Amixem : comment les Lego lui ont offert un nouveau tournant dans sa carrière ?

Découvrez dans cet article un portrait du Youtubeur Amixem retraçant son succès, jusqu'à ses futurs projets.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Amixem, de son vrai nom Maxime Chabroud, est un vidéaste et entrepreneur français né le 4 mars 1991. Il a commencé sa carrière sur YouTube en 2008, se distinguant par des vidéos mêlant humour, gaming et vlogs. Sa chaîne a connu une croissance rapide. Cette dernière atteignant 8,5 millions d’abonnés à cette heure-ci. De fait, cela place Amixem parmi les plus gros YouTube français, à l’instar d’un Tibo inShape ou Squeezie.

Amixem s’est également diversifié en créant sa propre marque de vêtements, Amixem Wear et de bracelets contenant des fragments de météorites. En 2018, il a participé à la création de la société Redbox, centrée sur la production de contenus digitaux. Néanmoins, il l’a quitté en septembre 2023, expliquant avoir trouvé des locaux plus grands. Reconnu pour son dynamisme et sa créativité, Amixem a su s’adapter aux évolutions du paysage numérique, restant un acteur influent de la scène YouTube française. Sa carrière illustre la transformation des créateurs de contenu en entrepreneurs multimédias.

Pour le natif de Lyon, tout semble se passer à merveille côté professionnel. Effectivement, cette année, ce dernier s’illustra dans la dernière saison de Lego Masters. Ce concept tout droit venu de Grande-Bretagne s’inscrit parfaitement dans la veine de son contenu YouTube. En effet, ses vidéos les plus vues, s’avèrent celles où il réalise des constructions de Lego. Aussi, pour dire quel point elles ont du succès, sa chaîne représente 3 milliards de vues cumulées sur ses 915 vidéos. Revenons sur la genèse de l’idée qui lui a permis de décrocher des sommets.

À lire Norbert Tarayre de retour sur M6 : cette nouvelle émission consacrée aux restaurants qu’il va animer

Amixem : D’où vient ce succès ?

Selon Amixem, cette histoire de construction viendrait d’un hasard total, seulement guidé par la passion de construire. Il a ainsi expliqué auprès du figaro :

« L’histoire de mes vidéos sur les Lego est un accident total, je n’aurais jamais imaginé qu’elles deviendraient les vidéos les plus vues de ma chaîne »

Pour les spectateurs de ces constructions à grande échelle, il se trouve que cela est très satisfaisant d’observer l’avancement et la finalisation de l’ouvrage. De plus, ce type de contenu possède l’avantage de faire vibrer nos âmes d’enfant. En effet, qui n’a jamais rêvé de posséder une immense construction en Lego ? De manière générale, Amixem a réussi à fédérer une importante communauté grâce à son humour et son intelligence. En effet, au travers de ses vidéos sur d’immenses constructions en Lego, il parle de divers sujets de société dont surtout de cinéma. Dans cet esprit, il a confié lors de son passage dans Lego Masters :

« Avec les vidéos sur les Lego, nous construisons tout en faisant des blagues et en parlant de cinéma. Sans s’en rendre compte, les gens regardent un véritable podcast de cinéma. C’est la même chose que j’arrive à faire avec l’observation des étoiles, puisque je suis un fan d’astronomie, en faisant un parallèle avec l’univers des Pokemon. »

De fait, ces vidéos sont longues, et permettent à Amixem de pouvoir discuter de ses autres passions. Parmi ses réalisations dantesques, on peut y retrouver : Faucon Millenium de Star Wars avec plus de 7500 pièces, le Titanic avec 9000 pièces long de 135 centimètres. Et la plus impressionnante, la Tour Eiffel qui compte plus de 10.000 pièces et haute de 150 centimètres. Avec un tel palmarès, sa participation à Lego Masters semblait toute tracée.

Sa participation à Lego Masters

On peut dire que la participation d’Amixem à Lego Masters représente une consécration. Effectivement, le programme de M6 représente une suite logique à ses vidéos YouTube sur le sujet. Dans cette mesure, le producteur Matthieu Bayle a de déclaré :

« Nous avions envie, depuis deux ans, de l’impliquer dans l’émission et nous lui avons proposé de nous rejoindre. Très rapidement, il s’est montré intéressé. »

D’autant plus, que le monde de la télévision reste encore à ce jour un univers à part et bien différent pour un créateur de contenu. Amixem a confié auprès du Figaro ses impressions quant à cette opportunité exceptionnelle :

« C’est un alignement des planètes puisque j’avais très envie de mettre un orteil dans le monde de la télévision pour vivre une nouvelle expérience et voir comment je m’y sens. C’était difficile de trouver l’émission qui puisse me correspondre et s’intégrer à mon agenda. Parmi les quatre à cinq propositions de télé que j’ai par an, “Lego Masters” était parfait. »

D’ailleurs, pour le chef d’entreprise, c’était un moyen parfait de toucher une audience plus large. Effectivement, la télévision encore aujourd’hui se révèle capable de rassembler des millions de spectateurs simultanément. De même, ce nouveau projet s’inscrit dans un cadre plus large pour Amixem. Ce dernier souhaitant tester et élargir son panel d’activité, comme il l’a expliqué :

« La notoriété est quelque chose que j’essaye de contrôler au maximum et passer à la télévision, c’est m’exposer à un public plus large. Ce n’est pas quelque chose que je recherche parce que j’ai une vie privée, une famille et deux enfants. Je veux préserver tout cela. Je considère la télévision comme une nouvelle scène et un challenge. J’étais curieux de voir comment j’allais l’appréhender et de découvrir les commentaires des gens qui vont me découvrir à travers cette émission. Au même titre que j’aimerais bien m’essayer au stand-up sur scène. J’ai la volonté d’explorer de nouvelles choses. »

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :