TPMP : La porte-parole du Ministère de l’Intérieur s’exprime sur le plateau

Depuis 5 mois, la France connaît une forte mobilisation. Le Ministère de l'Intérieur déplore de graves violences dans les manifestations.

© C8

Afficher Masquer les titres

À l’étranger, les Français ont la réputation de faire grèves très souvent. D’ailleurs, cette nature contestataire a donné de nombreux moments importants de notre Histoire nationale. De la révolution de 1789, aux évènements de mai 1968, le peuple de l’hexagone a fréquemment recours à des mobilisations pour faire valoir ses droits. Une habitude qui lui a permis de gagner de nombreux acquis, mais qui suppose aussi certains débordements. Dans le cadre des manifestations contre la réforme des retraites, les échanges entre la foule et la police dégénèrent continuellement. Aussi, après les nombreux rassemblements organisés ce lundi 1er mai, le Ministère de l’Intérieur a voulu donner sa version des faits. Sur le plateau de TPMP, on a donc pu entendre la porte-parole des forces de l’ordre Camille Chaize…

Des manifestations très denses, et quelques exactions, dénoncées par le Ministère de l’Intérieur

Depuis le mois de janvier dernier, le ton ne cesse de monter entre l’opinion publique et le gouvernement. En cause ? Un texte, repoussant l’âge de départ en retraite, de 62 à 64 ans. Dans un contexte économique difficile, ce projet de loi semble avoir mis le feu aux poudres. Aussi, une partie des Français a commencé à participer à des grèves ou encore à des rassemblements dans la rue. Mais depuis le mois de mars, et l’utilisation du 49.3, la mobilisation devient plus radicale. Et le Ministère de l’Intérieur récuse toute violence policière. Invitée par Cyril Hanouna, la porte-parole des forces de l’ordre, Camille Chaize, évoque des exactions, menées par des éléments dangereux.

La jeune femme, policière de son métier, estime que sur place, les hommes du Ministère de l’Interieur subissent de fortes violences. En effet, dans TPMP, Cyril Hanouna a diffusé les images choquantes, montrant un cocktail molotov envoyés sur une brigade. Des faits qui ont tendance à se multiplier, à mesure que la distance se creuse entre le peuple et le pouvoir exécutif.

À lire TPMP : qui sont les chroniqueurs les plus populaires d’après Instagram ?

Camille Chaize regrette ces débordements

Bien que les forces de l’ordre agissent comme le bras armé de l’État, cela n’empêche pas les fonctionnaires de police d’avoir leur avis. D’ailleurs, certains syndicats les représentent, et s’opposent nettement à cette réforme. Parmi les images diffusées dans TPMP, on a notamment pu voir les pompiers de Paris, les invitant à rejoindre le cortège. Une situation délicate, que la porte parle du Ministère de l’Intérieur reconnaît volontiers. Face à cette épineuse question, elle a rappelé qu’elle ne parlait pas au nom du gouvernement mais bien de ses collègues.

Elle admet que des erreurs peuvent avoir lieu sur le terrain, dans un climat extrêmement tendu. Mais elle maintient que la police a le droit d’user de la violence, de façon légitime. Et rappelle qu’elle est souvent maltraitée par certains manifestants, en quête d’insurrection. Selon la porte-parole du Ministère de l’Intérieur, l’escalade de la violence vient avant tout des franges les plus radicales, qui perturbent toutes les manifestations. Alors qu’un sénateur a décidé de suivre les interventions de la BRAV-M, en passant la journée au côté des policiers, elle a salué cette initiative.

D’après Camille Chaize, certains responsables politiques entretiennent la défiance vis-à-vis de la police. Or, elle prétend que les forces de l’ordre accepteraient volontiers d’accueillir plus d’élus dans leurs rangs, pour leur montrer leur quotidien. L’apaisement fera bientôt son retour en France ? On l’ignore encore, mais à en croire les syndicats, et les sondages, d’autres manifestations devraient avoir lieu avant l’été…

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :