Alessandra Sublet : cette dépression post-partum qu’elle a vécue

Invitée dans RTL Bonsoir, Alessandra Sublet se livre en toute franchise sur sa dépression post-partum. Un sujet tabou à son époque.

© RTL

Afficher Masquer les titres

Maman de 2 enfants, Alessandra Sublet n’a rien à cacher sur la maternité et les Baby blues. Lors de son passage dans l’émission RTL Bonsoir, l’ancienne animatrice télé a fait quelques confidences sur son expérience. Elle a notamment révélé avoir eu une terrible dépression post-partum.

Une ancienne animatrice télé

Alessandra Sublet est un visage bien connu de la télévision française. Elle a marqué les esprits dans ses rôles dans L’amour est dans le pré, C à vous ou C’est Canteloup!. Son départ de la télévision a étonné plus d’un quand elle l’a annoncé en direct sur TF1.

Aujourd’hui, la mère de famille se consacre à la comédie. Elle a par exemple décroché un rôle dans Banlieusard 2 de Kery James disponible sur Netflix. L’ancienne animatrice a aussi réalisé son spectacle Tous les risques n’auront pas la saveur du succès.

À lire Alessandra Sublet : ses confidences sur les tournages de L’amour est dans le pré quand elle était animatrice

Ce show a permis à Alessandra Sublet d’évoquer ouvertement la maternité. Elle, qui est la maman de Charlie et Alphonse, a beaucoup à dire sur ce sujet. La comédienne en a parlé davantage lors de son passage dans RTL Bonsoir, mardi 24 octobre 2023.

Alessandra Sublet : en toute honnêteté sur la maternité

Au cours de l’interview, Alessandra Sublet a raconté que lorsqu’elle était enceinte, le sujet du « baby blues était tabou ». Ce qui n’a pas été facile pour l’ex-animatrice, car cela l’avait empêché de se confier sur la dépression post-partum.

« Quand j’étais enceinte, aucune nana autour de moi m’a dit ‘tu peux avoir une marée de larmes, ça peut arriver, ça peut être dur’. Non, tout le monde vous dit que c’est le beau métier du monde et que c’est merveilleux. Ce n’est pas faux, mais c’est super dur », révèle-t-elle.

En évoquant ses difficultés quant à sa maternité, Alessandra Sublet a avoué qu’elle a eu « un baby blues terrible ». Heureusement, elle s’est rendu compte que parler du problème pouvait l’aider. La comédienne a compris qu’elle n’était pas la seule qui devait traverser ce genre de difficulté.

« Je me suis dit ‘il faut le dire en fait’, parce que si ça m’arrive à moi, ça arrive forcément à plein de femmes », dit-elle.

Des sentiments de culpabilité

C’est cet événement de sa vie qui a inspiré Alessandra Sublet à écrire le livre T’as le blues, baby ?. Dans cette œuvre, elle évoque la venue de son premier enfant qui a été un « Tsunami ». Grâce à ce livre, elle a pu recevoir de nombreux témoignages de femmes qui ont vécu la même chose qu’elle.

Pour le cas d’Alessandra Sublet, la dépression post-partum a failli gâcher sa maternité. Au lieu d’être joyeuse d’embrasser sa nouvelle vie de maman, elle subissait un calvaire psychologique. Elle devait notamment subir le regard des autres qui était parfois moralisateur et culpabilisant.

Dans un post Instagram, l’animatrice radio a évoqué qu’elle pleurait à chaudes larmes à cause des sentiments de culpabilité. La jeune maman avoue qu’elle s’en voulait, car elle se sentait « incapable » de s’occuper de sa fille.

À lire « Surtout quand il y a des enfants » : Alessandra Sublet divorcée deux fois, elle évoque les conséquences

De son expérience, l’ancienne compagne de Clément Miserez reconnaît que la maternité est « difficile ». Cependant, cette difficulté ne l’empêche pas d’aimer ses enfants du fond du cœur.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :