle des oranges contenant un taux de pesticides trop élevés, les départements concernés

Ces derniers se situent notamment dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté et Île-de-France.

« Il y a un marché partagé sur ce produit seul le fournisseur Socoriz EMB 69044 est concerné. Le code EMB 69044 est précisé à côté du code-barre », est-il indiqué dans la fiche de rappel.

Riz basmati
Sachet de riz basmati rappelé – Crédits photos : Rappel Conso

Un sachet de riz basmati contenant des larves

Comme motif de rappel, Carrefour France explique que ce sachet de riz basmati présente un risque de présence d’insectes non inertes. La fiche de rappel mentionne par exemple des larves vivantes ou encore des vers.

Cela pourrait être dû à une contamination d’origine externe ou autre. Il se peut aussi qu’il y ait eu une putréfaction, détérioration ou décomposition du produit. Quoi qu’il en soit, les personnes détenant le produit rappelé ne doivent plus les utiliser.

Rappel Conso recommande en effet de ne plus consommer ce riz basmati. Les consommateurs ont alors le choix de jeter ou de rapporter le produit au point de vente. Pour obtenir un remboursement, il faut rapporter le sachet de riz en magasin avant la fin de la procédure de rappel.

Ainsi, au-delà du 30 janvier 2024, Carrefour n’accorde plus un remboursement aux clients qui viennent avec le produit rappelé. Par ailleurs, l’enseigne a fourni le numéro du service à contacter en cas de questions supplémentaires sur le rappel.

À lire Aldi : ne consommez pas ces cookies qui peuvent contenir du métal

Pour joindre le service consommateur, composez donc le 08 05 90 80 70.

Un autre rappel de produit lancé par Carrefour

À part ce sachet de riz basmati, Rappel Conso a aussi partagé une autre alerte sanitaire : concernant des lardons cette fois. Une référence de lardons de la marque Carrefour Classic a en effet été retiré des rayons à cause d’une contamination bactérienne.

En réalité, ces lardons pourraient contenir des salmonelles et de la Listeria monocytogenes. Après le retrait du produit des rayons frais, Carrefour a lancé le rappel massif sur tout le territoire national. Pour reconnaître le produit, vérifiez les informations suivantes :

  • Nom : Lardons nature -30% de sel et- 50 % de matières grasses 150 g (2x75g)
  • Lot : 311
  • Code GTIN : 3560071420185
  • Date limite de consommation : 22 décembre 2023
Riz basmati
Sachet de lardons nature rappelé – Crédits photos : Rappel Conso

La fiche de rappel publié sur Rappel Conso explique en détail les risques qu’encourent les personnes qui consomment ces lardons contaminés. Elle précise en outre que la procédure de rappel sur ces lardons prend fin le 15 décembre prochain.

À lire Rappel produit : attention à ces biscuits très prisés des enfants pouvant contenir du plastique

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :