Cyril Hanouna : la date de diffusion de son « Complément d’enquête » dévoilée

Cyril Hanouna va faire l'objet d'un Complément d'enquête, l'émission sur France 2. Elle y mettra en lumière les agissements de l'animateur.

© C8

Afficher Masquer les titres

Cyril Hanouna demeure à l’heure actuelle l’un des géants du PAF. Son émission phare, TPMP, coule des jours heureux depuis maintenant plus de 10 ans, malgré les différents scandales qui l’ont éclaboussé.

En effet, le programme présenté et produit par Cyril Hanouna a très souvent été au cœur de graves polémiques. Ainsi, des affaires d’homophobie, de harcèlement ou encore d’agression sexuelle gravitent autour de ce programme très controversé. Par ailleurs, le talk show de C8 a écopé d’une amende à plusieurs reprises pour non-respect du CSA et de l’Arcom. On se souvient encore de la séance choc où Cyril Hanouna avait insulté le député Louis Boyard. De par ce comportement cavalier envers un député, l’Arcom avait donné à C8 une amende record de 3,5 millions d’euros.

Au-delà de ces bavures, Cyril Hanouna, animateur emblématique, débute dans les médias au début des années 2000. Aussi, entrepreneuriat et créativité se conjuguent dans son parcours, avec la création de la société de production H2O Productions.

À lire « Devine qui est de retour » : Camille Combal dévoile une caméra cachée, les internautes conquis

Cyril Hanouna : Son Complément d’enquête bientôt diffusé.

Il a finalement annoncé en premier la diffusion de son Complément d’enquête. Effectivement, Cyril Hanouna, lors du direct de TPMP ce 27 novembre, a grillé la priorité à France Télévisions. Ceux-ci ont par la suite très vite communiqué sur X le créneau horaire que va occuper le Complément d’enquête.

« Le dernier Complément d’enquête, c’est jeudi à 23 heures sur France 2 »

L’animateur en parle depuis maintenant plusieurs mois, et aux dernières nouvelles, il se trouve plutôt serein quant aux divers témoignages qui seront diffusés. Ce qui n’a pas toujours été le cas puisqu’en mai dernier, il avait confié :

« Ce Complément d’enquête, vous allez voir, ils vont le faire. Ce sera la fin de “Complément d’enquête” derrière parce que je vais mettre mon nez dedans et vous savez que quand je mets mon nez quelque part, généralement, je fais souvent tout péter »

Toutefois, la situation semble s’être apaisée pour l’animateur, car il a déclaré après avoir vu la bande-annonce :

« Je suis très content d’avoir vu une photo de Vincent Bolloré. Je n’ai vu que des gens que j’aime bien pour l’instant, donc je suis très content. J’espère juste qu’il n’y aura pas le témoignage de ma mère. C’est le seul truc qui peut me chiffonner »

Les dessous du Complément d’enquête sur le trublion du Paf.

Contrairement à ce que Cyril Hanouna veut faire croire, ce Complément d’enquête n’est pas une affaire anodine. Effectivement, aucun des chroniqueurs du programme n’a pu témoigner à l’exception de Valérie Benaïm. De fait, le réseau d’influence de l’animateur fait qu’il a été très difficile de mettre en lumière les comportements problématiques de l’animateur phare de C8. Dans cette veine, Virginie Vilar a expliqué auprès de nos confrères de chez Télérama que c’était :

« l’enquête la plus compliquée de toute ma carrière »

De plus, lors de son interview, cette dernière s’est exprimée sans détours quant à la situation face à laquelle elle a du faire face :

« J’ai essuyé des dizaines de refus, assure la journaliste à Télérama. Certains disaient avoir peur des représailles… Une source nous a demandé des précautions façon mafia, avec protection, messagerie cryptée, lieu secret… Totalement dingue ! »

Une confession qui en dit long, sur la difficulté, pour elle et son équipe, à ne pas subir les pressions du groupe Boloré. En outre, Cyril Hanouna a également annoncé une contre-enquête sur la réalisation de Compléments d’enquête :

« Je vais vous donner un scoop aujourd’hui. Je prépare, avec Jacques Cardoze, Enquête de complément que l’on va diffuser sur C8 en prime-time. On va aller très vite. »

Après son éviction, Jacques Cardoze, l’ancien animateur de Complément d’enquête, a gardé rancune envers son ancien employeur. De fait, il ne manquera pas de pointer du doigt leurs travers, pour contenter son nouveau patron.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :