Alain Delon : carrière, famille, tout savoir

Véritable star du grand écran, en France comme à l'étranger, Alain Delon a eu un parcours d'acteur exceptionnel.

© Getty Images

Afficher Masquer les titres

Au XXᵉ siècle, le cinéma français a connu une époque bénie. C’est dans ce contexte qu’Alain Delon a fait ses débuts, dans les années 1950. Tantôt jeune premier au visage d’ange, puis voyou encore commissaire, l’acteur a fait rêver des générations de spectateurs et de spectatrices. En quelques décennies, il a construit sa légende. Sa filmographie prestigieuse a profondément marqué les esprits. Mais le comédien, au tempérament orageux, se fait maintenant rare sur les plateaux de tournages. Qui est vraiment cette vedette ?

Les débuts d’Alain Delon

Son visage reste familier à des millions de Français. Pourtant, désormais âgé de 87 ans, l’acteur ne se retrouve plus souvent à l’affiche. Mais Alain Delon a voué une grande partie de son existence à ce métier passion.

Une enfance morne

Ironie ou coup de destin : le père de l’acteur dirigeait un petit cinéma de quartier. Le comédien nait ainsi 8 novembre 1935, dans les Hauts-de-Seine. Mais très jeune, il va vivre, de plein fouet, la séparation de ses deux parents. Il passe ainsi une large partie de son enfance en famille d’accueil puis en pensionnat. Quand Alain Delon sort de l’école, il repart auprès de sa mère. Cette dernière entre, temps, a épousé son second mari. Aussi, le jeune homme décide de commencer un CAP Boucherie, pour faire son apprentissage dans la boutique de son beau-père.

À lire Marlene Schaff : tout savoir sur la répétitrice de la Star Academy

Premiers pas

Par chance, le garçon a l’habitude de fréquenter le quartier de Saint-Germain-des-prés, alors très en vogue. C’est dans ce contexte que Jean-Claude Brialy va le repérer. Les deux hommes finiront par nouer des liens d’amitiés assez rapidement. Il démarre alors sa carrière d’acteur. En 1958, tandis qu’il se trouve sur le tournage du film Christine, il fait une rencontre qui va le bouleverser.

Alain Delon et Romy Schneider : le duo mythique

Ce coup de foudre entre les deux vedettes débouchera sur des fiançailles, célébrées en 1959, au bord du lac Lugano. Malgré des sentiments très intenses, la relation finira par tourmenter les deux amants. En effet, Alain Delon s’avère directif et infidèle. Alors au tout début de sa notoriété, il n’hésite pas à tromper de nombreuses fois. De son côté, l’actrice, qui a aussi un très fort caractère, ne semble pas heureuse. Pire, toute l’énergie qu’elle consacre à son époux, manque à sa carrière.

Romy Schneider aux côtés d'Alain Delon, sur le tournage de la Piscine en 1968.
Romy Schneider aux côtés d’Alain Delon, sur le tournage de la Piscine en 1968 – Crédits Photos : Getty Images

Ils ont également beaucoup de mal à passer du temps ensemble, en raison de leurs emplois du temps respectifs. Finalement, Alain Delon quittera Romy Schneider en 1963, pour Francine Canovas. Il lui laissera cette missive, à présent connue de tous, en guide d’explications.

« La raison me force à te dire adieu. Nous avons vécu notre mariage avant de nous épouser. Notre métier nous enlèverait toute chance de survie… Ne te trompe pas sur la couleur de ces fleurs : ce ne sont pas des roses noires. Je te rends ta liberté en te laissant mon cœur. »

Les deux ex se donnent la réplique sur un tournage de légende

Cinq après leur séparation houleuse, les deux amants vont pourtant de nouveau se fréquenter, en jouant dans le film La Piscine. Et cette distribution n’a rien d’un hasard, car c’est Alain Delon qui a insisté pou donner la réplique à Romy Schneider.

« La Piscine, ça sera Romy et moi. Ou il n’y aura pas de film. »

De quoi expliquer l’ambiance troublante qui se ressent à l’écran. Entre les deux acteurs, l’alchimie n’a jamais vraiment disparu.

L’incroyable filmographie d’Alain Delon

En effet, l’année 1960 offrira comédien une véritable consécration. Son premier carton le révèle dans Plein Soleil. Mais il enchaîne, sans se reposer sur ses lauriers, avec Rocco et ses frères. Véritablement bourreau de travail, Alain Delon n’hésite pas à courir de tournages, en tournage. Il ne retrouve ainsi à l’affiche de nombreux longs métrages.

À lire « L’amour toujours » : Anthony Delon présente deux de ses ancêtres sur Instagram

Années 1960

Encore très jeune, et d’une beauté qui affole les fans, le comédien a de nombreuses opportunités. En 1961, on peut le voir dans Quelles joies de vivres puis Les Amours célèbre. Puis en 1962, il travaille sur 4 tournages. En réalité, Alain Delon continuera à mener sa carrière tambour battant. De films noirs en drames sentimentaux, il crève l’écran, en truand comme un amant terrible.

Alain Delon et les films d’action

Peu à peu, il se tourne vers un genre un peu plus populaire. On le trouve souvent jouant les héros ou encore les enquêteurs expérimentés : Un flic ou encore Mort d’un pourri. Aussi, on compare compare d’ailleurs souvent à Alain Delon à Jean-Paul Belmondo, qui lui a d’ailleurs donné la réplique dans Borsalino (1970). Or, à la suite de cette collaboration, de fortes tensions ont éclaté entre les deux acteurs. Et ce litige les a même menés devant les tribunaux. Malgré tout, ils avaient fini par se rabibocher. Jusqu’à devenir de grand ami. Guillaume Evin écrira à leur sujet.

« Pour moi, ce sont deux félins, deux fauves. Ils ne viennent pas du même monde, mais ils ont le même instinct. Ils veulent tout dévorer, ils veulent capter la lumière. Et là dans ce film, comme les rôles sont très bien écrits dès le départ, là pour le coup il n’y a pas d’embrouille et ça fonctionne. Le tournage se passe très bien. Ce sont deux excellents professionnels. »

Ainsi, lors des obsèques de Jean-Paul Belmondo, Alain Delon a reconnu que cette perte l’avait beaucoup affecté.

Alain Delon sur le tournage de Monsieur Klein en 1976
Alain Delon sur le tournage de Monsieur Klein en 1976 – Crédits Photos : Getty Images

La famille de l’acteur

Mais s’il a beaucoup aimé, Alain Delon n’a jamais épousé Romy Schneider. On lui prête une idylle avec une chanteuse allemande (Nico). Ari Boulogne (né en 1962), le fils de cette dernière, se bat depuis des années pour obtenir la reconnaissance en paternité d’Alain Delon. Jusqu’à présent, ses tentatives n’ont jamais abouti face à la justice.

L’acteur épouse Francine Canova en 1964. De leur union nait Anthony Delon, en 1964. Mais Alain Delon et son épouse divorce en 1969. Par la suite, on prête à l’acteur une liaison avec la célèbre artiste Dalida. Il a également partagé la vie de Mireille Darc, de 1968 à 1983.

À lire Anouchka Delon nostalgique : elle dévoile deux photos souvenirs aux côtés de son père

Finalement, il se mariera en 1987 avec un mannequin hollandais, Rosalie Van Breemen. Ensemble, ils auront deux enfants : Anouchka, née en 1990, puis Alain-Fabien, qui voit le jour en 1994. Leur union prend fin en 2001.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Suivez-nous :