Juan Arbelaez en voyage avec sa compagne Cassandre : il dévoile de tendres moments en vidéo

Juan Arbelaez a décidé de partager à sa communauté Instagram forte de 415 000 abonnés ses vacances avec sa nouvelle compagne, Cassandre

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Juan Arbelaez, expert culinaire émérite, s’est élevé dans le monde de la gastronomie avec une ascension fulgurante. Dès ses débuts en cuisine, il a captivé les palais avec sa créativité audacieuse et son engagement envers la qualité. Fraichement débarqué de Colombie à 18 ans, il intègre l’école Cordon Bleu. Ce dernier termine son cursus en devenant le major de sa promotion. Par la suite, Propulsé par son talent, il a rapidement conquis des postes clés dans des établissements renommés.

Ainsi, il collabore avec le Georges V ou encore au Bristol établissant ainsi sa réputation de chef innovant. Juan a également brillé sur Top chef, partageant son amour de la cuisine avec le grand public. Se servant de cette notoriété, sa carrière a atteint de nouveaux sommets. Notamment, avec l’ouverture de ses propres restaurants, à l’instar du Plantxa, où il a déployé son art culinaire avec une touche personnelle. En parallèle, il a consolidé sa présence en tant qu’auteur de livres de cuisine, partageant ses connaissances et inspirant les amateurs de gastronomie.

Côté vie personnelle, Juan Arbelaez a partagé sa vie avec Laury Thilleman. Ces derniers se sont séparés en mai dernier après plusieurs années de vie commune. Dans cette mesure, elle avait déclaré :

 « Après sept ans de bonheur intense et d’une vie commune à mille à l’heure, Juan et moi décidons de continuer nos routes séparément. »

En revanche, le chef semble avoir retrouvé l’amour depuis. Et cela se confirme via ses publications Instagram.

À lire « Quand tu as une transition… » : Juan Arbelaez se livre comme rarement sur le changement de genre de son frère

Juan Arbelaez : En route vers une nouvelle idylle

L’eau a coulé sous les ponts et Juan Arbelaez n’a pas perdu du temps pour refaire sa vie. En effet, depuis quelques mois déjà, celui-ci s’affiche avec Cassandre Verdier. Ainsi, le chef colombien et la jeune architecte avait déjà fait quelques apparitions publiques à l’occasion de la Coupe du monde de Rugby. Effectivement, nous avions pu les voir roucouler à l’occasion du match France – Nouvelle-Zélande. Aussi, pour l’anniversaire de sa belle le 15 octobre, l’entrepreneur avait publié quatre photos sur lesquelles il lui déclarait sa flamme.

Plus récemment, ce 4 janvier, Juan Arbelaez a publié une nouvelle vidéo pour le plus grand plaisir de sa communauté. Très proche de ceux-ci, il leur a partagé une partie de son séjour en Colombie en compagnie de sa belle. Nul doute que ce voyage revêt une importance toute particulière puisqu’il s’agit du pays d’origine du chef.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Juan Arbelaez (@juanarbelaezchef)

Ses démarches pour obtenir la naturalisation

Aussi étrange que cela puisse paraît au vu de son palmarès culinaire, Juan Arbelaez n’est toujours pas naturalisé français. Effectivement, il avait confié auprès de BuzzTV en septembre que cela faisait deux ans qu’il se trouvait dans ces démarches. Ainsi, il avait expliqué :

« Ça prend du temps. J’ai fait deux fois la demande. C’est normal, parfois il y a de petits papiers qui manquent. Ça fait deux ans. »

Une situation plutôt surprenante pour celui qui possède deux restaurants en France et qui bénéficie d’une renommée nationale. De fait, étant arrivé à 18 ans sur le territoire, avec les opportunités qui lui ont été offertes, ce dernier se sent bien évidemment français. De surcroit, il avait confié :

« Je me sens français. J’ai été adopté par ce pays incroyable qui m’a donné ce métier. »

En espérant que ses démarches aboutissent, compte tenu de sa réelle valeur ajoutée à l’univers culinaire français.

À lire Valise : voici pourquoi certains voyageurs la recouvrent de film plastique

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :