Françoise Hardy souffrante : elle donne des nouvelles peu rassurantes de son état de santé

Samedi 10 février, Françoise Hardy a évoqué sa maladie qui l’empoisonne un peu plus chaque jour. Les nouvelles ne sont pas rassurantes.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Françoise Hardy, icône des années yéyés, souffre d’un cancer du pharynx qui a transformé son quotidien en un véritable enfer. Récemment, la chanteuse est en effet revenue sur cette tumeur qui lui mène la vie dure. On fait le point dans cet article.

Des traitements inefficaces

Un cancer du pharynx. Voilà de quoi souffre celle qui a soufflé ses 80 bougies le 17 janvier dernier. Cette maladie a grandement transformé le quotidien de Françoise Hardy et elle en est grandement diminuée.

La chanteuse en souffre depuis 2004 et suit de lourds traitements de radiothérapie. Sauf que cela semble inefficace. Elle évoque souvent son calvaire lors de ses différentes interviews, comme celle qu’elle a accordée à RTL en avril 2023.

« Les 45 radiothérapies que l’on m’a envoyées de gauche à droite, du bas de la tête, et les dix autres de haut en bas, ont détruit ce qui permet d’irriguer la bouche, la gorge, le nez, les oreilles, les yeux et le cuir chevelu. Je vous laisse imaginer les problèmes incurables que cela pose », avait confié Françoise Hardy.

Françoise Hardy
Francoise Hardy pendant Francoise Hardy dédicace son nouvel album « Tant de belles choses » au Virgin Megastore à Paris, France – Crédits photos : Getty Images

Françoise Hardy veut partir

Heureusement, l’interprète de Tous les garçons et les filles peut compter sur son fils Thomas Dutronc pour la soutenir. Ce dernier d’ailleurs donne fréquemment des nouvelles de sa mère.

« Elle n’est pas mourante et n’a pas envie de mourir. Ma mère est une guerrière qui a une force incroyable », avait-il par exemple déclaré dans les colonnes du Parisien en janvier dernier.

Pourtant, Françoise Hardy n’en peut plus de souffrir. Elle aimerait en finir avec sa souffrance et pour cela, elle est prête à « passer de l’autre côté ». L’icône de la chanson française est consciente de la douleur que cela peut causer à son fils et son mari.

« Mais je veux croire que les liens les plus forts se maintiennent quoi qu’il arrive et où que l’on soit », avait-elle confié au Parisien.

Françoise Hardy sait d’ailleurs déjà comment mettre fin à sa vie. En décembre 2023, elle s’est prononcée en faveur de l’euthanasie. Pour rappel, l’ex de Jacques Dutronc a même interpellé Emmanuel Macron, le président de la République, pour cela.

À lire Alicia Mahé (MAPR6), pénalisée à cause de sa santé : « C’est vraiment pas cool »

Des nouvelles peu rassurantes

La chanteuse a adressé une lettre au président de la République au nom de ceux qui souffrent d’une maladie incurable. En effet, selon elle, beaucoup de Français souhaitent légaliser l’euthanasie, car ils n’ont plus l’espoir d’aller mieux.

Elle a donc fait appel à l’empathie du président pour qu’il leur permette de faire arrêter leur souffrance. La lettre de Françoise Hardy a touché beaucoup de ses semblables. Ces derniers doivent même se sentir mal face aux nouvelles peu rassurantes de la chanteuse.

L’icône des années yéyés a donné de ses nouvelles samedi 10 février 2024 lors d’une interview. Françoise Hardy a déclaré à nos confrères du Figaro que son état de santé ne s’est pas arrangé.

« Mon état de santé et d’épuisement, qui a beaucoup empiré depuis les dernières radiothérapies de fin 2023, est insupportable », a révélé l’auteure-compositrice-interprète de 80 ans.

Bien entendu, ses proches s’en inquiètent. Notamment Étienne Daho qui vit mal son impuissance face aux souffrances de son amie.

« C’est très dur de ne rien pouvoir faire pour soulager ses souffrances, c’est très difficile… Je trouve qu’elle ne mérite pas une fin comme ça, vraiment, personne ne mérite une fin comme ça. Elle est dans une souffrance qui me peine énormément », a-t-il déclaré  en janvier 2024.

Sources : gala.fr, voici.fr

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :