Relevés d’énergie : combien allez-vous payer si vous n’êtes pas équipé d’un compteur Linky ?

Enedis va facturer le coût des relevés d’énergie pour les clients n’ayant pas accepté le compteur Linky dès le 1er janvier 2023.

Relevés d’énergie : combien allez-vous payer si vous n’êtes pas équipé d’un compteur Linky ? – Source : iStock

Vos relevés d’énergie pourraient vous être facturés si vous n’avez pas encore un compteur Linky. Chose qu’Enedis mettra en œuvre dès le 1er janvier 2023. Vous pourriez cependant éviter ce surcoût en effectuant vous-même le relevé, mais seulement pendant un temps. Les détails dans cet article.

Relevés d’énergie : La nouvelle politique d’Enedis

C’est désormais chose faite ! Enedis met en place une nouvelle politique relative au compteur controversé Linky. Et ce, à compter de ce 1er janvier 2023. Cette politique concerne les clients qui n’ont pas accepté d’installer ce compteur électrique.

En effet, ils vont devoir régler un forfait de 8,30 euros HT tous les deux mois. À rappeler que ce compteur électrique a été déployé en France depuis 2015. Ainsi donc, ces clients devront régler chaque année une somme supplémentaire de 49,80 euros HT.

Ce qui représente près de 60 euros TTC selon le gestionnaire du réseau électrique pour financer le service de relève de compteur. Cette indemnité, il faudra la régler, « quel que soit leur fournisseur d’énergie » si l’on en croit ce que dit le site du service public. Le but est sûrement de pousser un peu plus de monde à l’adopter.

Pour esquiver cette dîme, la seule solution est pour le moment l’auto-relève. Si vous effectuez la manœuvre vous-même et que vous envoyez les chiffres du compteur directement à Enedis, vous pourrez éviter de payer.

Une solution à court terme

Cette manœuvre n’est pourtant qu’une solution à court terme. En effet, à partir du 1er janvier 2025, Enedis facturera les relevés d’énergie de tous ceux qui ont refusé le Linky. Que le service soit auto-relevé ou non.

Selon Enedis, c’est de justice sociale dont il s’agirait. L’envoi d’agents pour effectuer la tâche et traiter les données aurait un coût. Toutefois, tous les consommateurs ne devraient pas porter ce coût. Ce serait injuste d’après le groupe.

« Nous demandons juste le coût réel de ces interventions qui ne concernent donc que les personnes qui ne sont pas équipées d’un compteur Linky au jour de notre relevé », explique le groupe.

Reste à voir si cet argument convaincra les réfractaires. En effet, certains considèrent le Linky comme étant trop intrusif. À l’heure où l’on écrit cet article, le compteur Linky équipe 34 millions de foyers. Ce qui équivaut à environ 90 % de la population française.

Une amende pour sanctionner les ménages

Notons que c’est la CRE (Commission Régulation Énergie) qui veut rendre le compteur Linky obligatoire. Cette dernière est une société indépendante et sa mission est de garantir le bon fonctionnement de l’énergie. Elle exerce cette mission pour aider les consommateurs à réduire les coûts de leur facture d’énergie.

Cela étant, cette autorité souhaite surtaxer les personnes qui n’ont pas encore installé ce boîtier vert au sein de leur logement. Et ce, en rendant les relevés d’énergie payants. En effet, c’est la CRE qui avait annoncé le surcoût de 50 euros par an pour ceux qui n’installent pas le compteur Linky avant le 1er janvier 2023.

Il s’agit d’une amende qui contribue à sanctionner les ménages. Ce, en invoquant une mauvaise conduite par rapport à la crise énergétique que nous vivons actuellement. Ce surcoût s’élèvera donc à 8,30 euros par mois. Cela dit, tous ces surcoûts devraient rapporter au total un peu plus de 189 millions d’euros par an aux différents fournisseurs d’énergie.

Cette somme va servir à financer la relève physique des compteurs normaux pour tous les foyers qui ne possèdent pas de compteur Linky. Ce qui ne risque pas de s’arranger à l’avenir. En effet, la CRE a annoncé que ce surcoût pourrait grimper en 2025 vu que l’installation va devenir obligatoire.

Pourquoi opter pour le compteur Linky ?

À quoi sert vraiment le compteur Linky ? Qu’a-t-elle de plus que les anciens compteurs d’énergie ? En effet, avec le compteur Linky, vous pouvez bénéficier de certains avantages qui ne sont pas à négliger. Cela dit, ce boîtier vert est un appareil permettant l’accélération de l’entrée dans la transition écologique.

De ce fait, avec ce type de compteur, intégrer la consommation des énergies renouvelables est plus facile. Ce n’est toutefois pas le seul intérêt du compteur Linky. En effet, ce dernier vous permet également de connaître avec précision la consommation d’énergie au sein de votre foyer.

Si vous avez connaissance de votre consommation, vous pourrez faire des économies d’énergie ainsi que des économies sur votre facture énergétique. Ne pensez-vous donc pas qu’il faut installer un compteur Linky pour éviter de payer un surcoût sur les relevés d’énergie ?

Source : Clubic