Mauvaise haleine : les remèdes naturels pour en venir à bout

De nombreuses personnes sont complexés par leur mauvaise haleine. Mais pas de panique ! Il existe des solutions.

Mauvaise haleine : les remèdes naturels pour en venir à bout – Source : iStock

Troubles digestifs, alimentation… La mauvaise haleine peut avoir différentes causes. Mais parfois, il s’avère bien difficile d’en venir à bout. Le plus souvent, il peut s’agir d’une hygiène bucco-dentaire insuffisante. Pour résoudre durablement ce problème, rien ne vaut les conseils d’un professionnel. Récemment, le Dr Edmond Binhas a pris la parole dans le Journal des femmes. D’après ce chirurgien dentiste, voici les astuces à adopter pour conserver une haleine fraîche.

Hydratez-vous après les repas

La mauvaise haleine trouve souvent sa source dans les bactéries qui se trouvent dans nos bouches. Le premier réflexe à adopter ? Boire un grand verre d’eau après manger. Cette action permettra d’effectuer un premier rinçage de vos dents.

L’eau viendra éliminer les résidus alimentaires qui peuvent causer la mauvaise haleine. Néanmoins, ce réflexe ne suffira pas à résoudre ce problème à tous les coups.

Mauvaise haleine : brossez vos dents correctement et fréquemment

D’après le Dr Binhas, cette habitude joue un grand rôle dans la prévention des mauvaises odeurs. « 70% des cas de mauvaise haleine sont d’origine intra-buccale et sont liés à un défaut d’hygiène bucco-dentaire. Ou à des affections des dents, des gencives ou de la langue. »

L’idéal ? Un brossage des dents complet après chaque repas. Un grand nombre de personnes pensent à se laver les dentistes matin ou avant d’aller se coucher. Néanmoins, les professionnels de santé recommandent également d’adopter ce geste en milieu de journée. Si vous déjeunez à l’extérieur, vous pouvez tout à fait garder une petite brosse à dent et un tube de dentifrice avec vous.

Contre la mauvaise haleine, se laver les dents fréquemment ne suffit pas. Encore faut-il procéder correctement à ce nettoyage. Normalement, cette petite routine doit vous prendre au moins deux minutes. En effet, chaque partie de votre bouche doit bénéficier d’une attention particulière : gencives, langues, molaires… Se focaliser uniquement sur les éléments visibles n’a rien de judicieux. D’ailleurs, si vous voulez vraiment faire les choses bien, songez à utiliser du fil dentaire.

Le gratte-langue peut avoir une grande utilité

La langue occupe une place très importante dans votre bouche.  Or, elle a tendance à retenir de nombreuses bactéries. Aussi, pour lutter contre la mauvaise haleine, le gratte-langue pourrait bien devenir votre meilleur allié.

À ce sujet, le Dr Binhas donne des explications plutôt claires. « La langue est souvent négligée lors du brossage, pourtant, si elle n’est pas correctement brossée, un dépôt blanchâtre s’y dépose (on l’appelle l’enduit lingual) : ce dépôt est le signe d’une prolifération de bactéries, responsables de la formation de composés sulfurés volatils et donc d’une mauvaise haleine. »

D’ailleurs, pensez à surveiller l’aspect de votre langue. En temps normal, elle doit avoir une couleur rose. Malgré tout, si elle garde une couleur jaunâtre ou blanchâtre, cela peut signifier que vous souffrez d’une infection. Dans ce cas, vous devrez impérativement la traiter pour régler tout problème d’odeur.

Mauvaise haleine : les bains de bouche ne doivent être utilisés à la légère

Avec ou sans alcool, les bains de bouche semblent parfaits pour une hygiène dentaire impeccable. Il s’agit pourtant d’une idée reçue. Ainsi, d’après les professionnels de santé, il vaut mieux éviter de s’en servir sans avis de votre dentiste. Même si certains d’entre eux se trouvent facilement sans ordonnance, ne les utilisez pas pendant plus de deux semaines. Si vous devez choisir un bain de bouche, le Dr Binhas conseille un produit spécifique. «  »Il existe un autre type de bain de bouche : le CB12© (disponible en libre-accès en pharmacie, à n’utiliser que pour les enfants de plus de 12 ans et les adultes). »

En effet, ce bain de bouche neutralise les gaz qui causent la mauvaise haleine. Mais cette astuce ne pourra pas vous aider si vous avez des problèmes plus profonds au niveau bucco-dentaire.

Faites examiner vos dents par un dentiste

Si malgré toutes ces bonnes habitudes, la mauvaise haleine persiste, cela doit vous alerter. Aussi, n’hésitez pas à consulter votre dentiste pour déceler d’éventuelles caries. D’après le Dr Binhas, elles peuvent aussi causer des mauvaises odeurs. « Une carie profonde qui s’est infectée au niveau de la pulpe, un plombage cassé, une reconstitution défectueuse. Une affection bucco-dentaire comme une gingivite ou une parodontite peuvent être à l’origine d’une mauvaise haleine. Voilà pourquoi il est indispensable de consulter un dentiste si la mauvaise haleine persiste ou si vous avez d’autres symptômes. »

Pour éviter d’en arriver là, penser à faire examiner votre mâchoire tous les ans. Un détartrage régulier vous permettra aussi de limiter la mauvaise haleine. « De manière générale, on conseille de consulter un dentiste au moins une fois par an pour réaliser les soins nécessaires de détartrage. Et pour vérifier l’état des dents, des gencives et de la langue. »

Mauvaise haleine : attention à ce que vous consommez

Comme vous vous en doutez, certains aliments n’aident pas quand il s’agit des odeurs. Ainsi, vous pouvez commencer par éviter les oignons et l’ail. Cela dit, pour lutter contre la mauvaise haleine, le persil reste la meilleure option. En effet, ce dernier a des propriétés antibactériennes, désodorisantes et antioxydantes.

En revanche, le tabagisme et l’alcool jouent aussi un rôle important. Pour éviter les effluves nauséabonds, il vaut donc mieux y renoncer. Enfin, sachez aussi que certains médicaments peuvent aussi renforcer ce problème. « C’est particulièrement le cas des anxiolytiques ou des antidépresseurs. » En cause ? Leur action sur notre système salivaire. La solution ? Boire au moins un 1,5 L d’eau par jour.

Quant aux chewing-gums, ils peuvent aussi s’avérer efficaces contre la mauvaise haleine. Le parfum n’agit que temporairement. Cela dit, ils peuvent aussi vous aider à saliver davantage. Pour autant, ils ne remplaceront jamais une hygiène bucco-dentaire impeccable. En clair, il ne s’agit que d’une astuce qui dépanne. Mais elle n’agit en rien sur les vraies racines du problème.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour garder une haleine fraîche. Pour conclure, dites-vous bien qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Il ne faut pas atteindre de voir vos dents se dégrader avant d’agir. Notamment, car les soins coûtent très cher. En résolvant le problème dès le début, vous vous éviterez donc des moments douloureux, mais aussi de grosses factures.

Source : Journal des femmes