Économies : ce qu’il est possible de faire avec vos radiateurs à eau chaude pour économiser

Connecter un radiateur à eau en utilisant des têtes thermostatiques est une bonne technique pour faire des économies d'énergies.

Économies : ce qu’il est possible de faire avec vos radiateurs à eau chaude pour économiser – Source : iStock

L’hiver 2022-2023 s’annonce difficile pour les Français avec les menaces de coupure d’électricité et la hausse des prix de l’énergie. Les économies d’énergies sont devenues la priorité de chacun. La température recommandée est de 19 °C pour faire des économies et rester au chaud malgré la chute des températures.

Il est aussi recommandé de réduire les températures à la maison en cas d’absence. Les radiateurs électriques possèdent une fonctionnalité qui réduit automatiquement la température. Ce qui n’est pas le cas pour les radiateurs à eau chaude classiques. Découvrez comment les têtes thermostatiques peuvent vous aider à réaliser des économies.

Comment fonctionne un radiateur à eau chaude ?

Pour chauffer votre logement, vous pouvez choisir entre un radiateur électrique, une pompe à chaleur et un radiateur à eau traditionnel. La dernière option est celle qui se trouve souvent dans les logements utilisant un chauffage collectif ou des chaudières individuelles.

Un radiateur à eau fonctionne en utilisant un liquide qui transporte la chaleur (ou liquide caloporteur). Ce liquide est chauffé par une chaudière centrale avant d’être apporté vers le radiateur. Un circuit se charge de transporter l’eau chaude vers le radiateur et de renvoyer l’eau froide vers la chaudière centrale.

Pour faire des économies, l’utilisation des têtes thermostatiques graduées permet de contrôler le débit d’eau chaude. Vous pouvez contrôler le débit selon la température de la pièce. Ces têtes thermostatiques peuvent aussi permettre de contrôler la température en cas d’absence.

Chaudière individuelle ou chauffage collectif ?

Les circuits des radiateurs à eau dans les maisons et les appartements sont différents. Pour une maison, la chaudière est individuelle, donc la température du liquide caloporteur est ajustable.

Les modèles de chaudières plus récents peuvent être régulés dynamiquement en utilisant un thermostat central. Cela vous permet de faire des économies d’énergie plus facilement. Une telle option de réglage n’est pas possible dans une installation collective.

Les personnes vivant en appartement ne peuvent pas modifier la température du liquide caloporteur. La température étant définie en avance, il n’est pas possible de la modifier pour chaque logement. Si tel est votre cas, vous pouvez seulement ajuster le débit d’eau chaude qui circule dans le radiateur.

Même si les circuits ne sont pas différents, il reste possible d’ajuster la température de chaque pièce et de chaque radiateur. Pour cela, il faut utiliser des têtes thermostatiques. Les modèles connectés permettent de réaliser des économies d’énergie.

En utilisant un thermostat central en complément, il sera possible de contrôler intelligemment la température du liquide caloporteur. Le thermostat devrait être raccordable à la chaudière individuelle. Il vous sera possible de réduire la température du liquide caloporteur et ainsi éviter les gaspillages d’énergie.

Comment choisir les têtes thermostatiques ?

Pour choisir les vannes, il faut savoir quelle version est compatible avec votre installation. Pour vérifier la compatibilité, vous pouvez aller sur le site du fabricant. Le remplacement des têtes thermostatiques peut se faire sans l’intervention d’un professionnel. Voici quelques modèles de têtes thermostatiques pour faire des économies :

Netatmo

Netatmo est une filiale de la marque Legrand. Vous pouvez donc être sûr que les têtes thermostatiques Netatmo sont de qualité. Le fonctionnement et l’installation de ces têtes thermostatiques sont simples.

Ces produits de la marque Netatmo possèdent un écran e-ink qui vous affiche la température directement sur chaque robinet. Vous pouvez utiliser les autocollants de couleur pour personnaliser les têtes thermostatiques et les identifier.

Vous pouvez connecter ces têtes thermostatiques à Alexa ou Google Assistant pour les contrôler à distance. Ils peuvent aussi détecter les fenêtres ouvertes susceptibles de gaspiller de l’énergie. Ce qui permet de faire des économies.

Delta Dore TRV.10

Le design pour les têtes thermostatiques de la marque Delta Dore n’est pas aussi travaillé. Les vannes Delta Dore ont en revanche un écran numérique qui indique la température d’ambiance.

Pour l’installation, il faut connecter la box domotique Tydom en Ethernet. Les têtes thermostatiques peuvent fonctionner sans la box domotique, mais n’ont pas la fonctionnalité de détection de fenêtre ouverte.

Schneider Electric Wiser

La marque est l’un des leaders mondiaux sur les systèmes électriques. Les têtes thermostatiques Wiser ne possèdent pas d’écran affichant directement la température d’une pièce. Elles possèdent des sélecteurs avec lesquels vous pouvez ajuster la température d’une pièce.

Les têtes thermostatiques Wiser sont plutôt discrètes et peuvent fonctionner avec plusieurs thermostats. Leur écran est d’un modèle sophistiqué qui vous indique les données sur le chauffage de votre logement. Cela permet de faciliter les économies d’énergie.

Pour installer les vannes connectées de Schneider Electric, vous devez utiliser l’application Wiser Home. Vous pouvez les contrôler avec l’intermédiaire de Google Assistant et Alexa. Ces têtes thermostatiques n’ont toutefois pas la capacité de détecter les fenêtres ouvertes.

Source : Frandroid