« Je vais vers d’autres horizons » : Harry Roselmack se livre sur son avenir à la télévision

Absent du JT depuis plusieurs années, Harry Roselmack révèle que le fauteuil ne lui manque pas. En réalité, il ne veut même plus y revenir.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Samedi 2 décembre dernier, Harry Roselmack était l’invité d’Éric Dussart et Jade dans On refait la télé. Au micro de RTL, le journaliste s’est confié sur ses expériences en présentant le JT de 20 heures. L’homme a aussi parlé de la raison pour laquelle il ne reviendra pas aux commandes du journal. On vous raconte tout.

Harry Roselmack à la tête de la météo ?

Harry Roselmack, présentateur de l’émission Sept à Huit était sur RTL le 2 décembre dernier. Il était venu dans l’émission On refait la télé pour faire la promotion de son livre intitulé Il n’est pas trop tard pour naître.

Au cours de l’interview, le présentateur est revenu sur le début de sa carrière dans le journalisme. Dans son récit, il a raconté qu’il a failli ne pas devenir journaliste. Il y a 20 ans, TF1 l’avait contacté pour présenter la météo.

À lire Black M (Danse avec les stars 2024) : ce que le rappeur a imposé à la production de l’émission de TF1

À l’époque, on lui aurait promis que présenter le bulletin météo allait le rendre « connu ». Ce n’est pourtant pas ce qu’il voulait de sa vie. Ainsi, Harry Roselmack voulait se faire une carrière en tant que journaliste.

« En tout cas, c’est pas TOUT ce que je voulais faire. Donc j’ai refusé cette proposition, mais quelques années plus tard, TF1 revient me voir pour le 20 heures », a-t-il expliqué.

Harry Roselmack
Harry Roselmack au festival de musique Kimpton le 1er juin 2022 à Paris, France – Crédits photos : Getty Images

Son choix de quitter le JT du 20 heures

C’est en 2006 que Harry Roselmack a commencé à présenter le JT du 20 heures sur la Une. Il était le premier homme de couleur à représenter cette case d’informations de TF1. Il est resté aux commandes du programme pendant 5 ans avant d’arrêter en 2011.

Récemment, au micro d’Éric Dussart et Jade, il est d’ailleurs revenu sur son choix d’arrêter les remplacements au JT. Harry Roselmack a expliqué qu’à ce moment-là, il avait plein d’activités.

« En fait, pendant le temps d’activité des autres, j’ai mes émissions : ’Sept à huit’, je travaillais en plus à l’époque à RTL, j’ai l’immersion… Et pendant que les autres sont en vacances, ben moi je fais les remplacements du 20h », a-t-il confié dans On ferait la télé.

Étant un père de famille avec des responsabilités, il a fini par prendre conscience que c’était un peu difficile à gérer. Il a donc décidé d’abandonner le poste dont il n’était pas le titulaire. Une décision qu’il ne regrette absolument pas jusqu’à présent.

Plus de retour dans la présentation du JT

En entendant ces révélations, Éric Dussart a demandé si Harry Roselmack pourrait revenir à la présentation d’un JT. Le présentateur de Sept à Huit a fermement répondu que cela n’allait pas avoir lieu.

« Non, c’est fini pour moi ! Je vais vers d’autres horizons. Je m’épanouis vraiment dans ce que j’entreprends aujourd’hui et j’ai pas envie… Non non, de représenter un JT, cela ne m’intéresse pas », a-t-il répondu à Éric Dussart.

Il n’a donc aucune intention de retrouver sa place au JT de TF1. Malgré cela, il garde tout de même de bons souvenirs des années qu’il a passées en présentant le programme télévisé. Il se souvient par exemple d’un incident qui s’est produit en direct.

À lire « Vous savez, c’est tellement fragile » : Evelyne Dhéliat blessée au poignet, la miss météo donne de ses nouvelles

Un jour, Harry Roselmack aurait été en retard et s’est empressé de s’installer sur son fauteuil. Et ce, sans la moindre information sur ce qu’il allait présenter. Lorsque les génériques du JT ont pris fin, il a dû improviser jusqu’à ce que le prompteur s’allume.

S’il a fini par s’en sortir, ce retard a cependant failli lui faire perdre son travail

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :