Gaz et électricité : qui sont les clients concernés par un bonus pour avoir réduit leur consommation ?

TotalEnergies et Engie comptent offrir des bonus à leurs clients qui ont réduit leur consommation en gaz et en électricité cet hiver.

© Crédits photos : IStock

Afficher Masquer le sommaire

En voilà une autre manière d’encourager à la sobriété énergétique ! Ceux qui ont pu réduire leur consommation en gaz et en électricité en hiver pourront profiter des bonus de TotalEnergies. Selon les informations de RTL, plus d’un million de clients du groupe vont en bénéficier. Les détails dans cet article.

Hausse inégalée des prix de l’énergie en Europe

La hausse de prix de l’énergie provoqué par le conflit dans les pays européens est hors norme. En un an, les factures de gaz et d’électricité dans les pays européens ont explosé. Eurostat a établi un bilan sur la hausse du prix de l’énergie sur un an au second semestre 2022.

Ainsi, les factures d’électricité dans l’UE ont augmenté de 20 % sur un an. Une hausse encore jugée faible par rapport à celle des factures de gaz. Les foyers de l’Union européenne ont subi une forte augmentation du prix du gaz. Les factures sont devenues 46 % plus chères au second semestre de 2022.

À lire MaPrimeRenov’ : ce qui change pour le dispositif d’aide aux travaux

Malgré cette forte hausse, l’Eurostat a constaté de forts écarts de prix entre les pays européens. Cette différence est en fonction des mécanismes d’amortissement que le gouvernement de chaque pays a instaurés. Les gouvernements européens ont pris des mesures pour protéger le pouvoir d’achat des ménages.

Gaz et électricité
Un brûleur à gaz allumé produisant des flammes bleues et rouges : Crédits photos : iStock

Les pouvoirs publics en Europe ont réduit la part de taxes dans les prix de l’électricité. Au total, la part a été réduite à la moitié. Le pays qui a subi la plus forte hausse du prix de l’électricité sur un an est la Roumanie. La hausse est de 112 %. Ensuite, il y a la République Tchèque (+97 %), le Danemark (+70 %), la Lituanie (+65 %) et la Lettonie (+59 %).

Hausse du prix du gaz et de l’électricité en France

Les augmentations de prix étaient assez modérées en Autriche, Allemagne, Pologne et en Bulgarie. Les foyers dans ces pays n’ont connu que des hausses d’environ 4 à 5 %. L’augmentation observée en France est largement au-dessus.

La hausse annuelle du prix de l’électricité est de 9 % au second semestre 2022. Un résultat fortement influencé par la mise en place des dizaines de milliards d’euros du bouclier tarifaire. Selon Eurostat, les tarifs du gaz en République Tchèque ont triplé en un an.

À lire APL et allocations familiales : les conditions pour bénéficier des aides vont être renforcées

La hausse explosive du prix du gaz en Roumanie et en Lettonie est d’environ 160 %. En Lituanie et en Belgique, le prix du gaz a doublé. La Croatie et la Slovaquie ont enregistré des hausses inférieures à 20 %.

Gaz et électricité : le bonus de TotalEnergies

La hausse des prix étant une grande préoccupation des foyers français, TotalEnergies a annoncé une bonne nouvelle. Le groupe fournisseur d’énergie va accorder un bonus à ses clients. Pour obtenir le bonus, il faut avoir appliqué les appels à la sobriété énergétique du gouvernement.

Il fallait donc adopter les gestes d’économie d’énergie et réduire sa consommation d’au moins 5 % par rapport à l’hiver précédent. Plus de la moitié des clients, soit 54 % des foyers, ont réussi à les appliquer. Ces derniers peuvent donc profiter de la ristourne de TotalEnergies.

L’attribution du bonus de TotalEnergies est progressive en fonction de l’effet du client. Ceux qui ont réussi à réduire leur consommation à 5 % toucheront 30 euros. Si la baisse de la consommation de gaz et d’électricité est de 6 %, la ristourne sera de 36 euros.

À lire Chèque énergie : dernier envoi pour l’aide énergétique, qui est concerné ?

Si un foyer a réussi à diminuer sa consommation en énergie de 18 % par rapport à l’hiver précédent, le bonus est de 108 euros. Le montant augmente ainsi de suite jusqu’à atteindre le maximum. Un foyer ayant atteint une baisse de consommation en gaz et en électricité de 20 % pourra toucher jusqu’à 120 euros.

Attention, RTL précise que le bonus n’est pas versé par chèque. Les clients de TotalEnergies qui en bénéficient les verront sur leur facture le mois prochain sous la forme d’un avoir.

Gaz et électricité
Tête de vanne thermostatique, monnaie euro, calculatrice et statistiques – Crédits photos : iStock

Gaz et électricité : offre chez Engie

Le fournisseur Engie a aussi suivi le chemin de TotalEnergies de récompenser l’effort de ses clients. Le principe du bonus chez Engie est cependant un peu différent. L’attribution du bonus n’inclut pas une comparaison avec la consommation de l’année précédente.

Engie proposait à ses clients volontaires de réaliser des économies d’énergie en 7 jours. Pendant ces journées de défis, ils ont dû surveiller leur consommation en gaz et électricité.

À lire Prime d’activité : les conséquences d’une augmentation de salaire sur le montant de votre prime

Durant l’hiver, les clients de l’entreprise ont pu réduire leur consommation de 6 %. Ceux qui ont participé au défi ont dépensé 8 % d’énergie de moins. Cela représente l’équivalent de la consommation journalière de la ville de Nice.

Par ailleurs, le versement des chèques énergie a commencé le 21 avril dernier. Tous les bénéficiaires devraient les recevoir d’ici le 30 mai 2023.

Il était une pub est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :