Une étude dévoile le nombre de jours de congés nécessaires pour gagner en productivité

Selon une étude de Springer Nature, la durée des congés pendant les vacances impacte les performances des employés à leur retour au travail.

© IStock

Afficher Masquer les titres

Prendre des vacances de temps à autre fait du bien, c’est indéniable. Mais des congés trop longs ont quels effets sur une personne ? Springer Nature a mené une étude pour déterminer la durée idéale des vacances. Leurs conclusions risquent de vous étonner.

L’étude de Springer Nature sur les congés

Springer Nature a voulu en savoir davantage sur les bienfaits des congés durant les vacances. L’éditeur international dans le domaine de la recherche, de l’éducation et des publications à destination des professionnels a donc mené sa petite étude.

Pour ce faire, une cinquantaine de personnes d’un âge moyen de 42 ans et demi ont été mobilisés. Mélangeant hommes et femmes, le groupe a été évalué en tenant compte de six paramètres :

À lire Week-end prolongé : après le 8 mai, à quand le prochain ?

  • La fatigue
  • L’état de santé
  • L’humeur
  • La satisfaction
  • Le niveau d’énergie
  • La tension

Springer Nature a fait prendre des vacances au groupe. La durée des congés variait de 15 à 34 jours. Ainsi, ils ont pu relever des données intéressantes. Notamment, concernant la durée idéale des vacances. En effet, l’étude a montré que le bien-être des employés s’améliore au cours de leurs vacances.

Congés
Selfie amusant d’un homme avec son téléphone portable sous l’eau en pleine mer – Crédits photos : iStock

Pendant son congé, l’employé se sent de mieux en mieux les 7 premiers jours, pour atteindre un pic de forme le huitième jour. Ensuite, il perd peu à peu goût à la pause et finit par ne plus en profiter au bout de 11 jours.

D’après cette étude, il ne sert à rien de faire durer les vacances plus de 11 jours. Notons que les vacances ont un impact positif sur l’organisme malgré leurs effets éphémères. En plus d’aider à la récupération, elles permettent de se refaire une santé.

Il est donc primordial de prendre quelques jours de congé pour se ressourcer. Par ailleurs, Springer Nature conseille d’alterner les périodes d’efforts et de récupération. Le mieux serait de prendre des congés moins longs, mais plus nombreux.

À lire Jours fériés en mai : comment bien poser ses jours pour avoir un maximum de congés ?

Une autre étude a donné un résultat similaire

Les chercheurs de l’université de Tampere ont eux aussi évalué les effets des congés sur un employé. Ils en ont conclu la même chose que Springer Nature. D’après les résultats de leur étude, la durée idéale des vacances se situe entre 7 et 11 jours.

Par ailleurs, les chercheurs déconseillent vivement de bousculer ses habitudes chronobiologiques. Pendant les congés, vous devez apprendre à respecter le rythme que vous avez établi en période de travail.

« Il est important de respecter son rythme, en évitant de déstructurer son sommeil avec des nuits soit très courtes, soit trop longues », rapportent les chercheurs.

Ainsi, il faut éviter les nuits blanches, ou les grasses matinées si vous n’y êtes pas habitué. En modifiant votre planning, vous risquez de revenir de vos vacances dans un état pénible. Par ailleurs, il convient de réunir les conditions favorables pour améliorer son bien-être.

En respectant votre rythme de sommeil, vous vous assurez de vous refaire une santé pendant la courte pause que vous prenez. Notons que des congés d’une durée insuffisante peuvent nuire à l’organisme sur le long terme.

Selon les chercheurs de l’université de Tampere, cela augmenterait même le risque de décès prématuré.

À lire Chèque vacances : ce qu’il faut savoir sur ce dispositif qui concerne les salariés

Congés
Belle femme heureuse en robe blanche se relaxant dans un hamac – Crédits photos : iStock

Des avis divergents sur la durée des congés

Si les études expliquées précédemment affirment que la durée idéale des congés se situe entre 8 et 11 jours, certains spécialistes ne partagent pas le même avis. Par exemple, le psychologue Sébastien Hof pense que les vacances de plusieurs semaines ont leur utilité.

« Pour ceux qui ont la possibilité de choisir, une durée de trois semaines permettrait à tout à chacun d’arriver à déconnecter de la situation professionnelle », a-t-il expliqué à BFMTV.

Selon Sébastien Hof, les vacances de seulement une semaine sont insuffisantes. La période serait trop courte pour permettre à l’employé de se décrocher totalement de son travail. Celui-ci aurait besoin d’au moins deux semaines de congé pour prendre ses distances avec ses activités professionnelles.

Ainsi, le psychologue pense que la durée idéale des vacances doit faire au moins trois semaines. Mais les vacances très longues ont aussi leurs inconvénients. En effet, l’employé peut perdre ses repères à son retour au travail une fois son congé fini.

En effet, pendant le premier jour, il risque d’être moins performant. Selon Sébastien Hof, cette période de réadaptation prouve que la personne a profité pleinement de ses vacances. Une fois qu’il aura repris ses habitudes, il deviendra plus assidu et plus productif.

Sources : cnews.fr, bfmtv.com

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :