Le bonus réparation inclura bientôt les écrans de smartphone

Le gouvernement annonce l’extension du bonus réparation aux écrans de smartphone. Une mesure qui sera mise en place dès janvier 2024.

© IStock

Afficher Masquer les titres

Christophe Béchu a annoncé samedi 30 septembre 2023 une bonne nouvelle pour ceux qui utilisent un smartphone avec un écran cassé. D’après ce ministre de la Transition écologique, à partir de janvier 2024, le bonus réparation s’étendra aux écrans de smartphone. Les détails dans cet article.

Un dispositif qui privilégie la réparation

Prévu dans la loi anti gaspillage pour une économie circulaire, le bonus réparation vise à privilégier la réparation aux nouveaux achats. L’objectif est d’augmenter le nombre de réparations de 20 % par an. Cela permet également d’allonger la durée de vie des appareils électriques et électroniques.

Le gouvernement a lancé ce dispositif le 15 décembre 2022 pour permettre moins de consommation. Il propose entre 10 et 45 euros de forfait selon le type d’appareil. Cela représente 20 % de la facture totale de la réparation.

À lire Smartphones : c’est quoi ce bonus malus qui pourrait faire flamber le prix de certains appareils ?

Plusieurs appareils électriques et électroniques peuvent bénéficier du bonus réparation. Parmi eux, les machines à café, les lave-linge, les smartphones et les ordinateurs portables. Pour ce qui est des téléphones, le bonus ne prend en charge que certaines réparations. Comme la batterie par exemple.

Ainsi, la réparation des écrans cassés des téléphones portables est exclue du dispositif. La raison ? Le gouvernement jugeait qu’un écran cassé relevait de la négligence de l’utilisateur du smartphone. Il semble toutefois que cette position va évoluer.

Élargissement du dispositif aux smartphones

Récemment, le gouvernement a annoncé l’élargissement du bonus réparation aux écrans cassés de smartphones. Cette mesure devrait entrer en vigueur dès janvier 2024, selon le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu.

Smartphone
Un smartphone cassé avec un écran brisé – Crédits photos : iStock

Pour information, l’aide a connu un démarrage plutôt timide, et le responsable politique le reconnaît volontiers. En effet, au mois de mai 2023, seules 20 000 réparations ont été enregistrées. Ce qui explique sans doute en partie cet élargissement.

« Cela a effectivement été annoncé à plusieurs reprises parce que nous en discutons avec les éco-organismes depuis longtemps, mais ce service n’a jamais été mis en œuvre », a avoué le ministre de la Transition écologique.

Rappelons que le dispositif permet de prendre partiellement en charge les frais de réparation des appareils. Cela dit, l’appareil défectueux doit être hors garantie pour pouvoir bénéficier du bonus. Bientôt, cela concernera aussi les écrans de smartphone.

À lire Ces applications mobiles sont les plus prisées des Français en 2023

Le montant pour les écrans de smartphone

Pour l’heure, Christophe Béchu n’a pas encore précisé le montant du forfait pour la réparation d’un écran cassé de smartphone. Le ministre de la Transition écologique a seulement laissé entendre que le montant précis est encore en cours d’arbitrage.

Cela étant, à en croire nos confrères des Échos, le coût de réparation d’écran s’élèverait entre 50 et 500 euros en fonction des modèles. Bertrand Reygner affirme dans un article du Monde que la réparation des écrans constitue une des pannes les plus courantes.

« Plusieurs millions sont remplacés chaque année », a déclaré le directeur des relations institutionnelles et techniques d’Ecologic.

D’ailleurs, des inquiétudes planent chez Ecologic à propos de l’extension de cette aide financière. Bertrand Reygner craint que le financement du bonus n’augmente le montant de l’écocontribution. Celle prélevée sur la vente des appareils neufs.

En effet, selon ce directeur, la décision du gouvernement « pourrait capter une portion importante » du budget alloué au projet.

Smartphone
Un technicien remplace l’écran fissuré d’un smartphone – Crédits photos : iStock

Le nombre de réparateurs labellisés va augmenter

Outre l’extension du bonus réparation à l’écran d’un smartphone, Christophe Béchu a aussi évoqué une hausse des forfaits. Il s’agit d’une augmentation d’au moins 5 euros. Il pourrait même y avoir un superbonus pour certains appareils.

À lire Bonus réparation textile : ne jetez plus vos vieux vêtements, une aide est désormais disponible pour les recycler

Par ailleurs, le nombre de réparateurs labellisés pourrait aussi augmenter. Actuellement à 4 000, ce nombre pourrait passer à 7 500 dès l’année prochaine, selon le ministre. Ce dernier vise les 22 000 réparateurs labellisés à la fin de l’année 2026.

En fait, ceux qui souhaitent bénéficier de ce bonus réparation doivent faire appel à un réparateur labélisé QualiRépar. Il existe plusieurs annuaires sur le site du label QualiRépar pour repérer ceux travaillant près de chez vous.

Ce sont ces réparateurs qui appliquent directement sur la facture la remise prévue. Vous n’avez donc aucune démarche à faire. Une mention « bonus réparation » doit apparaître sur la facture de réparation. Ensuite, les éco-organismes chargés de la gestion du Fonds Réparation qui finance le bonus remboursent ces réparateurs.

Notez que pour que certains appareils puissent se faire réparer, la facture doit atteindre un certain seuil. Pour un ordinateur par exemple, la facture de réparation doit s’élever à 180 euros minimum. Pour une imprimante, la facture minimum est de 150 euros.

À lire Bonus réparation : le montant va doubler, et le nombre d’appareils éligibles augmente

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :