Vladimir Cosma : le compositeur star du cinéma français dans TPMP People

Le célèbre Vladimir Cosma a composé nombre de bandes-originales. Il a accepté de répondre aux questions de Bernard Montiel.

© Crédits photos : Twitter / C8

Afficher Masquer le sommaire

Dans le monde du 7ᵉ art, l’image a souvent le premier rôle. Mais aucun long métrage ne peut devenir culte sans une musique à la hauteur de son intrigue. Et si l’Italie peut se vanter d’avoir vu naître Ennio Morricone, la France, elle, a aussi son compositeur de légende : Vladimir Cosma. Véritable icône dans le milieu du cinéma, cet homme de 83 ans a signé les mélodies de nombreux longs métrages. Comédies, drames… Difficile de replonger dans les films qui ont bercé notre enfance sans entendre ses créations. Et ce samedi 13 mai, ce musicien de génie a accordé une interview à TPMP People…

Vladimir Cosma : retour sur sa brillante carrière musicale

Né en Roumanie, le compositeur arrive à Paris dans les années 1960, et obtient la nationalité française quelques années plus tard. Il faut dire que ce violoniste a beaucoup fait pour le cinéma fancophone. Il a ainsi composé la musique de La Chèvre, Le grand blond, ou encore L’Aile ou la cuisse. Les mélodies de Vladimir Cosma ont servi de fond sonore à plus de 500 films au total. Tous ces morceaux devenus cultes nous ont accompagnés à travers de nombreux films mettant en avant Louis De Funès, Pierre Richard ou encore Coluche.

Grâce à son talent, Vladimir Cosma a su donner une véritable identité sonore à tous ces longs métrages. Preuve de son succès ? Des années après La boum, sa chanson Dreams are my reality, fait encore fredonner tout le plateau de TPMP People. Idem pour le tube Destinée, qu’il a composé pour Les sous-doués en vacances. Il révèle d’ailleurs que Guy Marchand, qui a interprété ce titre, ne semblait pas très enthousiaste à l’idée de chanter de la variété au départ. Mais là encore, en 2023, tous les chroniqueurs présents en plateau connaissent ce slow par cœur… Aussi, Vladimir Cosma a décidé de se produire sur scène, lors de trois concerts au Grand Rex, les 16, 17 et 18 juin à Paris. Il mènera ainsi un orchestre au grand complet, pour rejouer les thèmes les plus appréciés des cinéphiles français !

À lire Bruce Willis : sa femme Emma Heming donne des nouvelles sur l’état de santé de l’acteur

Vladimir Cosma
Vladimir Cosma en 2023 – Crédits Photos : Getty Images

Les révélations du compositeur

À 83 ans, ce véritable artiste ne fait aucun mystère de sa rémunération. Au terme de sa carrière, extrêmement dense, il touche désormais environ 250 000 euros par an, en droits d’auteur. Une situation confortable, qu’il ne cache absolument, et qu’il assume volontiers. Car Vladimir Cosma n’a pas à rougir de son œuvre. Il a travaillé tout au long de sa vie, en donnant le meilleur de lui-même.

Bien sûr, comme il le concède face à Bernard Montiel, il a parfois essuyé quelques réflexions méprisantes de la part d’autres musiciens et compositeurs. Ces derniers l’accusant de vulgariser la musique classique ou encore de composer des mélodies trop commerciales. Une idée que Vladimir Cosma réfute complètement. Il a toujours pris plaisir à mettre des films en musique, qu’il s’agisse de comédie ou de drame. Sur le plateau de TPMP People, il a même accepté de révéler sa façon de travailler. Muni de cahiers (afin de ne jamais perdre ses notes), le compositeur a l’habitude d’échanger avec les metteurs en scène. Ainsi, il peut mieux comprendre l’âme des longs métrages en préparation. Il a pour habitude de produire un thème global pour chaque film. Mais il adapte ensuite chaque titre selon les scènes…

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :